Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
4054

La mort en enfer

en
Peut-on mourir en enfer ? Existe-t-il un hadith authentique à ce propos ? S’il y en a, que signifie t- il ? Qui  est concerné ?

Louange à Allah

          Il est rapporté dans le Sahih de Mouslim d’après Abou Said al- Khoudri ( puisse Allah l’agréer ) que le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui ) a dit : «  Quant aux vrais habitants de l’enfer, ils y demeureront entre la vie et la mort. Quant aux gens amenés en l’enfer ( à titre transitoire) à cause de leurs pêchés ou de leurs fautes, Allah leur donnera la mort et les laissera en enfer jusqu’à ce qu’ils se transforment en charbon, puis Il autorise l’intercession. Ils seront amenés alors en groupe et installés aux bords des rivières du paradis. Ensuite on dira : Gens du paradis ! Déversez de l’eau sur ceux-ci !. Et ils seront immédiatement régénérés tels un grain dans le lit d’un torrent.

          Les ulémas disent que par «  Vrais habitants de l’enfer » on entend les mécréants. Ceux  qui ne sortiront jamais de l’enfer et n’y mourront pas. Le Très Haut dit : «Et ceux qui ont mécru auront le feu de l’Enfer : on ne les achève pas pour qu’ils meurent ; on ne leur allège rien de ses tourments. C’ est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné. »  ( Coran,35 : 36  ).

          Quand aux auteurs de pêchés majeurs parmi les adeptes du Tawhid, ils subiront des châtiments appropriés à leurs pêchés pendant une durée déterminée par Allah, puis ils subiront une mort partielle entraînant l’inconscience, de sorte qu’ils ne réaliseront pas la durée de cette mort déterminée par le Très Haut. Ils seront transportés après qu’ils se soient transformés en charbon tels des bagages et seront jetés près des rivières du paradis où l’eau «  de la vie «   sera déversée sur eux, et , au début de leur renaissance, ils pousseront progressivement mais rapidement , puis ils récupéreront leurs forces et atteindront leur intégrité physique et gagneront leurs demeures en paradis Allah sait mieux

extrait du livre des Fatawa de l’Imam Nawawi, p.84
Create Comments