4059: Un retardataire qui trouve l’imam en posture de génuflexion


Question : Si le fidèle trouve l’imam en posture de génuflexion, à partir  de quel moment peut on considère qu’il a attrapé la rak’a?

Réponse

Louange à Allah

Si un retardataire arrive alors que l’imam est en posture de génuflexion,voici ce que nos condisciples en pensent : si l’intéressé prononce debout le Allahou akbar d’entrer en prière , puis procède à la génuflexion et s’y stabilise avant que l’imam ne se redresse , on lui inscrit la rak’a. S’il ne s’y stabilise pas avant que l’imam ne se redresse, on ne lui inscrit pas la rak’a lui est elle inscrite?

      Deux avis se côtoient sur la question. Le plus juste est que la rak’a ne lui est pas inscrite, car, en règle générale, il n’a pas rattrapé la rak’a (normalement). De ce fait, l’intéressé doit procéder à une prosternation de réparation au terme de sa dernière rak’a après que l’imam ait clôturé sa prière, car l’intéressé a effectué tout seul une rak’a qu’il pouvait soupçonner être de trop. Dans ce cas, il est assimilé à celui que ne sait pas s’il a accompli  trois ou quatre rak‘a et qui doit effectuer une rak’a et procéder à la prosternation  de réparation.

      Al Ghazali fait partie de ceux qui partage notre avis sans ambages. C’est une très intéressante question qui se pose à tout le monde mais que beaucoup négligent. D’où la nécessité de sa  vulgarisation. Allah le sait mieux.

Extrait du livre intitulé fatawa al-imam an-Nawawi, P.50
Create Comments