Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
4237

Protéger les enfants et leurs pensées en Occident

Nous, musulmans vivant en Occident, sommes confrontés à la difficulté d’empêcher nos enfants de se perdre en s’assimilant à la société occidentale dissolue. Nous voudrions connaître des mesures pratiques que nous pourrions prendre pour éviter la déviation et la perte à nos enfants. Puisse Allah vous récompenser par le bien.

Louange à Allah Pour la préservation de l’entité familiale musulmane dans les pays des infidèles, il convient de réunir un certain nombre de conditions et satisfaire des exigences aussi bien  à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison  À l’intérieur de la maison Les parents doivent veiller à l’accomplissement de la prière à la mosquée en compagnie de leurs enfants. À défaut d’une mosquée, ils doivent prier ensemble à la maison ; Il faut qu’ils procèdent à la récitation et l’écoute du Coran  quotidiennement ; Il faut qu’ils prennent les repas ensemble ; Il faut qu’ils entretiennent leurs conversations dans la langue du Coran si cela est possible ; Il faut qu’ils respectent les règles familiales et sociales édictées par le Maître de l’univers dans Son livre, notamment celles indiqués dans la sourate 24. Ils ne doivent ni se permettre ni permettre à leurs enfants de regarder des films complètement dégradés. Les enfants doivent passer la nuit à la maison et y vivre le plus longtemps possible afin qu’on puisse les protéger contre les mauvaises influences de l’environnement social .Il faut veiller à les empêcher de passer la nuit en dehors du foyer. Eviter l’envoi des enfants à des universités éloignées et les laisser habiter dans les cités universitaires. Car, celai revient à risquer de perdre les enfants qui vont s’intégrer dans la société mécréante. Il faut veiller à ne consommer que de la viande halal (autorisée par l’Islam) et à ce que les parents ne consomment rien qui soit interdit comme la cigarette, et d’autres denrées répandues en pays infidèles. En dehors du foyer Il faut envoyer les enfants à des écoles musulmanes de la maternelle à la terminale ; Il faut aussi les envoyer à la mosquée aussi souvent que possible pour qu’ils y accomplissent la prière du vendredi, les prières collectives et assister aux séances d’enseignement, de prédication et de prêche ; Il faut organiser des activités éducatives et sportives au profit des enfants et des jeunes en des endroits supervisés par des musulmans ; Organiser des sorties pédagogiques avec la participation de l’ensemble des membres de la famille ; Les parents doivent s’efforcer à se rendre aux lieux saints pour accomplir les rites des pèlerinages majeur et mineur en compagnie de leurs enfants ; Entraîner les enfants à parler de l’Islam à travers un langage compris par vieux et jeunes, musulmans et non musulmans. Entraîner les enfants à la mémorisation du Coran et envoyer certains d’entre eux –si possible– à un pays arabe musulman afin qu’ils y étudient la religion et rentrent chez eux pour devenir des prédicateurs possédant le savoir,  la maîtrise de la langue du saint Coran et la religion ; Entraîner certains enfants à prononcer le discours du vendredi et à diriger la prière pour des musulmans, dans le but de préparer ses enfants à jouer le rôle de guides des communautés islamiques de la diaspora. Encourager les enfants à se marier très tôt pour bien sauvegarder leur religion et leurs mœurs ; Il faut les encourager à épouser des musulmans issus de familles connues pour leur piété et leur intégrité morale ; Abandonner l’usage du n° 911 pour appeler la police à intervenir au foyer pour régler les différends. Ne pas assister aux soirées dansantes, aux festivals de débauche et aux fêtes des mécréants. Il faut les enfants empêcher, doucement, d’accompagner les élèves chrétiens à l’église le dimanche. C’est Allah qui nous assiste et nous guide dans et nous guide dans le chemin  droit.
Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments