4890: Comment effectuer le takbir  (Allahou akbar) dans la prosternation de récitation ?


Doit on dire Allahou akbar à chacune des articulations de la prosternation à effectuer  dans la récitation du Coran? Doit-on y procéder au tashahhoud ? Doit-on la terminer par la salut ?

lang=FR>Louange à Allah

Premièrement , celui qui effectue la prosternation de récitation , prononce les ‘’ Allahou akbar ‘’ à voix basse,  compte tenu du hadith rapporté par Abou Dawoud  dans ses Sunan d’après Ibn Omar ( P.A.a) qui dit : «  Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous récitait le Coran, et quand il atteignait l’emplacement d’une prosternation, il disait : « Allahou akbar » et se prosternait et nous en faisions autant. » (cité par Ahmad , 2/17 et Boukhari , 2/33,34 et Mouslim , 4/405 N°575).

      On ne prononce pas la formule « Allahou akbar »  quand on se relève de la prosternation parce que cela n’est pas rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)  de façon sûre et que cette prosternation est un acte culturel et qu’en matière de culte on doit se contenter de ce qui est rapporté ( du Prophète ) .Ce qui a été rapporté c’est le takbir au moment de procéder à la prosternation et non au moment de se redresser, à moins que cette prosternation soit effectuée dans le cadre d’une récitation faisant partie de la prière. Dans ce cas, on prononce le takbir avant de se prosterner et au moment de se redresser, compte tenu des hadith authentiques rapportées au sujet de la description de la prière du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui     ) qui disent qu’il prononçait le takbir quand il entamait une prosternation et quand s’en relevait.

Deuxièmement, on ne procède ni au tashahhoud ni au salut à la suite de la prosternation de récitation parce que cela n’est pas rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Ce sont des actes culturels établis de façon à ce qu’il ne soit pas possible d’y ajouter d’autres par simple recours à un raisonnement par analogie dans le but d’assimiler cette prosternation à la prière.

      C’est Allah qui nous assiste.

Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad , sa famille et ses compagnons.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultation Religieuse, 7/261.
Create Comments