Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
50745

Comment appeler (à Allah) les musulmans qui n’observent pas le jeûne du Ramadan ?

Comment traiter avec les musulmans qui n’observent pas le jeûne du Ramadan . Quelle est la meilleure méthode à employer pour les amener à observer le jeûne ?

Louanges à Allah

Il est nécessaire d’inviter ces musulmans à observer le jeûne ; Il faut le leur faire désirer et les mettre en garde contre toute négligence à cet égard en employant les moyens que voici :

1/ Leur faire connaître le caractère obligatoire du jeûne et son importance dans l’Islam dont il constitue l’un des grands fondements.

2/ Leur rappeler l’immense récompense que génère le jeûne selon la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Quiconque observe le jeûne du Ramadan uniquement par sa foi et son désir de complaire (à Allah) aura ses péchés passés pardonnés » (rapporté par al-Boukhari, 38 et par Mouslim, 760) et selon sa parole : « Quiconque croit en Allah et en Son Messager, accomplit les prières et observe le jeûne, Allah lui garantit le droit d’accéder au paradis ; qu’il parte pour se battre dans le chemin d’Allah ou reste dans sa terre natale »

- ô Messager d’Allah ! Pouvons-nous diffuser cette bonne nouvelle ?

- « Le paradis comporte certes cent niveaux destinés à accueillir les combattants dans    le chemin d’Allah . Et l’espace qui sépare un niveau d’un autre est aussi vaste que celui séparant le ciel de la terre. Quand vous demandez à Allah de vous permettre d’accéder au paradis, précisez al-Firdaws qui constitue le meilleur emplacement au paradis, le supérieur, au-dessus duquel se situe le trône du Clément et d’où jaillissent les rivières du paradis » (rapporté par al-Boukhari, 7423) et la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Allah Puissant et Majestueux  dit : le jeûne m’appartient et c’est Moi qui récompense son auteur, car il se prive du plaisir charnel, du manger et du boire pour Me complaire. Le jeûne constitue une bouclier et le jeûneur éprouve une double joie d’abord quand il rompt son jeûne et ensuite quand il rencontre son Maître… L’odeur de la bouche du jeûneur est plus agréable à Allah que celle du musc (rapporté par al-Boukhari, 7492 et par Mouslim, 1151).

3/ Leur faire craindre l’abandon du jeûne et leur expliquer qu’une telle attitude relève des péchés majeurs. A ce propos, Ibn Khouzayma et Ibn Hibban ont rapporté respectivement (sous les numéros 1986 et 7491) qu’Abou Umama al-Bahili (P.A.a) a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Un jour j’étais endormi quand deux hommes se présentèrent à moi (en rêve), me saisirent de l’épaule, m’amenèrent au pied d’une montagne nue et me dirent : montez.

« Je ne peux pas »

« Nous allons vous le faciliter »

« Je montai jusqu’au cime de la montagne où, à ma grande surprise, j’entendis des voix perçantes.

« Quelles sont ces voix ? »

« Les cris des gens de l’enfer ? »

Et puis ils repartirent avec moi et, subitement, nous découvrîmes des gens suspendus des chevilles, les coins de la bouche ouvert de sorte à laisser couler du sang.

« Qui sont ces gens ? »

« Ceux qui mettent fin à leur jeûne avant l’heure (normale) » (déclaré authentique par al-Albani dans Mawarid adh. Zham’an, 1509).

Dans son commentaire du hadith, al-Albani (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Voilà le châtiment qui attend celui qui rompt délibérément son jeûne avant l’heure de la rupture du jeûne.. Que dire alors de celui qui ne jeûne pas du tout ? ! Nous demandons à Allah le salut et la paix ici-bas et dans l’au-delà ». Voir la question 38747.

4/ Expliquer la facilité de l’observance du jeûne, le plaisir, la joie, la satisfaction, la quiétude et le confort ajoutés à la douceur de la pratique cultuelle menée nuit et jour accompagnée de la lecture du Coran et des prières nocturnes.

5/ Les inviter à écouter certaines conférences et à lire des publications qui traitent du jeûne notamment de son importance et de l’état du musulman (pendant l’observance du jeûne).

6/ Ne jamais se lasser de les appeler et de les rappeler par de douces et bonnes paroles tout en priant sincèrement pour qu’ils soient bien guidés et pardonnés.

Nous demandons à Allah de nous assister tous.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments