Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
60041

Le hadith selon lequel Adam aurait sollicité Allah en évoquant la considération qu’Allah a pour le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et l’explication de la phrase : « cherchez une intercession auprès de Lui ».

J’espère recevoir une explication de la parole du Très Haut : «ش les croyants! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez- vous de ceux qui réussissent! » (Coran, 5 : 35) dans le sens de la réfutation de l’interprétation que les Soufis font de « l’intercession ». En effet, certains d’entre eux affirment que le verset signifie qu’il est permis de solliciter l’intercession des prophètes et des saints. Quant à Adam, il aurait demandé l’intercession du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) après avoir commis un péché. Selon les soufis ce hadith est déclaré authentique par al-Bayhaqi dans un livre apprécié positivement par adh-Dhahabi…

Louanges à Allah

Premièrement, le hadith selon lequel, Adam, après avoir commis le péché, aurait demandé l’intercession du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) auprès d’Allah est absolument apocryphe. Nous l’avons déjà expliqué dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 34715 et nous avons rapporté les avertissements lancés par les ulémas à propos de la fausseté du hadith. Parmi ces ulémas figurent adh-Dhabahi et al-Bayhaqi (Puisse Allah leur accorder Sa miséricorde). Al-Bayhaqi n’a pas rapporté le hadith dans ses Sunan mais dans (Dalail an-nubuwna » (5/489) où il l’a déclaré faible et affirmé après l’avoir cité : « Abd Rahman ibn Zayd ibn Aslam, réputé faible, est le seul à l’avoir rapporté ». En outre, un des facteurs qui justifient la réprobation du contenu du hadith est que l’invocation grâce à laquelle Allah a exaucé le repentir d’Adam est celle citée par Allah dans la sourate 7 en ces termes : «Tous deux dirent: "Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants". » (Coran, 7 : 23).

C’est la seule invocation prononcée par Adam et Eve et ils s’y adressent à Allah exclusivement à l’aide de Ses noms et attributs et soulignent leur propre cas. Ce sont les termes inspirés à Adam par son Maître. Quand il les prononça, Allah agréa son repentir. A ce propos le Très Haut dit : « Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c' est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.» (Coran, 2 : 37).

Quant à l’explication du vocable « wassila » cité dans la parole du Très Haut : «Ô les croyants! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez- vous de ceux qui réussissent! » (Coran, 5 : 35) il signifie la voie qui conduit à Allah Très Haut. Et aucune voie autre que celle qu’Il aime et agrée ne peut conduire à Lui. Cette voie consiste à Lui obéir et à abandonner la désobéissance.

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Le Très Haut donne ainsi à Ses serviteurs l’ordre de Le craindre. Si un tel ordre s’accompagne d’une invite à Lui obéir, la crainte signifie s’abstenir des prohibitions. Ensuite Allah dit : « Cherchez accès auprès de Lui ». Soufyan ath-Thawi a rapporté d’après Talha d’après Ala qui le tenait d’Ibn Abbas que le terme wassila signifie  « proximité ». C’est aussi l’avis de Moudjahid, d’Abou Waïl, de Hassan, de Qatada, d’Abdoullah ibn Kathir, de Souddi, d’Ibn Zayd et d’autres.

Qatada dit : « Rapprochez-vous de Lui en Lui obéissant et en faisant ce qui Lui plaît. Ibn Zayd lit le verset ainsi : « Ceux qui invoquent cherchent à se rapprocher de leur Maître ».

L’avis adopté par ces maîtres ne fait l’objet d’aucune contestation au sein des exégètes. Wassaïl et wassila signifient ce qui permet d’atteindre un objectif ». Extrait de Tafsir d’Ibn Kathir, 2/53-54).

Ach-Chinqiti (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Sachez que pour la majorité des ulémas le terme wassila employé dans le verset signifie se rapprocher d’Allah Très Haut en exécutant Ses ordres et en évitant ses prescriptions en toute conformité avec l’enseignement de Muhammad et de façon  sincère. C’est la seule voie qui permet de jouir de l’agrément d’Allah Très Haut et d’obtenir les biens d’ici bas et ceux de l’au-delà. A l’origine, le terme wassila signifie voie qui rapproche d’une chose et y conduit. C’est, selon l’avis unanime des ulémas, les bonnes œuvres, car il n’y a pas de moyen pour arriver à Allah en dehors de l’application de l’enseignement de Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui). Sur la base de cette interprétation, beaucoup de versets expliquent la signification de wassila. Il en est ainsi des propos du Très Haut : «Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu' il vous interdit, abstenez- vous en » (Coran, 59:7 ) « Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez- moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran, 3 :31 ) « Dis: "Obéissez à Allah et obéissez au messager. S' ils se détournent, ...il (le messager) n' est alors responsable que de ce dont il est chargé; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés". Et il n' incombe au messager que de transmettre explicitement (son message).» (Coran, 24 :54 ) entre autres versets.

Il  a été rapporté d’après Ibn Abbas (P.A.a) que la Wassila signifie le besoin. Si on se fonde sur cette interprétation, le verset signifierait : soumettez vos besoins à Allah parce qu’Il est le seul à pouvoir les satisfaire. La justesse de cette interprétation est corroborée par la parole du Très Haut : « Ceux que vous adorez en dehors d' Allah ne possèdent aucun moyen pour vous procurer de la nourriture; recherchez votre subsistance auprès d' Allah. Adorez- Le et soyez- Lui reconnaissants. C' est à Lui que vous serez ramenés.» (Coran, 29 : 17) et par Sa parole : « Demandez à Allah de vous accorder Sa grâce » et par le hadith (qui dit) : « Quand tu demandes (quelque chose) adresses-toi à Allah ».

Ach-Chinqiti (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) poursuit : « la vraie signification de la wassila consiste dans l’avis soutenu par les ulémas selon lequel il s’agit de se rapprocher d’Allah Très Haut en étant sincère dans la pratique du culte et en se conformant à l’enseignement du Messager. L’interprétation faite par Ibn Abbas rejoint cet avis puisque le fait d’invoquer Allah et de s’adresser résolument à Lui pour demander la satisfaction de besoins fait partie des plus importantes formes des pratiques cultuelles qui permettent de jouir de l’agrément et de la miséricorde d’Allah. Ce rétablissement de la vérité permet de savoir la fausseté des prétentions formulées par des athées qui suivent des ignorants  se réclamant du soufisme et selon qui la wassila mentionnée dans le verset désigne un maître qui doit servir d’intermédiaire entre le fidèle et son Maître. Il n’y a là que piétinement dans l’ignorance, l’aveuglement, l’égarement évident et la manipulation du livre d’Allah Très Haut.

L’usage d’intermédiaires entre Allah et les fidèles est une des causes de la mécréance.  Allah l’indique clairement dans Ses propos : «Nous ne les adorons que pour qu' ils nous rapprochent davantage d' Allah. » (Coran, 39 :3 ) et : «Ils adorent au lieu d' Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent: "Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d' Allah". Dis: "Informerez- vous Allah de ce qu' Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre?" Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu' Ils Lui associent! » (Coran, 10 :18 ). Aussi faut-il que tout musulman responsable sache que la seule voie qui conduit à l’agrément d’Allah , à Son paradis et à Sa miséricorde consiste à suivre le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) car, quiconque s’écarte de sa voie s’écarte du droit chemin: « Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des désirs des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors d' Allah, ni allié ni secoureur. » (Coran, 4 :123).

L'interprétation que nous venons de donner du terme wassila est celle qui doit lui être donnée dans la parole du Très Haut : «Ceux qu' ils invoquent, cherchent (eux-mêmes), à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. Ils espèrent Sa miséricorde et craignent Son châtiment. Le châtiment de ton Seigneur est vraiment redouté.» (Coran, 17 :57 ). La wassila ne correspond pas à la position du paradis que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) nous a recommandé de solliciter Allah pour qu’Il la lui attribue. Nous espérons qu’Allah la lui donnera car il y a un serviteur qui la mérite et le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) espérait être ce serviteur-là”. Extrait de adhwaa al-Bayaan, 2/86-88. Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments