6196: la ville de Médine aura sept portes au moment de la venue de l’Antéchrist


Nous avons appris, dans le Sahih de Boukhari, un hadith qui évoque que l’Antéchrist viendra à un moment où la ville de Médine aura sept portes dont chacune est gardée par deux anges qui l’empêcheront d’y entrer.
A ma connaissance, la ville de Médine n’a pas aujourd’hui de portes d’entrée, mais il y a plutôt des routes qui y mènent. Ma question est de savoir si le mot «porte » tel que cité dans le hadith fait allusion à la route. Si la réponse est oui, quel est le nombre de routes qui mènent à Médine ?

Louange à Allah,

Le hadith que l’auteur de la question a cité comporte une erreur dans la transmission. Le hadith a été rapporté par Boukhari (puisse Allah, le Très-Haut lui accorder Sa miséricorde) dans son livre As-Sahîh et dans les ouvrages Fadhail Al-Madîna (1879) et Al-Fitan (7125). Abu Bikra (qu’Allah soit satisfait de lui) rapporte que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « L’Antéchrist ne pourra pas semer la terreur dans la ville de Médine. Car, en ce moment, Médine aura sept portes dont chacune sera gardée par deux anges».Parlant de ce hadith du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), Ibn Hadjar al-Asqlânî (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapporte, dans son livre Al-Fateh, le commentaire de Iyâd qui dit à propos de l’extrait «à ce moment Médine aura sept portes » : cela confirme que le mot «portes » signifie passages, conformément à un autre hadith du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) rapporté par Abu Hurayra et cité dans As-Sahih. En effet, ce hadith dit :  « les axes menant à Médine seront gardés par des anges, ni la peste ni l’Antéchrist ne pourront y entrer »Hafiz dit dans Al-Fateh 4/96 : le mot « Anqâb » est le pluriel de « naqab » et signifie selon Ibn Wahb voies d’entrée ou portes selon d’autres. Mais, étymologiquement, le mot « naqab » signifie passage entre deux montagnes. D’autres disent que le mot « Anqâb » veut dire les routes empruntées par les gens. Allah dit à ce propos : « combien avons- Nous fait périr, avant eux, de générations bien plus fortes qu' eux. Ils avaient parcouru les contrées, cherchant (vainement) où fuir. » (Coran, 50 : 36 )C’est tout ce que Al-Hafiz a dit à propos de la question. En conséquence, on peut, à mon avis, envisager les hypothèses suivantes :

1.     La ville de Médine sera dotée de portes d’entrée dans le futur.

2.     Le mot «portes » renvoie aux axes principaux qui mènent à Médine, même s’ils n’ont pas la forme d’une porte.

3.     Chacune des sept directions de la ville de Médine sera gardée par deux anges.

Il a ainsi employé le mot «direction» pour désigner une porte, ce qui est permis dans la langue arabe. Allah, le Très Haut le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments