Fri 18 Jm2 1435 - 18 April 2014
6408

Négliger la tenue religieuse devant des étrangers

Comment la Charia juge-t-elle celle qui néglige la tenue religieuse et s’assoit avec son beau père ?

Louange à Allah

Des orientations issues du Coran et de la Sunna demandent aux femmes de se couvrir et de s’éloigner de toute exhibition de leur beauté devant les étrangers. L’orientation que le Coran donne au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) se présente comme suit : « ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d' être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran, 33 : 59).

Allah le Très Haut a donné à son Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) l’ordre de dire à ses femmes et filles de porter le djilbab (aba’a) car lui et sa famille étaient imités par les musulmans. Ensuite, il donne le même ordre aux femmes des croyants « elles en seront plus vite reconnues et éviteront d' être offensées » (Coran, 33 :59). Quand une femme se voile, on sait qu’elle est chaste, cache son corps et veut rester chaste. Ce qui est le contraire des femmes djahiliyennes qui exhibent les atours de beauté et leurs moyens de tenter les hommes. Celles-là tombent dans la tentation et y font tomber car elles trébuchent et entraînent d’autres dans leur chute. Elles ont été décrite dans ces propos qui figurent dans un hadith rapporté par Mouslim : « Je n’ai pas encore vu deux groupes des gens de l’enfer : des gens porteurs de matraques semblables à des queues de boeufs avec lesquelles ils frappent les gens et des femmes vêtues mais nues qui marchent en vacillant et dont les têtes ressemblent aux bosses chancellantes de bokht ; elles ne sentiront pas l’odeur du paradis. Pourtant cette odeur est sentie à partir d’une distance parcourue en tant et tant de marche ... ».

Le Messager d’Allah a lancé une mise en garde contre le laxisme qui consiste dans le fait qu’une femme fréquente un homme qui lui est étranger ou qui n’est son Mahram que de façon temporaire. C’est le cas du mari de sa soeur et du frère de son mari et des cas semblables. Le Messager d’Allah a dit : «  Evitez d’entrer chez les femmes. ».

- « ô Messager d’Allah, que penses-tu du frère du mari ? »

- « C’est la mort. » Il entend par là que la fréquentation des femmes par les frères de leur mari était tellement banalisée qu’elle provoquait des énormités auxquelles ils ne pouvaient pas s’attendre à cause de la confiance qu’il faisait au frère du mari. Ceci représente une négligence de la vérité car chaque fois qu’un homme se retrouve avec une femme, Satan devient leur troisième compagnon. De même chaque fois qu’une femme est soumise à une tentation, elle n’y résiste pas, sauf celles qui jouissent de la miséricorde d’Allah le Très Haut.

Nous demandons à Allah de nous protéger tous et de nous aider à nous conformer à Ses propos : « Et repentez- vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » (Coran, 24 : 31).

Référence : Massaïl et Rassaïl par Muhammad Mahmoud an-Nadjdi, p. 11.
Create Comments