72307: Elle est en bute à des intrigues sataniques chaque fois qu’elle constate la fermeté avec laquelle les mécréants et les partisans du faux assument leurs options (doctrinales).


En résumé, je suis très inquiète à propos de ma foi religieuse. Je souhaite qu’Allah ne m’en veuille pas d’avoir posé cette question puisque je ne cherche qu’une réponse satisfaisante..
Quand je vois les Juifs et les Chrétiens et les sectes déviés de la juste foi musulmane, quand je les vois fermement attachés à leurs croyances et en tirer un réconfort psychologique – je ne sais pas si ce réconfort est réel- je me demande comment alors le musulman peut-il connaître la foi authentique ? En effet, tout le monde éprouve un réconfort psychologique car la psychologie enseigne que les convictions personnelles, vraies ou fausses, peuvent procurer le réconfort… Ce qui me laisse perplexe, c’est le cas des groupes égarés qui se sont écartés de l’Islam, comme les Soufis et les Chiites.. Je n’ai commencé à subir des intrigues qu’après ma reconversion qui m’a rendu plus proche de mon Maître, m’a éloigné de la musique et m’a orienté vers la pratique des prières nocturnes surérogatoires et l’imploration du pardon…

Louanges à Allah

Vous avez bien fait quand vous avez qualifiés vos sentiments d’intrigues. Car celles-ci proviennent nécessairement de Satan. En effet, ce dernier n’aime pas que le fidèle croyant retourne à Son Créateur par un repentir qui le pousse ver le bien. Bien au contraire, Satan veille à détourner le fidèle de sa foi par le biais de toutes sortes de tentations et de plaisirs. Quand ses subterfuges s’avèrent inefficaces, il emploie des intrigues et se met à inspirer le doute pour plonger le croyant dans l’angoisse et l’instabilité.

C’est pourquoi vous n’avez éprouvé ces intrigues qu’après avoir abandonné les actes de rébellion qu’il vous embellissait. Puisque vous avez triomphé de lui sur ce terrain, il s’est mis à user du plus faible de ses moyens à savoir les intrigues.

Jadis, les Compagnons du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) s’étaient plaints du fait qu’ils subissaient certaines intrigues qu’ils réprouvaient et ne voulaient pas les extérioriser.. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) leur dit : « Louanges à Allah qui a réduit le stratagème de Satan à de simples intrigues » (rapporté par Abou Dawoud d’après Abd Allah ibn Abbas (5112) et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih Abi Dawoud).

Quand il s’est trouvé incapable de les détourner du bien, il s’est mis à employer des intrigues.

Cheikh al islam ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « L’instigateur (Satan) envahit tout (fidèle) qui marque son orientation vers Allah Très Haut par Son rappel ou par d’autres actes. C’est inévitable. Aussi le fidèle doit-il persévérer et demeurer patient tout en perpétuant, sans jamais se lasser, le rappel (d’Allah) et la prière. Car en persévérant dans cette vie, il se protège contre la ruse de Satan «la ruse du Diable est, certes, faible.» (Coran, 4 : 76).

Chaque fois qu’un fidèle serviteur prend la résolution de s’orienter vers Allah Très Haut, il s’expose à des instigations qui lui inspirent d’autres choses. En effet, Satan est comme un coupeur de route. Chaque fois le fidèle s’avance vers Allah Très Haut, il essaie de lui barrer la route. Quand l’un des ancêtres pieux entendit dire que les Juifs et les Chrétiens se disent à l’abri des intrigues (sataniques) il dit : ils ont raison. Que Satan viendrait-il faire dans une maison abîmée !

Madjmou al Fatawa, 22/608.

          Cela étant, ne vous souciez pas de ces intrigues ; n’en faites pas un obstacle vous empêchant de poursuivre votre marche vers Allah Très Haut.S’agissant de ce que vous dites à propos de certains mécréants et hérétiques, à savoir qu’ils jouissent d’un réconfort psychologique, vous avez bien parlé en disant : « Je ne sais pas si cela est réelle ou pas ». En réalité, beaucoup de ces apparences de bonheur sont fausses. Car elles masquent un fort intérieur dominé par un vide insupportable. Seules la sincérité dans le dévouement et la recherche de l’agrément d’Allah peuvent combler ce vide.

Il faut faire attention à plusieurs choses :

La première est la foi authentique qui ne peut pas être mesurée par la présence d’un réconfort psychologique. L’authenticité de la foi ne peut être connue qu’à la lumière des enseignements tirés du Livre et de la Sunna tels que pratiqués par les Compagnons du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Quand une affaire vous paraît obscure, il faut l’examiner à la lumière de la parole d’Allah Très Haut et de la Sunna de Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui) . Les explications faites par ceux-ci sont justes et que tout ce qui leur est contraire est faux. Si vous ne pouvez pas effectuer un tel examen, interrogez les ulémas qui appliquent leur savoir selon la méthodologie des Compagnons et des ancêtres pieux. Voilà la seule juste mesure.

          Le bonheur et le réconfort psychologique résultent de la sincérité du fidèle dans son effort pour jouir de l’agrément de Son Maître  et pour vivre en conformité avec la Sunna de Son Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). A ce propos, le Très Haut dit : «Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » (Coran, 16 : 97).

La deuxième est que le fait de se sentir mal à l’aise est relatif ; il varie d’une personne à une autre. Parfois l’on vit dans la plus grande gêne sans s’en rendre compte parce qu’on a le cœur mort. Ne voyez vous pas que l’aveugle qui se trouve dans la plus grande obscurité ne s’en rend pas compte à cause de sa cécité. Il en est de même de celui qui a le cœur mort. Etant sans vie, il ne sent pas la gêne.

Jadis, un poète dit : « la blessure ne provoque pas de douleur chez un mort »

Allah le Puissant et Majestueux a dit vrai quand Il a dit : « Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l' amènerons aveugle au rassemblement".» (Coran, 20 : 124).

Le terme « dhank » a fait l’objet de plusieurs explications. Voici en substance ce qu’en dit Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dans son Tafsir : « Celui qui subit le dhank (une vie pleine de gêne) ici-bas est dépourvu de quiétude et de stabilité. Sa poitrine reste serré à cause de son égarement, même s’il affiche un bon état, s’habille bien, mange à satiété et se loge confortablement. Car il restera plongé dans la perplexité et l’angoisse aussi longtemps que la certitude et la bonne orientation ne domineront pas son cœur. L’éternelle incertitude qui marque sa vie constitue une difficulté (écrasante) ».

Adh-Dhahhak dit : « Le dhank c’est la mauvaise œuvre et la mauvaise subsistance) ».

Abou Said a commenté l’expression « une vie pleine de gêne» en ces termes : « on rétrécit sa tombe de manière à ce que ses côtes s’entrecroisent ».

D’après Abou Hourayra le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « il aura une vie pleine de gêne» . Ceci renvoie au châtiment dans la tombe. Sa chaîne est bonne.

A supposer que le mécréant ou le dévoyé puisse mener ici-bas une vie réellement heureuse, il sera dépourvu de la quiétude et du repos (éternel) dont jouiront les vais croyants. En outre, le châtiment qui l’attend au cours de la période de transition (barzakh) et au-delà de celle-ci sera source d’une gêne, combien terrible. Nous demandons à Allah de nous mettre tous à l’abri du châtiment de la tombe et de nous raffermir dans la vérité jusqu’à ce que nous le rencontrions.

          Enfin, efforcez-vous au maximum d’accomplir de bonnes œuvres et de vous éloigner des causes de troubles générateurs de soucis. Veillez à l’acquisition d’un savoir utile. Car il vous mettra -avec la permission d’Allah – à l’abri des troubles et des ambiguïtés. Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments