Sun 20 Jm2 1435 - 20 April 2014
74976

Il veut embrasser l’Islam et épouser une musulmane

Je suis un hindou amoureux d’une fille musulmane. Nous avons toujours été des amis intimes et avons fait nos études dans la même faculté. Les sentiments que nous nourrissions l’un pour l’autre ont donné lieu à l’amour, mais nous ne voulons pas que l’affaire se termine par sa fuite de chez elle pour pouvoir m’épouser…
Je veux l’épouser parce qu’elle est une personne merveilleuse, douce, amoureuse, intelligente et pieuse. Je l’aime à tel point que je suis prêt à me convertir à l’Islam, religion que j’ai toujours aimée… Que devrais-je faire pour embrasser l’Islam ? J’adhérerai à toutes les croyances islamiques et resterai fidèle à Allah et à ma future épouse.
J’espère être orienté par vous. Je sais que l’Islam souhaite la bienvenue à tous ceux qui veulent l’embrasser. J’attends votre réponse avec impatience. Et, dès sa réception, j’irai voir le père de l’intéressée pour une discussion sur la question.

Louanges  à Allah

Louanges à Allah qui vous a inspiré le désir d’embrasser l’Islam. Et nous vous remercions de nous avoir interrogé sur les modalités de la conversion à la religion d’Allah, le seul moyen de salut au jour de la Résurrection. Allah Très Haut dit dans Son Saint Coran : « Et quiconque désire une religion autre que l' Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l' au-delà parmi les perdants.» (Coran, 3 : 85).

La conversion à l’Islam est une opération  très facile et sans aucune complication. Tout ce que vous avez à faire et de prononcer les deux professions de foi, qui constituent la clé de la religion et en résument l’essentiel :

Ash’hadou an laa ilaala illa Allah

Ash’hadou anna Muhammadan rassûlûAllah

Ensuite vous procédez à un bain rituel avec l’intention de vous purifier pour pouvoir faire la prière, le plus important rite de l’Islam qui établit un lien entre le fidèle et son Maître. Puis vous pratiquez le reste des rites.

Nous voudrions tout de même expliquer certaines choses :

1/ Vous dites que vous l’aimiez à tel point que vous êtes prêt à vous convertir à l’Islam… En effet, il se peut que votre désir d’épouser la fille soit le motif de votre conversion à l’Islam. Cependant quand vous serez musulman, quand vous aurez mieux connu cette religion et l’aurez pratiquée, votre adhésion serait consolidée, votre intention plus sincère et votre conviction de la justesse de cette religion plus totale. Et vous découvrirez qu’elle est la seule capable de rendre l’âme complètement purifiée.

2/ Vous dites : nous avons toujours été des amis intimes….

Sachez – Puisse Allah vous assister – tient à la sauvegarde de l’honneur. C’est pourquoi notre belle loi a établi de nombreuses mesures pour atteindre ce noble objectif. Parmi ces mesures figure l’interdiction de la mixité entre les hommes et les femmes, même dans les endroits les plus nobles où l’on vient demander les choses les plus sublimes. L’Islam enseigne la séparation des hommes et des femmes dans les mosquées.

Mouslim rapporte dans son Sahih (n° 440) d’après Abou Hourayra (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :

« Les meilleures rangées des prieurs sont les premières et les pires les dernières ; les meilleures rangées des prieuses sont les dernières et les pires les premières.

Dans son commentaire du Sahih de Mouslim (4/159), An-Nawawi dit : « Par pires rangées formées par des hommes ou des hommes » on entend les moins méritoires, les moins génératrices de récompense et les moins conformes aux recommandations de la loi religieuse. Les meilleures constituent le contraire. La dernière rangée formée par des femmes qui prient avec des hommes est considérée comme la meilleure parce que les femmes, qui la forment sont les plus éloignées des hommes, les moins susceptibles de les voir et de s’attacher sentimentalement à eux pour avoir aperçu leurs mouvements et entendu leurs propos, etc. Les premières rangées formées par des femmes sont incriminées pour les raisons contraires. Allah le sait mieux».

Cheikh Muhammad ibn Sahih al-Uthaymine (puisse Allah leur accorder Sa miséricorde) a dit : « Les contacts non conformes à la loi islamique établis entre amoureux constitue une épreuve destructrice. Car il n’est pas permis à l’homme et à la femme de nouer de tels contacts sous prétexte qu’ils veulent se marier. Il faudrait plutôt informer le tuteur de la femme de son désir d’épouser celle-ci ou lui demander de la faire elle-même. C’est ce qu’Omar (P.A.a) fit quand il proposa sa fille Afsa successivement à Abou Bakr et à Uthman (P.A.a)

Quant au fait qu’une femme prend l’initiative de contacter directement un homme, c’est une source de tentation. Voir les questions intitulées al-Bab al-Maftouh, question n° 868.

3/ vous dites : nous ne voulons pas que l’affaire se termine par sa fuite de chez elle pour pouvoir m’épouser

Nous vous remercions pour cette attitude magnifique qui reflète vos belles mœurs et votre intelligence».

4/ Vous dites : « Je veux l’épouser parce qu’elle est une personne merveilleuse, douce, amoureuse, intelligente et pieuse. »

Ceci montre votre désir d’avoir une épouse qui pourrait servir de modèle à vos (futures) enfants et vous rendre heureux… Les nobles  caractères dont vous avez cité une partie sont reconnus par l’Islam en tant que critères de sélection en matière de mariage. Il est, en effet, rapporté dans les Deux Sahih et ailleurs un hadith d’Abou Hourayra (P.A.a) selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « L’on épouse une femme pour quatre (qualités) : la fortune, la bonne naissance, la beauté et la piété ; cherchez surtout une femme pieuse, pauvre ! ».

Ce hadith indique que les qualités qui méritent le plus de retenir l’attention sont la moralité et la piété.

5/ Vous dites : « Je sais que l’Islam souhaite la bienvenue à tous ceux qui veulent l’embrasser . »

c’est de votre part une manifestation d’objectivité  envers cette grande religion venue porteuse de la miséricorde pour l’univers tout entière.

La grâce et la miséricorde divines font que l’Islam efface les péchés et actes de désobéissance qui l’ont précédé. C’est pourquoi quand un mécréant se convertit à l’Islam, tous ses mauvais actes antérieurs lui sont pardonnés de sorte qu’il en devient complètement absout, comme le dit le Très Haut : « Dis à ceux qui ne croient pas que, s' ils cessent, on leur pardonnera ce qui s' est passé. Et s' ils récidivent, (ils seront châtiés); à l' exemple de (leurs) devanciers.» (Coran, 8 : 38).

Mouslim (12) rapporte qu’Amr ibn Al-Ass (P.A.a) a dit : « Quand j’avais éprouvé le désir de me convertir à l’Islam, je me suis présenté au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et lui dit : « Tends ta main, je vais te prêter un serment d’allégeance. Quand il a tendu sa main, j’ai retenu la mienne.

-         « Qu’est-ce qui t’arrive, o Amr »

-         « Je veux formuler une condition »

-         « Laquelle ? »

-         « Qu’on me pardonne (mes péchés)

-         « Ne sais-tu pas que l’Islam efface tout ce qui le précède ? »

L’expression : al-islam yahdimou signifie effacer, absoudre.. selon an-Nawawi dans son commentaire de Mouslim.

Enfin, nous vous présageons un heureux avenir puisque vos débuts que vous avez évoqués dans votre question sont bons et suscitent l’optimisme. D’autant plus que (votre cas) nous amène à méditer encore la parole d’Allah Très Haut : «Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l' Islam» (Coran, 6 : 125).

Nous demandons à Allah d’ouvrir votre cœur à cette religion et de vous gratifier de la conversion. Nul doute que celle-ci serait une bonne nouvelle pour la femme musulmane que vous allez épouser car elle sait que cela ne serait possible qu’après votre conversion, conformément à la loi du Maître des mondes.

Nous vous souhaitons la bienvenue à ce site en tant que lecteur ou collaborateur ou auteur de question.

Puisse Allah bénir notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Islam Q&A
Create Comments