7654: Peut-on parler aux djinns et les utiliser ?


Je me suis entretenu avec un homme qui prétend pouvoir parler aux djinns et ll m’a dit des choses qui me concernant personnellement. Ces gens-là utilisent des termes et des mots extraits du Coran pour dominer les djinns... Qu’en pensez-vous ? Est-il permis de leur parler ? Qui sont les gens du Livre ? Comment pourrai-je parler avec les djinns et les anges et les voir ? Il existe des livres traitant de la question sur la base du Coran.

Louange à Allah

Il est possible de s’entretenir avec les djinns. Cependant la révélation de choses cachées, notamment les secrets d’une personne, relève de la prétention de connaître le mystère, ce qui est interdit. Ceux qui emploient des termes et des mots extraits du Coran pour dominer les djinns ont souvent recours à des moyens religieusement illégaux.

L’emploi des djinns est un privilège réservé à Salomon (psl). C’est pourquoi quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) voulut attacher  le djinn qu’il avait maîtrisé au cours de sa prière, il se souvint de l’invocation de Salomon et le lâcha.

Aussi faudrait-il donner des conseils à ces gens-là. S’ils s’amendent (tant mieux). Autrement, il vaut mieux rompre avec eux et s’abstenir de leur adresser la parole.

Les gens du livre sont les Juifs et les Chrétiens.

Si l’échange de paroles avec les djinns  arrive sans une initiative de votre part, rien ne vous empêche de leur parler. Mieux, il est recommandé de les appeler à la religion d’Allah et à pratiquer correctement Ses lois comme on y invite les humains. A cet égard, on ne conseille ni la lecture du livre ni la récitation du Coran car le Coran n’a pas été révélé pour cela ; il a été révélé pour servir de phare et de voie pour (guider) la vie du musulman qui se conforme à ses ordres et s’abstient de ses interdits.

S’agissant des anges, il est arrivé au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et à d’autres de les voir, et certains saints ont pu leur parler. C’est le cas notamment d’Imran ibn Houssayn (P.A.a) que les anges saluaient jusqu’au moment où il se fit soigner à l’aide d’un fer chauffé. Ils cessèrent alors de le saluer, mais quand il abandonna ladite pratique curative, ils recommençaient à le saluer.

 Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments