Wed 23 Jm2 1435 - 23 April 2014
7747

Quand devons-nous dire : il n’y a de moyen ni de puissance qu’en Allah, l’Incommensurable.

J’espère que vous m’expliquerez :
1. La signification de la phrase : « il n’y a de moyen ni de puissance qu’en Allah, l’Incommensurable. »
2. Un bref commentaire de cette phrase
3. En quelle occasion faudrait-il la prononcer

Louange à Allah

Elle signifie la reconnaissance par le serviteur de son incapacité d’observer un ordre quelconque sans l’assistance et la facilitation divines. En effet, quelle que soit l’importance de ses moyens, son activité et sa force, elles ne pourraient être d’aucune utilité au serviteur sans l’assistance d’Allah qui transcende toutes les créatures, l’Incommensurable à qui rien n’est comparable et à côté de qui tout fort est faible et tout important devient insignifiant. Telle est la grandeur du Transcendant.

On prononce cette phrase quand on est confronté à une grande affaire devant laquelle on se trouve impuissant ou éprouve de la difficulté pour l’affronter.

Cheikh Saad al-Houmayd.

Parmi les moments pendant lesquels il est recommandé de prononcer cette phrase, citons les suivants :

- Quand on se retourne (dans son lit) au cours de la nuit. A ce propos, Ubada ibn as-Samit a rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Celui qui se retourne (dans son lit) au cours de la nuit et dit : «  Il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah l’Unique qui n’a point d’associé. La royauté et la louange lui appartiennent. Il est omnipotent. Louange à Allah. Combien Il est Transcendant. Il n’y a de dieu qu’Allah. Allah est le plus grand. Il n’y a ni moyen  ni force si ce n’est en Allah. » Ensuite il dit : Mon seigneur, pardonne moi ou dit une invocation, ses prières seront exaucées. S’il fait des ablutions et accomplit une prière, son acte sera agréé. (rapporté par Boukhari, 1086).

- Quand le muezzin dit : « Venez à la prière, venez au bonheur ». A ce propos, Hafs ibn Assim ibn Omar ibn al-Khattab a rapporté de son père qui le tenait de son grand père que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Si le muezzin dit : Allahou Akbar et que l’un de vous dit : Allahou Akbar puis il dit Ashehadou an laa iaha illa Allah et que l’un de vous dit : Ashehadou an laa ilaha illa Allah et qu’il dit ashehadou anna Muhammad rassoulou Allah et que l’un de vous dit : ashehadou anna Muhammad rassoulou Allah et qu’il dit : Hayya ala salât et que l’un de vous dit : Laa Hawla wa la quwwata illa billahi et qu’il dit :hayya ala al-falah et qu’il dit : laa hawla wa la quawwata illa billah  et qu’il dit : Allahou akbar puis il dit allahou akbar. Puis il dit : « il n’y a de dieu en dehors d’Allah » du fond de son coeur, il entrera au paradis ». (Rapporté par Mouslim dans son Sahih, 578 et Abou Dawoud dans ses Sunan, 443).

- Quand on sort de chez soi :

Anas Ibn Malick a rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «  Quiconque dit au moment de sortir de chez lui : « Bismi Allahi tawakkaltou ala Allahi wa laa hawla wa la quwwata illa bi Allahi » on lui dira : « tu es bien protégé » et Satan s’écartera de lui » (rapporté par at-Tarmidhi dans les Sunan, 3348, Abou Issa dit : « c’est un hadith ‘beau’, authentique et étrange et nous ne le connaissons que sous cette version. Voir Sahih al-Djami d’al-Albani, 6419.

« Au nom d’Allah. Je me confie à Allah. Il n’y a ni moyen ni force si ce n’est en Allah ».

Abou Dawoud l’a rapporté dans ses Sunan (4431) et a ajouté : «  Un autre démon lui dit : « que pourrais-je faire d’un homme qui est bien guidé et protégé ? »

- Au sortir de la prière

D’après Abou Zoubayr, Ibn Zubayr disait quand il venait de terminer une prière :

« La ilaaha illa allahou wahdahou laa sharika lahou lahou al-moulk wa lahoo al-hamdou wa houwa ala khoulli shayin quadir. Laa hawal wa laa quwwata illa bi Allah. Laa illaha illa allah wa laa na’boudou illa iyyahou. Rahou an-ni’matou wa lahou al-fadhlou wa lahou ath-tahna al-hassan. Laa illaha illa allah moukhlissina lahou-addina wa law kariha al-kafiroun. »

« Il n’y a de dieu qu’Allah, l’Unique qui n’a point d’associé. La royauté et la louange lui appartiennent et Il est omnipotent. Il n’y a ni moyen ni puissance si ce n’est en Allah. Nous n’adorons que Lui. Les bienfaits, la grâce et les belles louanges lui reviennent. Il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah. Nous Lui vouons un culte sincère en dépit des infidèles. » Le Messager d’Allah scandait ces phrases au sortir de chaque prière. (rapporté par Mouslim dans son Sahih, 935).

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments