8399: L’exégèse moderne du Coran diffère-t-elle de l’ancienne ?


Existe-t-il en matière d’exégèse coranique des différences ente celles datant de l’ère amavide et celles de nos jours ?

Louange à Allah

Si la question vise l’exégèse du Coran sous les Umayyades à l’époque des ancêtres pieux, la dernière génération des Compagnons [du Prophète], leurs successeurs et les successeurs de ces derniers, l’exégèse recueillie [de manière écrite] remontant à cette époque est maigre comparée à celle produite postérieurement. Cette dernière repose, le plus souvent, sur des traditions. C’est pourquoi elle est appelé tafsir athari : exégèse à base de traditions.

Par la suite, les ulémas ont élargi l’interprétation du Saint Coran et se sont engagés dans différentes directions dont certaines sont acceptables et d’autres inadmissibles. A l’époque moderne, l’élargissement a été poursuivi et approfondi avec un plus fréquent recours à l’opinion et à l’interprétation personnelles. C’est ainsi que l’exégèse a été envahie par des théories et des opinions (susceptibles de changer). De sorte que l’on a pu dire à propos de certains ouvrages d’exégèse qu’ils renferment tout sauf de l’exégèse coranique. Deux exemples de ces ouvrages ont été fournis par le tafsir de Razi, pour le Moyen Age; et le tafsir al-Djawhar, pour l’époque moderne.

Ecrit par Cheikh Abd al-Karim al-Khoudayr
Create Comments