Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
8599

Peut-on saluer une personne en prière ?

Question : Est-il permis au musulman de saluer un autre musulman livré à la prière, au dhikr ou à l’invocation ?

Réponse

Louange à Allah

Premièrement, il est recommandé au musulman de prendre l’initiative de saluer son frère musulman qui prie. Mais ce dernier ne doit répondre que par le geste pour préserver sa prière. A ce propos, il a été rapporté de façon sûre qu’Ibn Omar (P.A .a) a dit :  « J’ai dit à Bilal : comment le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) répondait à leur (Compagnons) salut quand il priait ?- Il dit : il faisait un geste de la main. » (cité par Ahmad,6/12 et Abou Dawoud,1/589 n° 927 et at-Tarmidhi,2/204 n° 368 et al-Bayhaqi,2/262 et rapporté par les Cinq).

De même, il a été rapporté de façon sûre d’après Ibn Omar (P.A.a) d’après Souhayb (P.A.a) qu’il a dit : « Je suis passé près du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) qui priait et je l’ai salué et il m’a répondu par un geste. » Il ajoute : « Je ne sais plus s’il a dit :   un geste du doigt. » (rapporté par les Cinq) à l’exception d’Ibn Madja.At-Tarmidhi dit : «  Les deux hadith sont tous authentiques selon moi. »

Il a été rapporté encore de façon sûre, d’parès Oum Salamata (P.A.a) qu’elle a dit : «  J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédictition et salut soient sur lui) interdire l’accomplissement de deux rak’a après la prière d’asr puis je l’ai vu les accomplir après être entré chez moi alors que je recevais des femmes ansari issues des Bani Haram.Je lui ai envoyé une fillette et lui dit : mets-toi à ses côtés et dis- lui : Oum Salamata dit qu’elle t’avait entendu interdire l’accomplissement de ces deux rak’a que tu viens juste de faire ? Et s’il te fait un geste de la main, recule. La fillette s’exécuta et le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lui fit un geste de reculer. Ce qu’elle fit. Au sortir de la prière, le Prophète ( bénédiction et salut soient sur lui) dit : « ô fille d’Abi Oumayya ! Tu m’interroges à propos des deux rak’a après la prière d’asr. En fait,des hommes issus des Bani Abd al-Qays m’avaient occupé de façon à ce que je n’avais pas pu accomplir les deux rak’a à effectuer après la prière du zuhr.Ce sont ces deux rak’a que je viens d’effectuer. » (rapporté par Boukhari et Mouslim)

Ce hadith indique qu’il est permis de saluer une personne en prière et que l’intéressé peut répondre par le geste, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a accepté le salut et y a répondu par un geste.

Deuxièmement, il est permis au musulman de prendre l’initiative de saluer celui qui est en état d’invocation et de dhikr, compte tenu de ce qui été rapporté de façon sûre d’après Abou Waqid al-Laythi (P.A.a) qui dit : « Un jour, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) se trouvait dans sa mosquée avec des gens. Puis trois personnes firent leur entrée ;les deux se dirigèrent vers le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et la troisième s’en alla. Quand les premières arrivèrent chez le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), elles le saluèrent et l’une s’inséra dans le cercle formé autour du Messager et l’autre s’installa derrière le cercle, tandis que la troisième s’éloigna. Quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) termina ( ses activités), il dit : «  Ne voulez-vous pas que je vous parle de ces trois personnes ?   L’une d’elles s’est réfugiée auprès d’Allah et Celui-ci lui a accordé refuge ; une autre a eu honte d’Allah et Allah a eu honte  de lui ; l’autre s’est détourné d’Allah s’est détourné de lui. » ( cité par Malick dans al-Mouwatta,2/960 et Ahmad,5/219 et Boukhari,1/24,122 et Mouslim,4/1713 n° 2176 et at-Tarmidhi,5/73 n° 2724 et Abou Y’ala,3/33 n° 1445.

De même, il a été rapporté à ce propos dans les Deux Sahih un hadith d’Abou Hourayra (P.A.a) qui dit : « Un bédouin arriva à la mosquée et pria, mais il effectua la génuflexion et la prosternation de façon incomplète. Puis il alla saluer le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et celui-ci lui rendit son salut et lui dit : « Reprends ta prière, car tu n’a pas prié.. »

C’est Allah qui nous assiste.

Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultation Religieuse,7/36.
Create Comments