9461: Des membres de la secte mormone lui rendent visite et cherchent à l’amener à douter de sa religion


Je suis un musulman vivant en Amérique. A l’école, des Chrétiens blasphèment ma religion. Certains Chrétiens de la secte mormone sont même allés jusqu’à m’inviter à me convertir au christianisme – Sont-ils de vrais chrétiens ou une secte à part ? Ils disent : « si ce que l’Islam enseigne était vrai, notre livre serait faux ». Qu’est-ce que je dois faire ?

Louange à Allah

Frère vertueux ! Vous devez savoir avec certitude que l’Islam est la vraie religion agréée par Allah. Car Allah n’accepte de personne une religion autre que l’Islam. Celui-ci consiste fondamentalement à vouer le culte à Allah qui n’a pas d’associé et à obéir au Messager Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui). Voilà l’implication de la profession (de foi) : « il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah et Muhammad est son Messager ».

Une fois cette foi bien installée dans le cœur du musulman, il fera peu de cas des objections des objecteurs et des railleries des moqueurs. Bien au contraire, il appelle (les autres) à Allah, pratique sa religion et déclare son appartenance à l’Islam. A ce propos, le Très haut dit : «Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit: "Je suis du nombre des Musulmans?" » (Coran, 41 : 33) et : «Expose donc clairement ce qu' on t' a commandé et détourne- toi des associateurs. Nous t' avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs. » (Coran, 15 : 94-95).

Les Chrétiens font partie des polythéistes parce qu’ils adorent Jésus et sa mère et vénèrent la croix. Ne vous occupez pas d’eux ni de leurs railleries. Mieux, écartez-vous d’eux et n’engagez aucune discussion avec eux, pour éviter qu’ils vous embourbent dans des ambiguïtés. Si vous pouvez aller vous inscrire à une autre école où vous seriez à l’abri de dérangements, faites-le.

Il semble que les Mormones font partie des Chrétiens puisqu’ils se réfèrent aux Evangiles et affirment que si l’Islam devait être  accepté tel qu’il se présente, leur livre serait démenti. Ceci relève soit de l’ignorance ou du brouillage. En effet, l’Islam ne démentit pas les Evangiles révélés à Jésus. Bien au contraire, le Coran les confirme comme il confirme les livres antérieurs. Mais l’Islam déclare fausse la religion des chrétiens qui ont pris Jésus et sa mère pour des divinités en dehors d’Allah. L’Islam déclare faux les évangiles que les Chrétiens détiennent. Après avoir évoqué la Thora et les Evangiles, Allah le Très Haut dit : «Et sur toi (Mouhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui.. » (Coran, 5 :48 ). Il entend par- là que le Coran confirme les livres révélés avant lui comme la Thora et les Evangiles. Jésus a déjà dénoncé la religion des Chrétiens polythéistes et il le fera encore au jour de la Résurrection conformément à la parole du Très Haut : «Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: "En vérité, Allah c' est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit: "ô enfants d' Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur".» (Coran, 5 : 72) et : «(Rappelle- leur) le moment où Allah dira: "ش Jésus, fils de Marie, est- ce toi qui as dit aux gens: "Prenez- moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d' Allah?" Il dira: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m' appartient pas de déclarer ce que je n' ai pas le droit de dire! Si je l' avais dit, Tu l' aurais su, certes. Tu sais ce qu' il y a en moi, et je ne sais pas ce qu' il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce que Tu m' avais commandé, (à savoir): "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m' as rappelé, c' est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. » (Coran, 5 : 116-117).

Nous demandons à Allah de vous raffermir dans l’Islam et de vous protéger contre les méchants. Puisse Allah bénir et saluer notre  Prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Cheikh Abd Rahman al-Barak
Create Comments