96665: Les raisons de l’intervention de la mère dans les affaires de sa fille mariée et la manière dont il faut traiter cela


Je suis une femme mariée, et ma mère intervient dans mes affaires et crée des problèmes entre mon mari et moi-même ; elle va chez le médecin et l’interroge sur mon état de santé et se rend au Centre de santé pour récupérer les résultats de mes testes. Parfois, elle se met à m’interroger sur des affaires qui concernent mon mari, tout en sachant que celui-ci n’aime pas qu’on s’immisce dans ses affaires. Ceci la laisse indifférente. D’autant plus qu’elle prétend agir comme elle le fait pour s’assurer de mon état de santé. Cependant mon mari et moi-même pensons que ces agissements constituent une immixtion dans notre ménage. J’ai en vain essayé maintes fois de lui en parler, mais elle se fâche. Je ne sais plus que faire. Car je ne veux mettre en colère ni ma mère ni mon mari.

Louanges à Allah

 Certes, le droit de la mère sur ses enfants est très important. Et la charia invite ces derniers à les respecter et considère le mauvais traitement des père et mère comme un des péchés majeurs. Voir les détails concernant les droits et devoirs de la mère dans la réponse donnée à la question n° 5053.

 La mère d’une fille mariée doit savoir qu’il n’est pas permis à sa fille de lui donner priorité sur son mari en matière d’obéissance. Il faut qu’elle sache encore qu’il ne lui est pas permis d’intervenir dans les affaires de sa fille mariée, à moins qu’on le lui demande dans le sens de la réconciliation, de la moralisation et de l’orientation.

 L’intervention de la belle mère dans les affaires de sa fille mariée a des conséquences positives et négatives. Parmi les premières figurent l’attitude d’une mère raisonnable dans la bonne orientation de sa fille vers ce qui améliore sa vie ; que l’orientation se fasse en amont ou en aval du mariage.

 Nul doute que l’expérience de la mère dans sa propre vie, ses sentiments envers sa fille, tout cela la pousse à prodiguer conseils et orientation à une fille qui ne possède pas la même expérience et la même sagesse que sa mère en ce qui concerne la manière de traiter le mari.

 L’intervention de la mère dans la vie de sa fille a des conséquences négatives. Parmi ces conséquences figure la possibilité d’entraîner le divorce pour sa fille. C’est surtout le cas quand le mari se rend compte que sa femme ne lui obéit plus et qu’il ne possède plus aucune autorité sur elle et que sa belle mère est la personne qui décide des affaires de son ménage, de sorte à provoquer la destruction de celui-ci.

Il n’est pas permis à la fille de répondre aux sollicitations de sa mère portant sur sa vie privée, même si elle se mettait en colère. Car l’obéissance Allah Très Haut passe avant l’obéissance à tout autre. Et il n’est pas permis de préférer éviter d’encourir la colère d’un humain en s’exposant à la colère d’Allah.

Nul doute que l’intervention de la belle mère a des causes parmi lesquelles on peut citer celles-ci :

1/ Elle jouit d’une forte personnalité alors que celle de son mari est faible. Ce qui lui permet de s’imposer dans les décisions prises dans son ménage et de chercher à transposer cette situation chez sa fille.

2/ Son beau fils et sa fille souffrent d’une faiblesse de personnalité qui constitue une occasion permettant à la mère de jouer le plus grand rôle dans la direction du ménage de sa fille. Car la mère trouve que le foyer a besoin d’une direction forte et que les époux ne sont pas capables d’assumer une telle tâche et que c’est à elle de le faire.

3/ Un sentiment débordant envers sa fille la pousse à l’interroger sur son alimentation, sur ses boissons, sur ses médicaments, sur ses maladies et sur la manière dont elle traite avec son mari. Elle peut même aller jusqu’aux détails de la vie conjugale, comme l’amour et les rapports sexuels.

4/ Le mauvais traitement de l’épouse par son époux. Ceci pousse la belle mère à s’immiscer en toute affaire afin de freiner le mari et de rendre à sa fille ses droits spoliés.

5/ La fréquence des visites de la fille chez sa mère et la fréquence de ses contacts avec elle. Car, au cours de la plupart de ces visites, la mère ne trouve rien à dire, si ce n’est de parler de ce qui se passe au sein du ménage de sa fille.

Pour résoudre le problème de l’intervention de la mère dans le ménage de sa fille d’une manière susceptible de le troubler, le couple doit tenir compte de ce qui suit :

1/ Le couple doit donner des conseils à la belle mère pour qu’elle cesse de s’immiscer dans leur ménage, car elle n’a pas le droit de le faire et ses interventions peuvent entraîner la dislocation du couple.

2/ Conseiller au père de faire cesser les interventions de sa femme dans les affaires de sa fille.

3/ Tenir à la belle mère un langage ambigu voire menaçant pour lui faire comprendre que si elle continue à intervenir dans la vie privée du couple, on va lui interdire de lui rendre visite ou de communiquer avec elle et interdire même à l’épouse et à ses enfants de rendre visite à la belle mère. Agir ainsi est susceptible de faire preuve d’une forte personnalité et partant d’empêcher la belle mère de continuer à s’immiscer négativement dans la vie privée de sa fille.

4/ La nécessité pour les époux de s’entendre de manière à dépasser ces problèmes et de ne pas adopter une solution individuelle. Car il s’agit d’un problème qui les concerne tous les deux et qui doit faire l’objet d’une vision commune.

5/ Consulter la mère dans certaines affaires et demander ses conseils afin de maintenir avec elle un lien inscrit dans les limites légales et pour lui permettre de comprendre que son intervention dans leurs affaires n’est pas totalement rejetée puisqu’on peut avoir besoin d’elle dans certains cas . Ceci est de nature à lui donner confiance et à maintenir le contact avec elle et empêcher toute intervention négative.

6/ Diminuer les visites et les contacts avec la mère et faire en sorte que les visites et les contacts soient marqués par des propos utiles et des conseils et des rappels portant sur les actes cultuels et la nécessité de s’éloigner des actes de désobéissance et des péchés.

Nous demandons à Allah d’améliorer nos conditions de vie et de nous orienter tous vers ce qu’Il agrée.

Allah est le garant de l’assistance.

Islam Q&A
Create Comments