Mon 21 Jm2 1435 - 21 April 2014
9787

Répudier sa femme, la mère de ses enfants

J’ai entendu auprès de gens de la masse que la mère d’enfant ne peut pas être répudiée. Est-ce vrai ? Un uléma l’a-t-il dit ?

Louange à Allah

C’est du bavardage sans fondement dans la loi religieuse. Je ne pense pas qu’un uléma ou un étudiant en sciences religieuses puissent émettre un avis aussi faux. En effet, le Coran, la Sunna et le consensus ont indiqué que si un homme répudie sa femme, peu importe que celle-ci soit jeune ou vieille, entre deux périodes de règles menstruelles, ou après une grossesse avérée, la répudiation est effective. Allah le Très Haut a dit à propos des femmes répudiées qui n’ont pas atteint la ménopause :  « Et les femmes divorcées doivent observer un délai d' attente de trois menstrues » (Coran,2 :228) Et puis leTrès Haut a dit à propos des divorcées qui ont atteint la ménaupose : «Si vous avez des doutes à propos (de la période d' attente) de vos femmes qui n' espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n' ont pas encore de règles..» (Coran,65 :4 ) En outre, Il a dit à propos des femmes enceintes répudiées : ««Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d' attente se terminera à leur accouchement » (Coran, 65 : 4 ) .

Si la répudiation prononcée à trois reprises est devenue définitive, il n’est plus permis à la femme répudiée de reprendre la vie conjugale avec l’ex-mari avant d’épouser un autre. Si l’on veut reprendre la vie conjugale après une répudiation ou deux, il faut que l’époux convoque deux témoins pour attester son acte. A ce propos Abou Dawoud a rapporté dans ses Sunan par la voie de Yazid ar-Rushk d’après Moutrif ibn Abd Allah qu’Imran ibn Houssayn a été interrogé à propos d’un homme qui répudie sa femme puis couche avec elle sans faire constater la répudiation et le revirement par des témoins. Imaran dit (à l’auteur de la question) : « Tu as répudié et est revenu là-dessus de manière non conforme à la Sunna. Va faire constater la répudiation et le revirement et ne récidive plus. ».

Cheikh Soulayman al-Alwan (Puisse Allah le préserver).
Create Comments