22950

L'éducation religieuse de l'enfant

J'ai un enfant de deux ans et je voudrais lui inculquer la foi. Que faut il faire?

Louanges à Allah

Il convient que l'enfant de deux ans voit ses père et mère prier. Il faut qu'il les entende réciter le Coran. le fait pour l'enfant d'entendre réciter le Coran et des formules de rappel quotidiennes répétées par ses père , mère et frères, nourrit son esprit et anime son cœur comme (la pluie ) anime la terre infertile. En effet, le fait pour l'enfant de voir ses parents rappeler Allah Très Haut, et se livrer aux pratiques cultuelles, tout cela aura un impact sur ses actes et paroles.

Voici quelques exemples tirés de l'histoire d'une fillette:

La mère venait de terminer ses ablutions. Brusquement, sa fillette de trois ans se mit à se laver le visage et les mains en imitant sa mère. Puis elle leva son doigt majeur vers le ciel en disant: il n' y a pas de dieu en dehors d'Allah. Ceci montre que la fillette avait observé que sa mère avait prononcé une formue spéciale à la fin de ses ablutions.

Voici un autre récit: une mère suivit un jour les rites  des ablutions puis elle se leva pour aller terminer ses travaux domestiques. Sa fillette avait l'habitude de voir sa mère  s'asseoir dans son lieu de prière le temps de terminer les formules de rappel d'Allah à prononcer après la prière. La fillette ayant vu sa mère partir immédiatement après la prière lui dit: pourquoi tu as quitté ton lieu de prière avant de dire: j'implore le pardon d'Allah?! Cette réaction révèle le degré d'observance des enfants des actes de leurs parents.

L'on est toujours exposé à des affections et des maladies. L'un de nos enfants peut toujours tomber malade. Sa maladie doit être l'occasion de renforcer son lien avec Allah Très Haut. Il faut lui rappeler alors la grâce (divine ) que constitue l'état de santé et de bien-être et que tout cela vient d'Allah et qu'il faut L'en remercier et que l'homme est faible et n'a aucun recours en dehors de son Maître. Au moment de la prise d'un médicament ou d'une visite à l'hôpital, on doit inspirer à l'enfant que la guérison vient d'Allah et que ce qui se fait à l'hôpital est ordonné par Allah comme un moyen de se soigner. Il faut aussi familiariser les enfants avec la pratique des méthodes thérapeutiques religieuses en donnant les exemples des prophètes ayant employé ces méthodes tout en se confiant à Allah Très Haut. Cela apparaît dans l'histoire de Job dans sa maladie et dans l'histoire de Jacob (PSL) qui donna à ses enfants l'ordre d'entrer à travers différentes portes tout en soulignant que cela ne les mettrait pas à l'abri d'Allah et tout en s'en remettant à l'ordre d'Allah Très Haut. C'est à ce propos qu'Allah fait dire à Jacob: «Ô mes fils, n'entrez pas par une seule porte, mais entrez par portes séparées. Je ne peux cependant vous être d'aucune utilité contre les desseins d'Allah » (Coran,12:67).

figure parmi les choses les plus importantes le fait de rappeler aux enfants la nécessité de chercher la récompense divine, d'endurer la maladie, d'utiliser les remèdes.

Voici une enfant qui rappelle à sa mère qu'Allah avait voulu qu'elle soit atteinte d'une maladie qualifiée par les médecins d'incurable ( selon les capacités humaines, la guérison étant entre les mains d'Allah Très Haut). La mère de fillette mentionne que sa fille était obligée de prendre le médicament deux fois par jour  et qu'elle-même lui rappelait la récompense divine.. Un jour, la fillette lui dit: «Je vais être récompensée pour la prise de ce médicament!». Elle le disait comme pour en tirer la fierté d'être la seule des membres de sa famille, notamment ses sœurs, à être récompensée de cette manière.

Extrait du livre intitulé: Des mères près de leurs enfants, p.21.
Create Comments