41703

S’ennuyer de la vie

Je suis un jeune qui éprouve de l’ennui face à cette vie périssable ; un sentiment de lassitude et d’ennui s’est emparé de moi.. pourrais-je être aidé par un autre qu’Allah ? !

Louanges à Allah

Les raisons pour lesquelles on éprouve le désir de vivre ou son contraire sont nombreuses. Le manque de désir pour cette vie résulte chez certains de leur désir de la récompense divine et de leur amour suscité par la rencontre avec Allah Très Haut. C’est pourquoi certains anciens disaient : « La mort est le cadeau réservé au croyant ». Celui-ci manque de désir pour cette vie à cause de son attachement à la vie future. Malgré son peu de désir pour la vie présente, il respecte le droit d’Allah Très Haut et celui de Ses serviteurs et s’évertue à bien faire dans la mesure du possible, conformément à la parole du Très Haut : « et adore ton Seigneur jusqu'à ce que te vienne la certitude (la mort).» (Coran, 15 : 99).

Certains manquent de désir pour la vie présente non en raison de leur attachement à l’au-delà, mais parce que la part qu’ils en ont obtenue est minime et que les autres en ont eu beaucoup plus que lui. Nul doute qu'il y a là une sorte de désapprobation de la répartition divine des destins individuels. En effet, c’est Allah qui accorde les dons et distribue les subsistances : «Si Allah attribuait Ses dons avec largesse à (tous) Ses serviteurs, ils commettraient des abus sur la terre; mais, Il fait descendre avec mesure ce qu' Il veut. Il connaît parfaitement Ses serviteurs et en est Clairvoyant. » (Coran, 42 : 27).

Certaines personnes désapprouvent la vie en raison de la fréquence des épreuves qui les frappent et les accablent. Nul doute que cette catégorie de personnes ne connaît pas la vraie nature de la vie d’ici-bas qui est un lieu de labeur et d’épreuves, une source d’un cumul de fatigue particulièrement réservées au croyant pieux. En effet, celui-ci y rencontre toutes sortes d’épreuves à travers lesquelles Allah expie ses fautes et élève son grade. C’est à ce propos que le Très Haut dit : «Nous avons, certes, créé l' homme pour une vie de lutte. » (Coran, 90 : 4) et : «Est- ce que les gens pensent qu' on les laissera dire: "Nous croyons!" sans les éprouver? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; (Ainsi) Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. » (Coran, 29 : 2-3) et : «Piètre jouissance! Puis leur refuge sera l' Enfer. Et quelle détestable couche! » (Coran, 3 : 197) et : «Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d' Allah qu' ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients. Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, » (Coran, 2 : 154-155).

Cher frère ! De quel type des gens ci-dessus mentionnés appartenez-vous ?

Cher ami, souvenez-vous combien d’épreuves le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a subies ! Son peuple lui a voué l’hostilité, et, même ses plus proches parents se sont dressés devant lui ; les uns l’ont insulté, les autres lui ont porté préjudice. D’autres l’ont expulsé de ses maisons. Un dur embargo lui a été imposé et des infidèles s’étaient rassemblés pour l’assassiner. Et il a perdu sa femme pendant les moments les plus difficiles de sa vie. Et il lui arrivait de passer un mois ou deux sans avaler d’autres aliments que l’eau et des dattes. Tout cela lui arrivait en dépit du fait qu’il était le Prophète d’Allah , Son messager et Son confident. Tout cela lui arrivait bien qu’il fût l’homme de la Station louable et du Bassin très fréquenté. Tout cela lui arrivait quoi que ses péchés antérieurs et postérieurs lui fussent pardonnés !

Que dire alors de nous qui sommes à la fois désobéissants et négligents ? !

Cher frère ! Voici les conseils que je vous donne :

Premièrement, ayez un fréquent recours à l’invocation tout en vous rapprochant d’Allah par toutes sortes d’actes cultuels, notamment la prière, la zakat, le jeûne et d’autres choses. Implorez Allah, Puissant et Majestueux de vous soulager et de vous tranquilliser. Allah Très Haut a dit : « ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l' évocation d' Allah". N' est- ce point par l' évocation d' Allah que se tranquillisent les cœurs?» (Coran, 13 : 28) et dit : « Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu' une suggestion du Diable les touche se rappellent (du châtiment d' Allah): et les voilà devenus clairvoyants.» (Coran, 7 : 201).

Deuxièmement, sachez que tout ce que Allah décide à l’endroit de Son fidèle croyant est un bien et que, quelles que soient les difficultés que vous rencontriez dans votre vie, Allah possède les trésors des cieux et de la terre. Normalisez vos rapports avec Allah, Il vous suffira.

Troisièmement, vos troubles et votre chagrin peuvent être dus à une chose qui vous a échappé. Dans ce cas, vous devriez savoir que nombreux sont les gens qui font tout pour obtenir une chose sans savoir que la chose en question entraîne leur perdition. Que de fois l’on s’attriste pour avoir perdu une chose voulue parce qu’on ignore que si l’on avait trouvé la chose, on  aurait perdu sa foi et sa vie ! Soyez satisfait du jugement et du décret divin. Cherchez activement l’assistance d’Allah et ne soyez pas incapable.

Quatrièmement, soumettez vos rapports avec votre Maître à un examen plus rigoureux. Car le fidèle est parfois privé de subsistance à cause d’un péché qu’il a commis.

Cinquièmement, il se peut que vous ayez des problèmes personnels ou familiaux. Pour les résoudre, il faut établir un ordre de priorité et solliciter l’intervention des gens compétents pour les résoudre.

Sixièmement, sachez que les prophètes sont ceux qui subissent les plus dures épreuves suivies en cela par les meilleurs. Il a été rapporté dans al-Mousnad un hadith de Mus’ab ibn Saad d’après son père qui avait dit :

-         ô Messager d’Allah ! Lesquels parmi les hommes subissent les épreuves les plus dures ?

-         les Prophètes puis les saints puis les meilleurs… Chacun est éprouvé en fonction de sa foi. Si celle-ci est solide, l’épreuve est intensifiée. En revanche, si elle est faible, l’épreuve est atténuée. Dans le premier cas, l’épreuve ne cessera jusqu’à ce que le fidèle soit complètement débarrassé de  péchés. (Mousnad de l’imam Ahmad, n° 1481). Shouayb al-Arnaout dit : sa chaîne de transmission est bonne. Et al-Albani l’a déclaré authentique dans Sahih al-Djami, n° 992.

Septièmement, continuez à solliciter le pardon et à observer le culte. Car c’est mieux que toutes les chances de ce monde, quelles que soient leur importance et leur nombre. C’est en plus un moyen de dissiper les soucis. Selon certaines traditions Allah dissipera les soucis de tout fidèle qui perpétue la demande de pardon divin. Et Il le délivre de toute situation difficile et lui procure une subsistance à un moment où il ne s’y attend pas.

Continuez d’obéir à Allah Puissant et Majestueux et conformez-vous à la parole du Très Haut : «ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l' évocation d' Allah". N' est- ce point par l' évocation d' Allah que se tranquillisent les cœurs? » (Coran, 15 : ) et : « Et ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d' entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu' Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.» (Coran, 20 : 131). Puisse Allah nous assister à nous imposer les bonnes paroles et actions. Allah le sait mieux.

Voir les questions 21515, 30901 et 2554.

Voir Kitab’ilaadj al-hoummoun dans la rubrique Livre de ce site.

Islam Q&A
Create Comments