10261

Par quoi les prédicateurs doivent-ils commencer leur action ?

Les communautés musulmanes connaissent des divergences quand  il s’agit de déterminer le point de commencement de la prédication. S’agit-il de l’aspect politique, de l’aspect dogmatique ou de l’aspect moral ? Quelles sont les affaires par lesquelles il doit commencer selon vous ?

Louange à Allah

La loi veut qu’il commence par le dogme conformément à la pratique du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et à celle des messagers et compte tenu du hadith de Mu’adh : « Tu arriveras certes chez des gens du Livre. Une fois chez eux, invite-les à attester qu’il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah et que Muhammad est le messager d’Allah. S’ils te suivent en cela, informe les qu’Allah leur a prescrit cinq prières quotidiennes. S’ils t’obéissent en cela, informe les qu’Allah leur a prescrit une aumône à prélever sur les riches au profit des pauvres. S’ils t’obéissent en cela, évitez de prendre la meilleure partie de leurs biens et méfiez-vous de la prière de la victime d’une injustice car aucune barrière ne sépare cette prière d’Allah ». Ceci s’applique au prédicateur ayant affaire à des mécréants. Si ses interlocuteurs sont des musulmans, il doit leur expliquer les enseignements de leur religion qu’ils ignorent et négligent, en abordant les sujets selon l’ordre de leur importance.

Extrait des avis de la Commission Permanente, 12/238.
Create Comments