10271

l’abandon de la prosternation de réparation pour écarter des intrigues.

Question : Voici quelqu’un qui éprouve toujours des doutes au cours de sa prière et se fonde sur ce dont il est certain ou sur ce qu’il prend pour tel. Cela lui arrive très souvent. Doit-il abandonner la prosternation de réparation  pour éviter les intrigues ?

Réponse

Louange à Allah

J’ai soumis la question à son éminence Cheikh Muhammad Ibn Salih al-Outhaymine (Puisse Allah le préserver). Voici sa réponse : « Il ne doit prêter aucune attention à ces doutes, et il ne se prosterne pas car les doutes fréquents peuvent devenir des intrigues ».

Cheikh Muhammad Ibn Salih al-Outhaymine
Create Comments