37653

Une chrétienne désireuse de jeûner

Je suis chrétienne mais, malheureusement, je ne suis pas pratiquante. J’ai cru en Allah et en Son messager et je veux jeûner le Ramadan tout en restant chrétienne ! Puis-je jeûner le Ramadan ? Je ne sais pas comment devenir musulmane. J’en sens le désir, mais je crois que cela n’est pas suffisant.

Louanges à Allah

Nous demandons à Allah le Très Haut d’ouvrir votre cœur à l’Islam.

Ô femme raisonnable !

Jeûner sans vous convertir à l’Islam ne vous apportera que faim et soif puisqu’aucun acte culturel ne peut être agrée par Allah le Très Haut s’il n’est pas fondé sur une foi authentique et une religion valable.

Ce qui demeure absolument le plus important c’est de faire le pas correct consistant à embrasser l’Islam. Ensuite, vous observerez la prière et le jeûne, lirez le Coran et acquitterez les autres pratiques cultuelles de manière à faire vivre votre cœur et à éclairer votre poitrine.

Votre conversion à l’Islam n’est point difficile car il vous suffit de prononcer les deux attestations :

-         j’atteste qu’il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah

-         j’atteste que Muhammad est le messager d’Allah.

L’existence dans votre cœur du désir d’embrasser l’Islam est un bon signe. Mais il faut faire le dernier pas, l’ultime décision qui assurera vote bonheur ici-bas et dans l’au-delà.

Vous ne croyez plus à votre religion – comme vous l’affirmez dans votre question. Quelle est la valeur de la vie de celui qui n’a ni religion ni aucun système divin pour guider sa vie !

Croyez vous que la vie présente ne soit qu’un lieu de réjouissances marquée par des jeux et des plaisirs qui se poursuivent jusqu’à la mort ?

Non ! Car après la mort, il y aura un examen des actions suivi soit de l’entrée au paradis ou de l’entrée en enfer.

Veuillez à observer la conduite pouvant assurer votre salut. Ne vous attardez pas et n’attendez pas. Car le train de la vie est rapide et nul ne sait à quel moment il aura à quitter le train. Le train ne s’arrête qu’au début de la première étape de la vie future. Un moment où le regret sera inutile.

A l’arrivée de la mort, l’on souhaite pouvoir reprendre la vie afin de pouvoir accomplir de bonnes œuvres : «...Puis, lorsque la mort vient à l' un deux, il dit: "Mon Seigneur! Fais- moi revenir (sur terre), - afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais". Non, c' est simplement une parole qu' il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu'au jour où ils seront ressuscités". » (Coran, 23 : 99-100). Et : « "Hélas! Si nous pouvions être renvoyés (sur la terre), nous ne traiterions plus de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants".» (Coran, 6 : 27). Et : «Et ceux qui ont mécru auront le feu de l' Enfer: on ne les achève pas pour qu' ils meurent; on ne leur allège rien de ses tourments. C' est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné. - Et là, ils hurleront: "Seigneur, fais- nous sortir; nous ferons le bien, contrairement à ce que nous faisions". "Ne vous avons- Nous pas donné une vie assez longue pour que celui qui réfléchit réfléchisse? L' avertisseur, cependant, vous était venu. Et bien, goûtez (votre punition). Car pour les injustes, il n' y a pas de secoureur". » (Coran, 35 : 36-37).

Nous demandons à Allah de vous inspirer et de vous assister à faire ce qui vous apporte le bien dans cette vie et dans l’autre.

Nous sommes toujours prêts à recevoir toute question de votre part et à y répondre s’il plaît à Allah le Très Haut. Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments