ce qui gâte le jeûne et ce qui y et réprouvé

21 Il éjacule après avoir folâtrer avec sa femme. 37887
22 La sécrétion du « madhy » (sorte de sperme) n’invalide pas le jeûne. 37715
23 L’appel à la prière de l’aube est lancé au moment où l’on couche avec sa femme. 37679
24 L’usage de la pompe par un asthmatique n’entraîne pas la rupture du jeûne. 37650
25 Il a bu après l’appel à la prière en croyant que l’aube n’était pas encore arrivée. 27227
26 Le sang coulant du nez arrive à la gorge. 27003
27 Les rapports sexuels pendant le mois de Ramadan. 23339
28 La règle qui régit les facteurs de rupture du jeûne. 22981
29 le gargarisme entraîne -t- il la nullité du jeûne ?. 22962
30 Le jugement de la goutte administré dans l’oeil du jeûneur. 22199
31 Il a couché avec sa femme au cours d’une journée du Ramadan sans avoir éjaculé et tout en ignorant que son acte était interdit, et il n’a pas pris le bain rituel après l’acte sexuel.. 21806
32 Un prélèvement effectué au col de l’utérus peut-il remettre en cause le jeûne de l’intéressée ?. 13982
33 Des gouttes de parfums lui pénètrent dans la gorge inintentionnellement.. 13967
34 Ayant vomi puis ravalé sa vomissure involontairement, son jeûne devient il caduc?. 12659
35 Les excès alimentaires en Ramadan. 11153
36 La vaccination contre la fièvre typhoïde n'annule pas le jeûne. 10901
37 Le jeûne peut-il être invalidé par l’évanouissement ?. 9245
38 Un prisonnier jeûneur a eu des rapports intimes avec sa femme dans un jour de Ramadan. 1051
Aller à la page :