11058: Utiliser des sceaux comportant des invocations au lieu de les écrire...


Question : Comment juger la fabrication de grands sceaux comportant des versets, des dhikr et des invocations dont certains ont trait à la magie, d’autres au mauvais œil et d’autres aux djinns, pour l’immersion des sceaux dans de l’eau contenant du safran puis envelopper le tout dans des feuilles pour en faire une solution à boire ?

Date de Publication: 2000-11-18

Réponse

Louange à Allah

Il n’est pas permis à l’exorciseur d’écrire des versets, des invocations et des prières légales sur des sceaux à immerger dans de l’eau contenant du safran et d’apposer lesdits sceaux sur papier au lieu d’écrire et de laver les feuilles pour faire boire l’eau du lavage. En effet, la condition de validité de l’exorcisation religieuse est que l’exorciseur et le malade aient tous les deux l’intention au moment d’écrire les versets de chercher remède dans le livre d’Allah. Allah le sait mieux.

La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultation Religieuse
Create Comments