112051: Est-il permis de dire que Hussein mourut en martyr?


Pouvons-nous dire que Hussein mourut en martyr?

Date de Publication: 2016-01-23

Louanges à Allah

Oui, Hussein (P.A.a) mourut en martyr. Les Iraquiens lui avaient écrit pour lui demander de se rendre auprès d'eux afin de lui prêter un serment d'allégeance comme chef, à la suite de la mort de Muavia (P.A.a) et l'accession au pouvoir de son fils, Yazid.

Les habitants de Koufa se retournèrent contre Hussein après que Yazin ibn Muawia eut nommé Oubaydoullah ibn Ziyad pour administrer la ville. Oubaydoullah tua Mouslim ibn Aquil, l'envoyé de Hussein. Les Iraquiens sympathisaient avec ce dernier tout en étant des alliés objectifs d'Oubaydoullah ibn Ziad.

Hussein se rendit en Iraq sans être au courant de l'exécution de son envoyé et le retournement des habitants contre lui. Ses loyaux partisans, bien avertis, l'avaient conseillé de ne pas se rendre en Iraq mais il persista à y aller. Parmi ceux opposés au voyage, figuraient Abdoullah ibn Abbas, Abdoullah ibn Omar, Abou Said al-khoudri, Djaber ibn Abdoullah, al-Miswar ibn Makhramah et Abdoullah ibn Zoubayr (Puisse Allah les agréer tous).

Parti pour l'Iraq, Hussein s'installa à Karbala où il apprit que les Iraquiens s'étaient retournés contre lui. Il demanda alors à l'armée venue le combattre l'une de trois options:

- le laisser rentrer à La Mecque;

- lui permettre d'aller se rendre à Yazid ibn Muawia;

-aller se livrer au djihad dans une zone frontalier vulnérable aux attaques de l'ennemi.

En toute réponse, ils  le sommèrent de se rendre et il refusa. Aussi le combattirent-ils et le tuèrent injustement en martyr. (Puisse Allah l'agréer). Extrait d'al-Bidayah wan nihaya (11/473-520).

Cheikh al-islam, Ibn Taymiyah (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «Yazid ibn Muawia naquit pendant le califat d'Outhmane ibn Affan (P.A.a). Aussi ne fut-il pas  un contemporain du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ni l'un de ses compagnons, à l'avis unanime des ulémas, ni l'un des hommes largement réputés pour leur bonté et leur piété. Il fut simplement l'un des jeunes musulmans. Il n'était pas non plus mécréant ni athée.

Il accéda au pouvoir après son père devant l'hostilité d'une partie des musulmans et l'acceptation d'une autre partie. Il fit montre d'un certain courage et d'une certaine générosité. Il ne commettait pas de turpitudes en public comme le prétendent ses adversaires. Des choses énormes eurent lieu sous son mandant:

- l'exécution de Hussein (P.A.a) qu'il n'ordonna pas et dont il ne se réjouira pas. Il ne lui piqua pas les dents avec un bout de bois et n'emporta pas sa tête en Syrie. Mais il donna l'ordre d'écarter Hussein (P.A.a) du pouvoir, fût-ce en le combattant. Ses préfets surchargèrent ses ordres.... Hussein (P.A.a) leur demandèrent de lui permettre, soit de  le laisser rentrer à La Mecque, soit de lui permettre d'aller se rendre à Yazid ibn Muawia ou d'aller s'installer  dans une zone frontalière pour en assurer la garde. Ils lui refusèrent (ces demandes) et exigèrent sa reddition. Puis Omar ibn Saad donna l'ordre de le combattre et ils le tuèrent , lui et une partie des membres de sa famille injustement. (Puisse Allah les agréer tous).

«Son exécution fut partie des grandes épreuves car , ajoutée à l'exécution d'Outhmane, les deux évènements furent les plus importantes causes des conflits vécus au sein de l'Umma. Leurs exécuteurs furent issus des pires créatures aux yeux d'Allah.» Extrait de Madjmou' al-fatawa (3/410-413).

Ibn Taymiyah poursuit encore: «Hussein ibn Ali (P.A.a) eut l'honneur d'être tué en martyr le jour d'Achoura par un groupe rébel. L'honneur ainsi accordé par Allah à Hussein avait été auparavant accordé à celui parmi les membres de sa famille qu'Il voulait comme Hamza,  Djaafar, son propre père Ali  et d'autres. Le martyr de Hussein lui valut un rang élevé et un haut grade. En effet, lui et son frère, Hassan, seront les plus éminents jeunes du paradis. Les hauts statuts ne s'acquièrent qu'à travers des épreuves, comme l'affirma le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) quand, répondant à une question visant à savoir lequel des hommes subit la plus dure des épreuves, il dit:« Les prophètes, suivis des pieux suivis des meilleurs après eux. Chacun en subit en fonction de son degré de piété. Celui qui fait preuve d'un solide attachement à la foi sera plus éprouvé. Celui qui fait montre de laxisme dans sa foi, sera moins éprouvé. Les épreuves s'abattent sur le croyants jusqu'à ce qu'il marche sur la terre débarrassé de tout péché.» (Rapporté par at-Tirmidhi et d'autres) (25/302-305).

«Hassan et Hussein avaient  atteint le haut rang qu'Allah Très-haut leur avait prédestiné. Ils n'avaient pas rencontré les mêmes épreuves que leurs bons ancêtres. Ils étaient nés au moment où l'islam était au sommet de sa gloire et étaient élevés dans un environnement marqué par la noblesse et la puissance.

«Les musulmans le vénéraient et les honoraient. À la mort du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) , ils n'avaient pas atteint l'âge de discernement. Allah leur accorda une grâce qui consista à les éprouver pour les hisser au rang des (éminents) membres de leur famille comme Il (Allah) l'avait fait avec des gens plus distingués qu'eux (Hassan et Hussein) car , bien que meilleurs qu'eux-mêmes, Ali ibn Abi Talib fut tué en martyr. L'exécution de Hussein comme celle d'Outhamane (P.A.a), auparavant, figurent parmi les plus grandes causes des conflits qui éclatèrent au sein des gens et entraînèrent  des divisions internes dont la Umma souffre encore.

«Quand Hussein  (P.A.a) se rendit en Iraq et s'aperçut que la situation s'était renversée en sa défaveur, ils demanda à ses adversaires de le laisser rentrer ou rejoindre un poste frontalier ou se rendre à son cousin, Yazid. Ils refusèrent et exigèrent sa reddition. Ensuite, ils le combattirent et le tuèrent injustement avec un groupe de ses compagnons en martyrs. Ce martyr lui fut accordé par Allah pour l'intégrer aux augustes et purifies  membres de sa famille. Allah en fit encore le moyen d'humilier ceux qui lui infligèrent l'injustice et l'agressèrent.»

Islam Q&A
Create Comments