12215: Elle est liée à un chrétien et veut qu’il se convertisse à l’Islam pour qu’ils puissent se marier...


Possédez-vous une méthode qui permette d’amener une personne à s’intéresser à la religion de façon à en avoir une conscience plus élevée ? J’ai un problème que je ne peux pas résoudre tout seul. Je suis liée à un homme depuis près de trois ans. Mon ami est un chrétien et nous projetons de nous marier, mais je veux qu’il se convertisse à l’Islam d’abord. Je ne veux pas le contraindre à se convertir puisque je préfère qu’il embrasse l’Islam sincèrement. Je sais que c’est Allah qui guide (les gens) mais nous devons, nous les humains, faire de notre mieux pour réaliser cet objectif (la conversion).
Je ne l’épouserai que s’il se convertit à l’Islam. Au même moment, je le veux pour mari. J’espère que vous m’aiderez.

Date de Publication: 2001-07-18

Louange à Allah

Il existe de nombreux moyens d’intéresser une personne à l’Islam. Parmi ces moyens figurent la lecture de la biographie du Prophète, la méditation sur ses miracles, sur les victoires qu’il remporta et la défaite de ses ennemis. Fait partie des moyens aussi l’examen des aspects de l’Islam, l’explication du fait que la charia contient tout bien, qu’elle ne prescrit une chose qui ne soit pas rationnelle et naturelle, qu’elle n’interdit pas une chose qui ne soit pas répugnante et repoussante. C’est pourquoi arabes et non arabes s’y sont convertis de bon gré.

Nous conseillons à cette femme de mettre fin à ses relations avec ce chrétien qu’elle fréquente depuis quelque temps malgré sa persistance dans son mécréance. S’il choisit librement d’embrasser l’Islam, il faudra le tester pour être sûr de la sincérité de sa conversion. Il faut aussi l’informer que s’il retourne au christianisme après sa  conversion à l’Islam, il subira la peine capitale (car, selon l’Islam, l’apostasie est passible de cette peine). Quiconque  a connu la vraie religion et l’a adoptée puis l’a reniée, ne mérite plus la vie. C’est pourquoi le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « Tuez celui qui change de religion ». Voilà la peine qu’il subirait s’il vivait dans un pays qui applique la charia. Il s’agit en fait de le rendre conscient de la gravité et de l’importance de cette affaire. C’est Allah qui assiste.

Cheikh Ibn Djabrine.
Create Comments