138046: S'il rate une rak'a de la prière marquant la Fêté ou de celle célébrée pour demander la pluie, comment doit il la rattraper?


Que doit faire celui qui rate une partie de la prière marquant la Fête ou celle faite pour demander à Allah de faire tomber la pluie , comme le cas de celui qui entre en prière avec l'imam au début d la deuxième rak'a ou celui qui rate l'inclinaison ou la prosternation faisant partie de ces prières?

Date de Publication: 2010-09-09

Louanges à Allah

L'avis juste parmi ceux émis par les ulémas est que la partie de la prière de l'imam à la quelle le fidèle retardataire assiste constitue le début de sa prière. Ce  qu'il accomplit tout seul constitue la fin de sa prière. Ceci est conforme à la doctrine de Chafi'i (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde). Il est aussi rapporté de l'imam Ahmad (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde). Voir al-Madjmou' d'an Nawawi (4/420). L'argument qui le sous-tend consiste dans la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Quand vous entendez   l'iqama (rappel de l'imminence du début de la prière) rendez vous au lieu de prière calmement et dignement. Ne vous empressez pas. Accomplissez ( avec l'imam) la partie de la prière que vous le trouvez en train de faire, puis terminez ce que vous avez raté.» (Rapporté par al-Boukhari, 636 et par Mouslim , 602) Le terme attimo  a la même signification que le terme akmilo (parachevez) comme il est indiqué dans Fateh al-Bari (2/118). Ce qui signifie que la partie que le retardataire prie avec l'imam constitue le début de sa prière. Voir la réponse donnée à la question n° 49037.

Il n'y a aucune différence en cela entre la prière obligatoire et la prière marquant la Fête ou celle faite pour demander la tombée de la pluie ou d'autres. Si le retardataire attrape une rak'a de la prière de l'imam, cette rak'a constitue le début de sa prière. Quand l'imam termine la prière ,le retardataire , se lève et accomplit la seconde rak'a de la prière en procédant d'abord aux cinq takbir (Alah akbar) puisque c'est sa deuxième rak'a. S'il attrape une seule rak'a de la prière célébrée pour demander la tombée de la pluie, il se lève de a même manière pour accomplir une rak'a en la commençant par les cinq takbir puisque c'est sa seconde rak'a. S'il n'attrape que la prosternation de la  deuxième rak'a ou l'ultime invocation dite tashahhoud, il doit se lever pour accomplir deux rak'a en procédant à sept  ou six takbir  après celle de l'ouverture dans la première rak'a  et cinq après celle du redressement.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments