13994: La vraie foi au jour dernier


Que faudrait-il entendre par la croyance au jour dernier ?

Date de Publication: 2016-11-16

Louanges à Allah

Cela dit, sachez- puisse Allah vous assister à Lui obéir- que par la croyance au jour dernier, on entend parler de la ferme croyance à la réalisation de toute information donnée par Allah et par son Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) au sujet de ce qui se passera après la mort.

Ce chapitre inclut la croyance aux signes précurseurs de l’Heure, à la mort, aux conditions de l’agonie, aux troubles dans la tombe, au châtiment et délices qu’on y éprouve, au Souffle dans la Corne, à la Résurrection et ses affres, aux détails relatifs au Rassemblement et à l’examen des comptes, au paradis et ses délices dont le meilleur consiste dans la vision du visage d’Allah le Puissant et Majestueux, à l’enfer et son châtiment dont le plus dur réside dans leur empêchement de voir leur Maître, Puissant et Majestueux, le tout entraînant l’adoption d’une pratique fondée sur ces croyances.

Une fois cette foi ancrée dans le cœur du fidèle, elle donne de très importants fruits dont les suivants :

Le premier : l’ardent désir d’accomplir des actes d’obéissance dans l’espoir d’en être récompensé au jour (de la Résurrection).

Le deuxième : la crainte de baigner complaisamment dans des actes désobéissance de manière à s’attirer le châtiment du jour en question.

Le troisième : la consolation du croyant pour ce qu’il aura perdu en fait de bienfaits de ce monde en lui inspirant l’espoir de jouir des bienfaits et de la récompense de la Vie dernière.

Nous demandons à Allah, l’Incommensurable, de nous inspirer une foi sincère et fondée sur une certitude inébranlable. Amen.

Voir a’laam as-sunna al-manthourah 110 et charh al-oussolath-thalaatah par Cheikh Ibn Outhaymine (98-103)

Cheikh Salih al-Mounadjdjid.
Create Comments