Mon 21 Jm2 1435 - 21 April 2014
10470

Noé (p s l)

Je voudrais avoir des informations à propos du Prophète Noé (psl).

Louange à Allah

Allah a choisi parmi les humains des prophètes et messagers. A ces propos, le Transcendant a dit : «Certes, Allah a élu Adam, Noé, la famille d' Abraham et la famille de `Imrân au-dessus de tout le monde. » (Coran, 3 : 33).

Allah a envoyé Noé et à son peuple pour qu’il les invite à adorer Allah seul : «Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il dit: Ô mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d' autre divinité que Lui. Je crains pour vous le châtiment d' un jour terrible". » (Coran, 7 : 59). Pétri dans l’idolâtrie, le peuple de Noé lui opposa un refus dicté par l’esprit de révolte et par l’orgueil et la tyrannie : «et ils ont dit: "N' abandonnez jamais vos divinités et n' abandonnez jamais Wadd, Souwâ`, Yaghoûth, Ya`oûq et Nasr." » (Coran, 71 : 23).

Durant 950 ans, Noé ne cessa d’appeler son peuple à adorer Allah seul et à abandonner les idôles comme le dit le Très Haut : « Et en effet, Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu' ils étaient injustes.» (Coran, 29 : 14).

Le peuple de Noé ne répondit pas à son appel et ne tira pas profit de ses conseils. Bien au contraire, leurs dignitaires nièrent sa prophétie, le traitèrent de menteur et dirent de ses partisans qu’ils étaient pauvres, faibles et débiles d’esprit. C’est à ce propos que le Très Haut dit : «Les notables de son peuple qui avaient mécru, dirent alors: "Nous ne voyons en toi qu' un homme comme nous; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs". » (Coran, 11 : 27).

Noé n’en continua pas moins à prêcher à son peuple avec douceur. Il les appelait [à Allah] nuit et jour et à toute occasion. Cependant peu furent ceux qui le crurent. La majorité le démentit, se moqua de lui, le traita de fou, tenta de l’empêcher de diffuser son messager et menaça de le lapider en cas de persistance : « Ils dirent: "Si tu ne cesses pas, Noé, tu seras certainement du nombre des lapidés!"» (Coran, 26 : 116). Indifférent à leurs menaces, Noé poursuivit son appel jusqu’au moment où il ne pouvait plus supporter leur entêtement et leurs moqueries. C’est alors qu’il adressa à son maître cette plainte : « Il dit: "Seigneur! J' ai appelé mon peuple, nuit et jour. Mais mon appel n' a fait qu' accroître leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. Ensuite, je les ai appelés ouvertement. Puis, je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret. J' ai donc dit: "Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu' Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes, et qu' Il vous accorde beaucoup de biens et d' enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières.» (Coran, 71 : 5-12).

Désespéré d’obtenir l’adhésion de son peuple à la foi, menacé de mort et maltraité comme ses fidèles, Noé fut obligé d’invoquer Allah contre ses ennemis :  «Et Noé dit: "Seigneur, ne laisse sur la terre aucun infidèle. Si Tu les laisses (en vie), ils égareront Tes serviteurs et n' engendreront que des pécheurs infidèles. » (Coran, 71 : 26-27). Allah exauça son invocation et décréta la mort par noyade contre le peuple infidèle. Il lui donna l’ordre de fabriquer l’Arche pour l’utiliser lui-même et les rescapés constitués des croyants qui l’accompagnaient : «Et il fut révélé à Noé: "De ton peuple, il n' y aura plus de croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t' afflige pas de ce qu' ils faisaient. Et construis l' arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M' interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés". » (Coran, 11 : 36-37).

Quand Noé acheva la fabrication de l’Arche, apparurent les signes du châtiment comme le jaillissement des eaux des sources de la terre et la descente de la pluie du ciel. C’est alors qu’Allah donna à Noé l’ordre de mettre dans l’Arche un couple composé d’un mâle et d’une femelle de toute chose vivante, l’ordre d’installer dans l’Arche sa famille composée de l’une de ses épouses et de l’un de ses fils, l’ordre ne concernant que les membres croyants de sa famille et les autres croyants, peu nombreux, qui l’avaient suivi. C’est à ce propos que le Très Haut dit : «Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d' eau), Nous dîmes: "Charge (dans l' arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux. Et il dit: "Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom d' Allah. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux".Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes. Et Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l' arche): "Ô mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants".Il répondit: "Je vais me réfugier vers un mont qui me protègera de l' eau". Et Noé lui dit: "Il n' y a aujourd'hui aucun protecteur contre l' ordre d' Allah. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde". Et les vagues s' interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés. » (Coran, 11 : 40-43).

Sous l’impulsion d’un sentiment d’affection paternelle, Noé demanda à son Maître de sauver son fils : «Et Noé invoqua son Seigneur et dit :  « Ô mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges".Il dit: « Ô Noé, il n' est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n' as aucune connaissance. Je t' exhorte afin que tu ne sois pas du nombre des ignorants". » (Coran, 11 : 45-46).

Après avoir fait périr les infidèles par noyade, Allah donna à la terre l’ordre d’absorber l’eau et au ciel l’ordre de cesser de pleuvoir. C’est alors que l’Arche l’immobilisa sur le mont Goudi à Mossel.

L’affaire fut achevée  et les injustes périrent : «Et il fut dit: « Ô terre, absorbe ton eau! Et toi, ciel, cesse (de pleuvoir)!" L' eau baissa, l' ordre fut exécuté et l' arche s' installa sur le Joûdî, et il fut dit: "Que disparaissent les gens pervers"! » (Coran, 11 : 44).

Après avoir immobilisé l’Arche sur le mont, Allah donna à Noé l’ordre de descendre et de décharger ses compagnons dans la paix et la bénédiction : « » (Coran, 11 : 48).

C’est ainsi qu’Allah fit triompher Noé et ses compagnons croyants et fit périr les mécréants pour qu’ils servent de leçon aux hommes : «Et Noé, quand auparavant il fit son appel. Nous l' exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse, et Nous le secourûmes contre le peuple qui traitait Nos prodiges de mensonges. Ils furent vraiment des gens du Mal. Nous les noyâmes donc tous. » (Coran, 21 : 76-77).

Ensuite Allah a perpétué la prophétie et le livre (révélation divine dans la descendance de Noé et d’Ibrahim. A ce propos le Transcendant dit : «Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains d' entre eux furent bien-guidés, tandis que beaucoup d' entre eux furent pervers. » (Coran, 57 : 26).

Extrait de l’ouvrage intitulé Ussoul ad-dine al-islami par Cheikh Muhammad ibn Ibrahim at-Tuwaydjiri.
Create Comments