Sat 19 Jm2 1435 - 19 April 2014
106492

Les musulmans doivent coopérer dans la recherche du croissant lunaire et informer les services responsables de la question

Qu'encourrait celui qui voit le croissant lunaire annonçant le début du Ramadan ou du 12e mois sans en informer les services compétents?

Louanges à Allah

«Il incombe à celui qui aperçoit le croissant lunaire à la veille du 30e jour de Cha'bane ou du Ramadan ou de Dhoul Quada d'en informer un tribunal de son pays, à moins qu'il ne sache que la vision du croissant était déjà établie grâce à une autre vision, conformément à la parole du Très Haut: «Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression.» (Coran,5:2) et Sa parole : «Craignez Dieu, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses» (Coran,64:16) et la parole du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui): «Le musulman doit écouter et obéir.» (Rapporté par Mouslim,1839) et sa parole: «Je vous recommande la crainte d'Allah , l'écoute et l'obéissance, même si vous aviez un esclave pour chef.»

Il est bien connu que les Autorités demandent aux population par le biais du Conseil Supérieur de la Magistrature d'informer les tribunaux, au cas où elles aperçoivent le croissant lunaire. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit aussi: « Jeûnez quand vous l'aurez vu et mettez fin à votre jeûne quand vous l'aurez vu. Si des nuages vous empêchent de le voir, portez le nombre des jours du mois à 30.» Ces hadiths ne peuvent être appliqués par tous qu'avec l'assistance d'Allah et la coopération entre les musulmans dans la recherche du croissant et dans l'information des autorités compétentes. En effet, celui qui voit la lune doit en informer les autorités officielles. Ceci est valable aussi bien pour le début du mois que pour sa fin. C'est en agissant ainsi qu'on se conforme aux ordres religieux et coopère dans le bien et la piété. Allah est le garant de l'assistance.»

Son éminence cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)

Madjmou' fatawa wa maqalat moutanawwia,15/70-72
Create Comments