Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
11163

Celui qui veut cesser de fumer doit-il jurer de le faire ?

Est-il permis à un fumeur de jurer de cesser de le faire et de dire : « que Allah me maudire si je recommençais à fumer » puisqu’il ne trouve pas un autre moyen de s’amener à s’en abstenir.. ou faut-il considérer ce comportement inacceptable ?

Louange à Allah

Nous avons soumis la question à son éminence Cheikh Muhammad ibn Sahihi al-Outhaymine et il a répondu en ces termes :

« Qu’il ne jure pas de cesser de fumer ; qu’il n’invoque pas la malédiction divine contre sa propre personne. Car Allah le Très Haut a dit : «Et ils jurent par Allah en serments solennels que si tu le leur ordonnais, ils sortiraient à coup sûr (au combat). Dis: "Ne jurez donc pas. (Votre) obéissance (verbale) est bien connue. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites". » (Coran, 24 :53 ).

Question

– Maître, ceci concerne les hypocrites. Or l’intéressé veut sincèrement cesser de fumer…

– Le verset a une portée générale. Celui qui veut accomplir un acte d’adoration envers Allah ne doit pas le soumettre à un serment ; qu’il le fasse volontairement non sous contrainte…

Question

– Sa démarche est donc contestable et génératrice de péché s’il agit en conséquence ?

– Non, on ne conteste pas son acte puisqu’il ne vise que de manifester sa détermination à cesser (de fumer).

Question

– nous disons alors que son acte n’est pas légal

– oui, sans doute. Allah le sait mieux.

Cheikh Muhammad ibn Sahihi al-Outhaymine
Create Comments