Thu 24 Jm2 1435 - 24 April 2014
129317

Conseils religieux aux soeurs titulaires de diplômes universitaires

Nous espérons que votre éminence adresse des conseils aux diplômées, femmes ayant terminé leurs études universitaires.Qu'est ce qu'elles doivent faire après les études et avant le mariage ou jusqu'au maraige?

Louanges à Allah

Voici des conseils à l'intention de celles ayant terminé leurs études. Nous leur disons:

1.Toute sœur ayant terminé ses études doit faire son propre examen de conscience à propos des années passées à l'université ou ailleurs pour voir si elles sont entachées d'actes de désobéissance envers Allah et d'actes de négligence. Si tel est le cas, elle doit se repentir sincèrement car le repentir est indispensable durant toute la vie. Le musulman n'est pas à l'abri d'actes de désobéissance ou de négligence à l'endroit d'Allah. Aussi doit Il  s'en repentir. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Tout humain est faillible et les manilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent.» (Rapporté par at-Tirmidhi,2499) et déclaré bon par al-Albani dans Sahihiat-Tirmidhi.

Toute sœur qui aura su rester correcte tout au long de ses études, n'a que rendre grâce à Allah Très Haut pour avoir réussi là où d'autres ont trébuché et plongé dans la désobéissance. Elle doit persévérer dans la droiture et préserver sa foi et faire en sorte que chaque jour qu'elle  aura vécu soit meilleur que la veille et que le lendemain soit meilleur que le jour qui le précède.

2. Le conseil à donner aux sœurs est de ne pas trop veiller à poursuivre les études ou à chercher du travail car, malheureusement, on ne trouve pas dans la plupart des pays musulmans des emplois qui conviennent aux femmes parce qu'exempts d'aspects interdits.

On peut accepter dans une certaine mesure la poursuite des études ou le travail pour une catégorie de femmes et pour un type de spécialités. Cela doit toutefois se faire après avoir consulté des gens sûrs quant à leurs connaissances et leur foi, pour s'assurer que les intéressées se trouvent dans une situation spéciale.

3. Les femmes diplômées doivent utiliser le temps qui se déroule entre la fin de leurs études et leur mariage pour se livrer à la prédication. Les femmes ont besoin de prédicatrices pour les exhorter à emprunter la voie de la droiture. Nous constatons avec regret le besoin pressant de prédicatrice et le peu de femmes qui s'adonnent à cette activité. Pourtant nombreuses d'entre elles sont bel et bien capables d'apporter quelque choses à leurs semblables. Mais nous constatons que la paresse et le manque de motivation entravent bon nombre d'entre elles. Le Très Haut dit: «Nous avons infligé un châtiment douleureux à ceux qui ont été injustes à cause de leurs actes de débauche  » (Coran,7:165). Dans son commentaire du verset, cheikh Abdour Rahman as-Saadi (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a dit:« C'est la loi à laquelle Allah soumet Ses serviteurs; elle veut que seuls échappent au châtiment divin ceux qui ordonnent le bien et interdisent le mal.» (Voir le tafsirde Saadi,p.306).

4.Utiliser le temps dans la recherche du savoir, dans la mémorisation du Coran avant l'avènement des préoccupations liées au mariages et ce qui le suit. Car les chances de  chercher le savoir  et de mémoriser le Coran peuvent être réduites en raison des travaux domestiques et des devoirs conjugaux et l'entretien des enfants. D'après Amr ibn Maymoun al-Awdi, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) lui a dit dans le cadre d'un sermon :« Profite de cinq avant cinq: de ta jeunesse avant la vieillesse, de ton état de santé avant la maladie, de ta richesse avant que la pauvreté ne survienne, de ton temps libre avant que des occupations ne surviennent et de ta vie avant que la mort ne te surprenne.» (Rapporté par al-Hakim,4/341 et jugé authentique par al-Abani dans  Sahihi targhib wa tarhib,3355.

5. Si l'une des femmes diplômées choisit d'exercer un emploi donc de descendre sur le marché de l'emploi, qu'elle craigne Allah, Son Maître en le faisant. Qu'elle veille à se conformer aux dispositions de la charia et à ce que l'environnement soit débarrassé de tout ce qui est interdit tels les chansons et la mixité. Si on travaille dans l'enseignement des filles, que l'on s'évertue à bien prendre soin d'elles à bien les orienter vers la droiture. Les tentations s'acharnent sur les musulmans et les musulmanes. La quantité a pris le dessus sur le courage. C'est pourquoi le musulman a besoin de quelqu'un qui lui remonte le morale, se tient à ses côtés, l'encourage à rester dans l'obéissance envers Allah. Ceci est surtout vrai pour les filles car elles sont plus ciblées dans les campagne de perversion et elles sont souvent plus vulnérables encore.

Nous avons cité les preuves de l'interdiction de la mixité dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 1200. Nous avons indiqué la disposition concernant l'exercice d'un emploi dans un environnement mixte dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 39178. Vous trouverez les critères qui régissent le travail de la femme  dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 22397.

6.Veiller à avoir de bonnes compagnonnes car la bonne compagnie aide à bien obéir à Allah, montre ce qui est utile et raffermit  celui qui marche dans le chemin droit. D'après Muadh ibn Djabal (P.A.a) le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Certes, Satan est pour l'homme comme un loup pour le mouton; il s'empare de la brebis qui s'écarte du reste du troupeau. Méfiiez vous des chemins (tortueux) et restez ensemble.» (Rapporté par Ahmad,22029) et jugé bon par les vérificateurs du Mousnad.

7. S'éloigner des choses qui excitent le plaisir charnel tels les livres, les images et les films. Cette étape de la vie des sœurs est périlleuse. Le fait de se livrer aux choses excitantes a des conséquences imprévisibles, sans parler du péché inhérent à l'acte. Les sœurs vertueuses doivent prêter attention à tout cela et chercher l'assistance d'Allah Très Haut pour rester ferme dans leur foi. Les tentations dominent la raison et font bouger les rochers. Le musulman ne peut s'en protéger qu'en se refugiant auprès de Son Maître pour Lui demander de l'aider à persévérer dans la vérité et de triompher sur l'âme qui ordonne le mal.

Nous demandons à Allah Très Haut d'avoir été bien inspiré dans nos conseils que voilà. Nous demandons à Allah d'assister nos sœurs à les appliquer.

Allah est le garant de l'assistance.

Islam Q&A
Create Comments