Fri 25 Jm2 1435 - 25 April 2014
14082

Ouvrages importants à recommander au chercheur du savoir religieux

Nous voudrions un conseil relatif aux ouvrages à acquérir et étudier en tant qu’ouvrages de référence par le chercheur du savoir religieux.

Louange à Allah

Premièrement, en matière de dogme :

1. Le livre intitulé : Thalatha al-Ussoul

2. Le livre intitulé : al-qawaid al-arba’a

3. Le livre intitulé : Kashf ash-ahoubouhat

4. Le livre intitulé : Kitab at-tawhid

Ces quatre ouvrages sont écrits par Cheikh al-islam Muhammad ibn Abd al-Wahhab (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)

5 . Le livre intitulé : Al-aqida al-Wassitiyya. Ce livre traite entre autres de l’unicité d’Allah dans Ses noms et attributs. Il fait partie des meilleurs écrits dans ce domaine. C’est pourquoi il mérite d’être lu et relu.

6. Le livre intitulé : Al-hamawiyya

7. Le livre intitulé : at- Tadmowiyya (les deux livres sont écrits par Cheikh al-islam Ibn Taymiyya  (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde)

8. Le livre intitulé : al-aqida at-Tahhawiyya de Cheikh Abou Dja’afar Ahmad ibn Muhammad at-Tahhawi.

9. Le livre intitulé : sharh al-aqida at-Tahhawiyya  d’Aboul Hassan Ali ibn Abil Iz

10. Le livre intitulé : ad-durar as-sanniyya fi al-adjwiba an-nadjdiyya complié  par Cheikh Abd Rahman ibn al-Qassim  (Puisse le Très Haut Allah lui accorder Sa miséricorde).

11. Le livre intitulé : ad-durra al-mundjiyya fi aqidatil firqa al-mardhiyya de Muhammad ibn Ahmad as-Safarini al-Hanbali. Ce livre comporte des affirmations générales contraires à la doctrine des ancêtres pieux. C’est le cas de ces propos : « Notre Maître n’est ni essence ni accident ni corps.» Combien Il est transcendant .

C’est pourquoi le chercheur du savoir doit l’étudier auprès d’un maître doté d’une connaissance profonde de la doctrine des ancêtres pieux afin qu’il lui explique les affirmations générales contraires à la doctrine des ancêtres pieux.

Deuxièmement, en matière de hadith

1. Le livre intitulé : Fateh al-bari, sharh Sahih al-Boukhari d’Ibn Hadjar al-Asqalani (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde).

2. Le livre intitulé : Subul as-salam, sharh boulough al-maram de San’ani. Ce livre traite aussi bien du hadith que du droit musulman.

3. Le livre intitulé : Nayl al-awtar, sharh Mountaqa al-akhbar de Shawkani

4. Le livre intitulé : Ummahat al-ahkam de Maqdissi. C’est un abrégé dont la plupart des hadith sont cités dans les deux Sahih. Ce qui fait qu’on n’a pas besoin de vérifier leur authenticité.

5. Le livre intitulé : Al-arbaïna an-Nawawiyya d’Abou Zakariyya an-Nawawi (Puisse Alla le Très Haut lui accorder Sa miséricorde).

C’est un bon livres parce qu’il renferme des règles de conduite et possède une bonne méthodologie et recèle des règles (morales) très utiles telle que : «  La bonne adhésion à l’Islam d’une personne se traduit par son abandon de ce qui ne la concerne pas. » (rapporté par l’Imam Ahmad, 1,201) et at-Tirmidhi (2318) et déclaré « beau » par an-Nawawi dans Riadh as-Salihin, 73 et jugé authentique par Ahmad Chakir dans al-Mousnad, 1737.

Voilà une règle de vie qui vous suffirait si vous parvenez à vous l’imposer. Il en est de même de celle relative à la parole et formulée en ces termes : « Que celui qui croit en Allah et au jour dernier dise du bien. Si non qu’il se taise » (rapporté par Boukhari dans : livre sur les règles (de conduite) et Mouslim dans : livre sur l’épave, chapitre sur l’hospitalité).

6. Le livre intitulé : Boulogh al-maram de Hafiz Ibn Hadjar al-Asqalani. C’est un livre très utile notamment parce qu’il mentionne les rapporteurs et cite ceux qui ont jugé le hadith authentique et ceux qui l’ont jugé faible et commente les hadith soit dans le sens de leurs authentification ou dans celui de leur affaiblissement.

7. Le livre intitulé : Noukhbat al-fikar de Hafiz ibn Hadjar al-Asqalani. C’est un livre général. Si le chercheur du savoir le maîtrise, il peut le dispenser de la lecture de beaucoup d’autres livres traitant de la critique du hadith. Ibn Adjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a adopté une méthode très utile dans la rédaction de l’ouvrage. Elle consiste à procéder par élimination. Le chercheur du savoir qui le lit le trouvera stimulant parce que le style excite le désir intellectuel. Je dis qu’il convient au chercheur du savoir de l’apprendre par coeur en raison de sa grande utilité dans le domaine des règles de la critique du hadith.

8. Les six livres : le Sahih de Boukhari ; le Sahih de Mouslim, Sunan de Nassaï, Sunan d’Abou Dawoud, Sunan d’Ibn Madja, Sunan de Tirmidhi.

Je conseille leur fréquente lecture au chercheur du savoir parce qu’elle procure deux avantages. Le premier consiste dans le retour aux sources, et le second dans la répétition des noms des hommes (les traditionalistes).

A force de répéter les noms, on finit par reconnaître les noms des rapporteurs cités par Boukhari de sorte à pouvoir les identifier chaque fois qu’on les retrouve ailleurs, ce qui constitue un avantage dans ce domaine.

Troisièmement, en matière de droit musulman :

1. Le livre intitulé : Adaab al-mashy ila as-salat de Cheikh al-islam Muhammad ibn Add al-wakhab (Puisse Allah le Très haut lui accorder Sa miséricorde)

2. Le livre intitulé : Zad al-mustaqn’a fi ikhtissal al-muqni de Hadjdjawi. C’est un des meilleurs textes en matière de droit musulman. C’est un livre général mais bref et béni. Notre maître, l’érudit Cheikh  Abd Rahman as-Sa’adi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) nous en a recommandé la mémorisation. Pourtant il avait lui-même appris par coeur le texte intitulé : Dalil at-talib.

3. Le livre intitulé : ar-Rawdh al-murbi ; sharh Zad al-mustaqn'a  de Cheikh Mansour al-Bahouti.

5. Le livre intitulé : al-Ussol min ilm al Ussol. C’est un abrégé qui ouvre la porte à l’étudiant.

Quatrièmement, en matière de régime successoral :

1. Le livre intitulé : Matn ar-Rahabiyya de Rahabi

2. Le livre intitulé : Matn al-Barhaniyya de Muhammad al-Barhani. C’est un abrégé général très utile dans  son domaine. Je pense que ce livre est plus général que le précédent et contient des connaissances plus étendues, d’autre part.

Cinquièmement, en matière d’exégèse.

1. Le livre intitulé : Tafsir al-qur’an al -azim d’Ibn Kathir (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa Miséricorde). C’est un livre très utile dans le domaine de l’exégèse fondée sur les traditions. Il est en le plus sûr, même s’il n’aborde que rarement les aspects grammaticaux et philologiques.

2. Le livre intitulé : Tayssir al-Karim  al-Rahman fi Tafsir kalami al-Mannan de Cheikh Abd Rahman as-Sa’adi (Puissen Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde).C’est un livre utile, facile et sûr. Et  j’en recommande la lecture.

3. Le livre intitulé : Muqaddimatou Cheikh al Islam fi at-tafsir qui constitue une bonne introduction.

4. Le livre intitulé : Adhwa al-bayane de l’érudit Muhammad Ach-Chinqiti (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde). C’est un livre général qui traite du hadith, du droit musulman et de la jurisprudence.

Sixièmement, ouvrages généraux concernant certaines disciplines.

1. La grammaire : matn al -adjroumiyya. Un abrégé simplifie.

2. La grammaire : alfiyya d’Ibn Malick. C’est un résumé de l’essentiel en la matière.

3. La biographie du Prophète. Le meilleur livre que j’ai trouvé dans ce domaine, est Zad al-ma’ad d’Ibn al-Quayyim (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde). C’est un livre utile qui constitue une bibliographie du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) qui s’intéresse à tous les aspects de sa vie et renferme de nombreuses dispositions.

4. Le livre intitulé : Rawdatou al-uqala d’Ibn Hibban al-Bousti (Puisse Allah le Très Haut lui accorder Sa miséricorde). C’est un livre utile bien que bref. Il a rassemblé un grand nombre de leçons et de traditions reçues des ulémas, des traditionalistes et d’autres.

5. Le livre intitulé : Siyar a’alam an- noubala de Dhahabi. Ce livre est d’une grande utilité, et le chercheur du savoir doit se le procurer et l’étudier.

Extrait des avis de Cheikh Muhammad ibn Salih al-Ouhaymine, livre sur le savoir, p.92
Create Comments