Thu 17 Jm2 1435 - 17 April 2014
180883

Le Coran a -t-il été révélé d'un seul coup ou progressivement?

Il y a des opinions selon lesquelles le Coran fut révélé au cours d'une seule nuit à côté d'autres opinions selon lesquelles la révélation s'est étalée sur des années à La Mecque et à Médine..Ces opinions sont elles contradictoires? Les unes sont elles justes et les autres éronnées? Toutes ces opinions seraient elles fausses?

Louanges à Allah

Premièrement, cette question comporte deux aspects:l'un fait l'objet d'un consensus et l'autre a suscité une divergence. Le premier est que le Coran n'a pas été révélé au Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) d'un seul coup puisqu'il lui parvenait depuis Allah de manière progressive en fonction des évènements et des circonstances. Des versets du Coran l'affiremnt clairement et sans ambages et en expliquent les causes:

1. Allah Très haut a dit: «Et ceux qui ne croient pas disent: "Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois?" Nous l'avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l'avons récité soigneusement.» (Coran,25:32). Cheikh Abdourrahman as-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: «C'était parce que chaque fois qu'une partie du Coran lui était révélée, il était plus rassuré et plus tranquilisé. C'était notamment le cas en période d'anxoisse. La révélation d'une partie du Coran au moment opportun avait un profond impact et était un facteur de stabilisation. C'était plus efficace qu'une révélation qui précèderait le problème traité dont on se souviendrait que quand ledit problème se posait rééllement. «Nous l'avons révélé ainsi» signifie: nous le récitons doucement et te la transmettons progressivement. Tout cela indique qu'Allah entoure Son livre et Son Messager , Muhammad (Bénédiction et slaut soient sur lui) d'un grand soin car Il a adapté la révélation de Son livre aux conditions de vie du Messager et à ses intérêts religieux.» Extrait de Tafsir de Saadi,p..582.

2. Le Très Haut dit: «(Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l'avons fait descendre graduellement» (Coran,17:106). Cheikh Abdourrahman as-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: «posément» signifie doucement afin qu'ils le méditent et réfléchissent  à ses sens et en déduisent desd connaissances. «un Coran que Nous avons fragmenté» : petit à petit et progressivement sur vingt trois ans.» Extrait de Tafsir d'as-Saadi, p.468. Parmi les facteurs qui expliquent que le Coran fut révélé progressivement figure la rupture de la révélation lors de l'incident qui fut à l'origine d'une calomnie contre Aicha (P.A.a) qui fut alors accusée d'avoir commis l'adultère. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) attendit un révélation coranique (sur l'affaire) en rasion de l'extrême gravité de l'accusation portée contre sa femme, attente qui prit fin avec la révélation de cette parole du Très haut: «Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d'entre vous. Ne pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutôt, c'est un bien pour vous. A chacun d'eux ce qu'il s'est acquis comme péché. Celui d'entre eux qui s'est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment.» (Coran,24: 11). Une autre réalité qui atteste encore  que le Coran fut révélé progressivementse manifeste à travers les premiers versets de la sourate Abassa. C'était quand le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) se détourna d'Ibn Maktoum venu s'instruire sur l'islam par désir de voir les dignitaires quoureichites se convertir à l'islam.

Deuxièmement, l'objet de la divergence est le début de la révélation. Le Coran fut il d'abord révélé d'un seul coup au ciel le plus bas avant d'être transmis progressivement au Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) ou a -t-il été révélé de la même manière mais étalé en fonction des évènements, comme on l'a déjà dit? La cause de cette divergence est la compréhesnion de  certains versets qui indiquent que le Coran fut révélé en un seul moment. C'est le cas la parole du Très Haut : «Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement» (Coran,2: 185) et la  parole du Très haut: «Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr » (Coran,97 :1) à quoi s'ajoute une précision d'Ibn Abbas concernant la justesse de ladite compréhension.

il y a une divergence au sein des ulémas à propos de la révélation susmentionnée, qui a donné lieu à plusieurs opinions dont les plus répandues sont deux: la première, adoptée par la majorité, est que le Coran fut descendu du tableau bien gardé au ciel le plus bas d'un seul coup au cours de la Nuit du Destin. Par la suite, la révélation s'étala progressivement sur vingt trois ans.

D'après Ibn Abbas, les propos  d'Allah: « Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr.» (Coran,97:1) signifie: il a été descendu d'un seul coup au cours de la nuit du Destin. Alah l'Auguste , le Puissant faisait succéder les parties de la révélation..Ils (les mécréants) ont dit: « Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois?" Nous l'avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l'avons récité soigneusement» (Coran, 25:32 ) (Rapporté par An-Nassai dans as-Sunan al-Koubra (6/519). Cette tradition est reçue en des termes proches les uns aux autres et des versions multiples.

C'est pourquoi al-hafidz ibn Hadjar l'a jugée authentique dans Fateh al-Bari (9/4) ainsi que d'autres. Le deuxième avis est qu'on a commencé la révélation au cours de la nuit du Destin après auoi la révélation se poursuivit progressivelent à des moments différents et en fonction des évènements, des réalités et des besoins humains. C'est l'avis de l'auguste successeur des compangons, ach-Chaabi.

Cette divergence, comme vous le voyez, n'a pas un grand impact sur la révélation du Coran au Prophète Muhammad (Bénédiction et salut soient sur lui). Il est dit que cette révélation se déroula comme indiqué pour montrer l'honneur attaché au Coran et l'importance de sa place dans le monde céléste.

Badre ad-Dine Zakachi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « si on dit quel est le secret qui sou tend sa descente en un seul bloc au ciel le plus bas? On  répond que c'est pour en magnifier l'importance et celle de son receveur puisque la révélation s'est accompagnée par une annonce faite aux occupants des sept cieux afin de les informer qu'il s'agissait du dernier  livre révélé à l'ultime des messagers envoyé à la plus nombe communauté.» Extrait de al-Bourhane fii Ouloom al-Qour'an (1/230.

Troisièmement, l'ange chargé de la révélation faite au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui), Gabriel (psl), entendait le texte révéle du Maître Majestueux, auguste et Très Haut puis le transmettait au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) qui l'entendait , le saisissait et le mémorisait. A ce propos, Allah Très haut dit: «Certes, c'est toi qui reçois le Coran, de la part d'un Sage, d'un Savant.» (Coran,27:6). Il a dit encore: «Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah).» (Coran,7:203).

D'après Abdoullah Ibn Massoud, le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Quand Allah a prononcé le contenu de la révélation, l'écho en était perçu par les occupants des  ciels traversés  tel le son que produit une chaîne tirée sur un rochet. Ils s'en sont retrouvés assommés et sont  restés dans cet état jusqu'à ce que Gabriel  vinsse vers eux. C'est à ce moment que leurs coeurs sesont réveillés.Ils diront :ô Gabriel! qu'a dit ton Maître? Il leur dir : la vériré et ils répéteront: la vérité, la vérité.» (Rapporté par Abou Dawoud, 4738 et jugé authentique par al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud.

Selon Cheikh al-islam, ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) le fait que le Coran soit ecrit sur le Tableau bien gardé et sur des feuilles purifiées entre les mains des anges ne contredit pas que Gabriel l'ait transmis à partir d'Allah; que Celui-ci l'ait écrit avant ou après. S'Il le fit descendre d'un seul bloc écrit à la Maison de la Puissance au cours de la nuit du Destin, Il l'aurait entièrement écrit avant de le faire descendre. Quiconque dit que Gabriel prit le Coran depuis le texte écrit sur le Tableau et ne l'a pas entendu d'Allah s'est trompé à plusieurs égards. Plus il les a cités.» Extrait de Madjmou' al-Fatawas (12/127-128).

Nous espérons que l'idée a été suffisdamment élucidée. Nous espérons encore maintenir les échanges avec vous, si vous rencotreriez d'autres ambiguités à propos de cette question ou un besoin d'explication concernant l'une quelconque des affaires de de notre droite religion. Nous demandons à Allah  Très haut de vous assister  à assurer le bon déroulement de votre vie d'ici-bas et de celle de l'au-delà.

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments