45767: Le meilleur sacrifice est le chameau puis le bœuf puis le mouton suivi du sacrifice partagé


Quel est le meilleur sacrifice pour moi : un mouton ou le partage d’un bœuf ?

Date de Publication: 2016-09-01

Réponse

Louanges à Allah

Le chameau constitue le meilleur sacrifice suivi du bœuf suivi du mouton suivi du partage d’un bœuf. C’est l’avis d’Abou Hanifah et de Chafii. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit à propos de la prière du vendredi : « Celui qui se rend (à la mosquée) à la première heure est comme quelqu’un qui a sacrifié un chameau pour se rapprocher à Allah. Celui qui s’y rend à la deuxième heure est comme quelqu’un qui sacrifie un bœuf pour se rapprocher à Allah. Celui qui s’y rend à la troisième heure est comme quelqu’un qui a sacrifié un bélier pour se rapprocher à Allah. Celui qui s’y rend à la quatrième heure est comme quelqu’un qui a sacrifié une poule pour se rapprocher à Allah. Celui qui s’y rend à la cinquième heure est comme quelqu’un qui a sacrifié un œuf pour se rapprocher à Allah. » (Rapporté par al-Bokhari, 881 et par Mouslim, 850). L’égorgement étant fait pour se rapprocher à Allah Très-haut, le chameau devient le meilleur, comme c’est le cas dans les offrandes.

Sacrifier un mouton est préférable au partage d’un chameau puisque l’effusion du sang compte dans le sacrifice. Or, celui qui fait un sacrifice individuel reste le seul à verser tout le sang de son sacrifice. Le bélier l’emporte sur tout autre mouton car il était choisi par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et sa viande est meilleure. » Extrait succinct d’al-Moughni, 13/366).

La Commission Permanente a été interrogée en ces termes : « lequel est le meilleur en matière de sacrifice : le bélier ou le bœuf ? » Voici sa réponse : le chameau suivi du bœuf, suivi du mouton suivi du partage d’un chameau ou d’un bœuf car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui se rend (à la mosquée) à la première heure est comme quelqu’un qui a sacrifié un chameau, etc. » L’argument qu’on en tire réside dans la comparaison des vertus reconnues respectivement au chameau, au bœuf et au mouton. Il est indubitable que le sacrifice fait partie des actes de rapprochement à Allah Très-haut les plus importants. Le chameau coûte plus cher, fournit plus de viande et reste plus avantageux. Voilà pourquoi les trois imams que sont Abou Hanifah, Chafii et Ahmad sont de cet avis. Pour Malick, l’ordre de préférence fait passer le mouton avant la chèvre suivie du bœuf suivie du chameau car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a sacrifié deux béliers. Or, il ne pouvait faire que le meilleur.

On répond à Malick que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) pouvait (parfois) ne pas choisir le meilleur pour ne pas donner de la peine aux membres de sa communauté qui voudraient suivre son exemple. Il s’y ajoute qu’il (le Prophète) a expliqué la préférence du bœuf par rapport au mouton comme il est déjà indiqué. » Allah le sait mieux.

Fatwas de la Commission Permanente. 11/398))

Cheikh Ibn Outhaymine a écrit à propos des dispositions relatives au statut du sacrifice : « Le chameau reste le meilleur sacrifice suivi du bœuf sacrifié entièrement par un seul sacrificateur suivi du mouton suivi de la chèvre suivi septième d’un bœuf suivi du septième d’un chameau. »

Islam Q&A
Create Comments