Wed 23 Jm2 1435 - 23 April 2014
8806

Les tentations de l’Antéchrist

J’espère que vous me donnez d’amples informations à propos de l’Antéchrist... Quelles sont les ses tentations ? Comment pourrait-on y échapper ?

Louange à Allah

La signification de « Massih ».

Les ulémas ont donné plus de 50 définitions à « Massih ». Ils ont dit que ce terme s’applique à la foi, au Véridique et à l’égaré et menteur. Le Massih, Jésus fils de Marie était un Massih de la bonne voie ; il soignait les sourds-muets et les lépreux, et ressuscitait les morts avec la permission d’Allah. L’Antéchrist, le menteur égaré est le Massih de l’égarement qui tentera les gens à l’aide des signes qu’il lui sera donné de produire comme la provocation de la pluie, la régénération du sol par la végétation et d’autres prodiges. Allah a créé les deux Massih opposés l’un à l’autre.

En ce qui concerne l’appellation Massih donnée à l’Antéchrist, les ulémas l’ont expliquée ainsi : l’un de ses yeux ést effacé. L’on a dit aussi que c’est parce qu’il parcourra la terre en 40 jours. Le premier avis est le plus plausible, compte tenu de ce qui a été dit dans un hadith rapporté par Mouslim (5221) d’après Anas ibn Malick selon lequel le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui)   a dit : « L’Antéchrist a l’œil effacé et l’inscription Kafir sur le visage.

La signification de dadjdjal

 

Le terme dadjal signifie confusion et brouillage. Faire du dadjal, c’est brouiller et camoufler. Le dadjdjal est un menteur, le trompeur qui a fréquemment recours au mensonge et au brouillage. Le vocable dadjdjal est devenu un surnom propre au Massih borgne, l’imposteur. On l’appelle ainsi parce qu’il dissimule sa mécréance sous le mensonge et le camouflage et la tromperie.

La description du Dadjdjal et les hadith y afférent

 

Le dadjdjal est un être humain qui a fait l’objet de nombreuses descriptions rapportées dans les hadith afin de le faire connaître aux hommes et de les mettre en garde contre son mal. De cette manière, les croyants le reconnaîtront et ne céderont pas à sa tentation. Bien au contraire, ils auront été au fait de sa description donnée par le Véridique (bénédiction et salut soient sur lui). Ce sont les éléments de cette description qui permettent de le distinguer des autres hommes, de sorte que l’ignorant ne se laissera pas tromper par lui, à moins qu’il s’agisse de quelqu’un à qui le malheur avait été prédestiné. Nous demandons à Allah la sécurité.

Voici des éléments descriptifs

C’est un jeune rouge, de petite taille, aux cheveux crépus, au front avancé, à la poitrine large et à l’œil droit effacé  et qui marche les talons écartés. Cet œil n’est ni exposé ni gonflé ni éteint ni enfoncé ni creux ; il est comme un raisin qui flotte.

Son œil gauche est un morceau épais qui apparaît au bord de la cavité de l’œil. Il est inscrit entre ses deux yeux k.f.r. en lettres séparées ou Kafir en lettres collées que pourra lire tout musulman lettré ou non.

La description faite de lui indique aussi qu’il est stérile et n’a donc pas d’enfant.

Voici certains hadith authentiques dans lesquels les qualificatifs qui lui sont donnés précédemment sont cités. Ces hadith font partie des preuves de sa (future) apparition.

1. D’après Abd Allah ibn Omar (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Au cours d’un sommeil, j’ai fait un rêve pendant lequel je faisais le tour de la Kaaba . Soudain, je me suis retrouvé en présence d’un homme brun, aux cheveux crépus, se tenant debout entre deux hommes, la tête laissant échapper des gouttes d’eau. J’ai dit : qui est celui-là ? – Ils m’ont dit : c’est le fils de Marie. Je me suis mis à tourner la tête quand brusquement je me suis retrouvé devant un homme rouge, de forte corpulence, aux cheveux crépus et à l’œil droit borgne et semblable à un raisin flottant. J’ai dit : qui est celui-là ? – Ils ont dit : c’est le Dadjdjal. Celui qui lui ressemble le plus est Ibn Qatan ». (Rapporté par al-Boukhari sous le n° 6508). Ibn Qatan est un homme issu des Bani al-Moustalaq des Khouzaa.

2. D’après Ibn Omar (P.A.a), le Messager d’Allah a évoqué le Dadjdjal (pour le distinguer) parmi les gens. Il a dit : «  Allah n’est certes pas borgne. L’Antéchrist, lui, est borgne de l’œil droit qui ressemble à un raisin flottant ». (Rapporté par al-Boukhari sous le n° 3184).

3. An-Nawwas ibn Sam’an (P.A.a) a dit dans le long hadith qu’il a rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a évoqué l’histoire du Dadjdjal au cours d’une matinée et en a exposé les hauts et les bas au point de nous donner l’impression qu’il parcourait un champs de dattiers. Il dit dans sa description de Dadjdjal : il est certes un jeune aux cheveux très crépus et à l’œil éffacé. Je peux presque le comparer à Abd al-Uzza ibn Qatan. (Rapporté par Mouslim sous le n° 5228).

4. D’après Ubada ibn Samit (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Je vous ai tellement parlé de Dadjdjal que je crains que vous ne compreniez plus. L’Antéchrist est certes un homme de petite taille, aux cheveux crépus et à l’œil effacé et qui marche les talons écartés. Son œil n’est ni exposé ni creux. Si vous n’arrivez pas à le reconnaître, sachez que votre Maître n’est pas borgne. » (rapporté par Abou Dawoud sous le numéro 3763). Le hadith est authentique et cté dans Sahih al-Djami as-saghirn .C’est le hadith n° 2455).

5. D’après un hadith d’Abou Hourayra (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) : « Le Massih de l’égarement est un borgne, au front avancé et à la partie supérieure de la  poitrine large et courbée. » (rapporté par Ahmad sous le n° 7564).

6. Selon un hadith rapporté par Houdhayfa (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « L’Antéchrist est borgne de l’œil droit et a les cheveux touffus ; il possède un paradis et un enfer. Mais son enfer est un paradis et son paradis un enfer. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5222).

7. Dans un hadith rapporté par Anas (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Aucun prophète n’a été envoyé qui n’ait averti son peuple à propos du menteur borgne. Il est certes borgne, et votre Maître ne l’est certes pas. Il est inscrit entre ses yeux : kafir » (rapporté par al-Boukhari sous le n° 6598). Selon une autre version : « est inscrit entre ses yeux : k.f.r. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5219). Une version de Houdhayfa dit : « Tout croyant lettré ou non la lira » (rapporté par Mouslim sous le n° 5223).

Il s’agira d’une inscription réelle. Le fait que seuls certains la voient à l’exclusion des autres, et le fait qu’elle soit lisible par l’illettré ne constituent pas une ambiguïté. En effet, c’est Allah qui dote l’œil de la faculté de voir comme Il le veut et quand Il le veut.

L’inscription sera vue par le croyant de ses propres yeux, même s’il ne sait pas écrire. Le mécréant ne la verra pas, même s’il sait écrire. C’est de la même manière que le croyant saisit la portée des arguments (religieux) grâce à sa vue intérieure alors que le mécréant n’en est pas capable. De même Allah dotera le croyant d’une faculté de comprendre qui se passe de l’instruction puisque l’on se trouvera dans un temps de l’extraordinaire ». Fateh al-Bari d’Ibn Hadjar al-Asqalani, 13/100.

Le résumé de la réponse est qu’Allah est omnipotent ; Il est capable de faire voir l’inscription à certains à l’exclusion d’autres. Il est aussi en mesure de rendre l’illettré capable de lire.

An-Nawawi a dit : « l’opinion soutenue par les ulémas confirmés est que cette inscription doit être comprise au sens apparent et prise pour une réelle inscription dont Allah fera un signe, l’un des indices tranchants (qui ne laisseront subsister aucun doute quant à) la mécréance, l’imposture et la fausseté des allégations de celui qui la porte. Allah la montrera à tout musulman capable de lire ou non. Il la dissimulera à celui qu’Il voudra rendre malheureux et exposé à la tentation. Ceci qui n’est point contradictoire ». Commentaire de Nawawi sur le Sahih de Mouslim, 18/60.

8. Il est encore décrit comme suit dans un hadith de Fatima bint Qays (P.A.a) relatif au récit portant sur la bête-espionne. Dans ce hadith , Tamim ad Dari (P.A.a) dit : « Nous partîmes à la hâte et entrâmes dans un couvent où, à notre surprise, nous découvrîmes l’homme le plus corpulent que nous eussions vu et le plus fortement attaché ». (Rapporté par Mouslim sous le n° 5235).

9. Il sera la source d’une tentation si grande que l’on n’en trouvera de plus importante entre la création d’Adam et la venue de l’Heure. C’est ce qui a été rapporté. D’après le hadith d’Imran ibn Houssayn (P.A.a) : « J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Il n’existera pas entre la création d’Adam et la venue de l’Heure une créature plus imposante que Dadjdjal. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5239).

Une version d’Ahmad affirme que Hisham ibn Amir al-Ansari a dit : « J’ai entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Il n’existera pas entre la création d’Adam et l’avènement de l’Heure une tentation plus grande que celle affligée (aux gens) par Dadjdjal ». Le Mousnad de l’imam Ahmad, 15831.

10. Quant à la stérilité de Dadjdjal, elle s’atteste dans ce hadith d’Abou Said al-Khoudri (P.A.a) relatif à son histoire avec Ibn Sayyad. Celui-ci dit : à Abou Said : « N’as-tu pas entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire qu’il (l’Antéchrist) n’enfantera pas ? – J’ai dit : Si. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5209).

L’on se rend compte que certaines des versions susmentionnées le qualifient de «borgne de l’œil droit » tandis que d’autres le qualifient de «borgne de l’œil gauche ». Or toutes les versions sont authentiques. Certains détenteurs de la science ont concilié ces différentes versions. A ce propos, le qadi  Iyadh a dit : « les yeux de Dadjdjal sont tous les deux défectueux puisque toutes les versions sont exactes. C’est l’œil droit qui est effacé et éradiqué, l’œil borgne c’est-à-dire éteint et sans lumière comme l’indique le hadith d’Ibn Omar. L’œil gauche qui comporte un morceau épais est également défectueux. Ses yeux sont borgnes dans ce sens qu’ils comportent un défaut. En effet, le qualificatif borgne peut être utilisé pour désigner toute chose défectueuse. Ceci s’applique plus particulièrement à l’œil. Les deux yeux de l’Antéchrist sont tous borgnes ; l’un parce qu’éradiqué et l’autre parce que défectueux. Cette conciliation entreprise par - le qadi  Iyadh a été approuvée par an-Nawawi et jugée plausible par al-Qurtubi.

 

Le lieu d’apparition de l’Antéchrist

L’Antéchrist jaillira du côté de l’Orient à partir de Khourassan et au sein des juifs d’Asphéhan. Il parcourra la terre et sillonnera toutes les contrées à l’exception de La Mecque et de Médine gardées par les anges qui l’empêchent d’y entrer. Selon un hadith de Fatima bint Qays, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit à propos de l’Antéchrist : « Il est certes en mer syrienne ou en mer yéménite. Non, il viendra plutôt du côté de l’est. Pas du côté de l’est ! Pas du côté de l’est. Et puis il désigna de sa main le levant. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5228).

Abou Bakr as-Siddiq (P.A.a) a dit : «  Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous a racontés (ceci) : « l’Antéchrist jaillira d’une terre de l’Orient appelée Khourakan (rapporté par at-Tirmidhi sous le n° 2163 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami as-Saghir, hadith n° 3398 .D’après Anas ibn Malick (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) sortira des milieux juifs d’Asphéhan en compagnie de 70.000 juifs coiffés de couronnes ». (rapporté par Ahmad sous le n° 12865).

Les lieux inaccessibles à l’Antéchrist

Il sera interdit à l’Antéchrist d’entrer dans La Mecque et dans Médine quand il apparaîtra à la fin des temps, compte tenu des hadith authentiques allant dans ce sens. Il envahira les autres pays l’un après l’autre.

Selon un hadith de Fatima bint Qays (P.A.a) Dadjdjal a dit : « Je suis sur le point de demander l’autorisation de sortir. Et puis je sortirai et sillonnerai la terre et en traverserai chaque village en quarante jours, à l’exception de La Mecque et Taïba (Médine) qui me seront interdites d’accès. En effet, chaque fois que je tenterai de pénétrer dans l’une ou l’autre ville, je me trouverai en face d’un ange armé d’un sabre dégainé pour empêcher de passer. Tous les tunnels qui y conduisent seront gardés par des anges. » (rapporté par Mouslim, 5228).

Il a été rapporté de façon sûre également que Dadjdjal n’entrera pas dans la mosquée de Tor ni dans la mosquée al-Aqsa (de Jérusalem) (rapporté par l’imam Ahmad sous le n° 22572 d’après un hadith de Djounada ibn Abi Umayya al-Azdi qui a dit : «  Je me suis rendu auprès de l’un des Compagnons du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et lui ai dis : « raconte-moi un hadith que tu as entendu du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) à propos de Dadjdjal » C’est alors qu’il me raconta le hadith susmentionné. Et il ajouta : « Il passera parmi vous quarante matins au cours desquels il se rendra partout sauf à quatre mosquées, celles de La Mecque, celle de Médine, celle de Tor et la mosquée al-Aqsa (de Jérusalem). ».

Les partisans de l’Antéchrist

La plupart de ses partisans sont composés de juifs, de Persans, de Turcs et d’un mélange de gens constitué en majorité de femmes et de bédouins.

L’imam Mouslim a rapporté dans son Sahih sous le n° 5237 d’après Anas ibn Malick (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « 70.000 juifs d’Asphéhan vêtus de manteaux épais et rayés  suivront Dadjdjal». Selon une version rapportée par l’imam Ahmad : « soixante dix mille juifs coiffés de couronnes ». (Hadith n° 12865).

Le hadith d’Abou Bakr cité plus haut précise : «  le suivront des gens aux visages semblables à des boucliers bien tapés ». (Rapporté par at-Tirmidhi sous le n° 2136).

L’adhésion des bédouins à (la cause de) Dadjdjal s’explique par l’ignorance qui prédomine en leur sein. Quant à l’attitude des femmes, elle est due à la rapidité avec laquelle elles peuvent être influencées et à la prédominance de l’ignorance dans leurs milieux.

D’après Ibn Omar, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Dadjdjal descendra dans le marécage dit Mariqanat, et la plupart de ceux qui viendront l’y rejoindre seront des femmes. Au point que l’homme retournera  à son épouse ou sa mère ou sa fille ou sa sœur ou sa tante afin de les attacher pour les empêcher d’aller le rejoindre. » (rapporté par Ahmad, sous le n° 5099).

La tentation de Dadjdjal

La tentation créée par Dadjdjal est la plus importante qui ait jamais existé depuis la création d’Adam jusqu’à la venue de l’Heure. Ceci sera dû aux grands actes extraordinaires qu’Allah lui donnera le pouvoir de faire, actes qui éblouiront les esprits et rendront les gens perplexes.

Il a été rapporté qu’il possédera un paradis et un enfer, que son paradis sera un enfer et son enfer un paradis, qu’il détiendra des fleuves et des montagnes de pain et quel ciel laissera tomber la pluie et la terre laissera sortir sa végétation selon ses ordres. Les trésors de la terre se mettront à sa disposition et il sillonnera la terre à grande vitesse tel une pluie poussée par le vent, entre autres prodiges. Tout cela a été rapporté dans des hadith authentiques.

L’imam Mouslim a rapporté dans son Sahih que Houdhayfa (P.A.a) a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Dadjdjal est borgne de l’œil gauche et a les cheveux touffus, et il possédera un paradis et un enfer. Son enfer sera un paradis et son paradis un enfer. » (rapporté par Mouslim sous le n° 5222).

Mouslim a rapporté également d’après Houdhayfa (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Je sais certainement de quoi Dadjdjal sera muni : il possédera deux fleuves dont l’un, constitué d’une eau blanche, s’étendra à perte de vue, et l’autre, constitué d’un feu puissant, s’étendra aussi à perte de vue. Si l’un de vous assiste à cet événement, qu’il se présente devant le fleuve et qu’il ferme les yeux, baisse la tête et en boie car il y trouvera de l’eau fraîche. » (rapporté par Mouslim, sous le n° 5223).

Selon le hadith de Nawwas ibn Sam’an (P.A.a) dans lequel Djadjdjal est évoqué, les Compagnons ont dit : « ô Messager d’Allah ! Combien de temps restera-t-il sur la terre ? » – « Quarante jours dont un jour long comme une année, et un autre long comme un mois et un autre long comme un vendredi et ses autres jours seront comme vos jours. » – « Quelle sera sa vitesse au sol ? » – « Il sera aussi rapide qu’une pluie poussée par le vent. Il se présenta à des gens, les invitera à le suivre, et ils le suivront. Il donnera au ciel l’ordre de pleuvoir et il le fera et à la terre l’ordre de faire pousser sa végétation et elle le fera. Les troupeaux (de ses partisans) rentreront le soir si engraissés que leurs bosses seront les plus élevés, leurs mamelles les plus nourries, leurs côtes les plus étendues (il entend par - là qu’ils seront bien rassasiés). Il se présentera par la suite à des gens et les invitera à le suivre et ils rejetèrent son appel. À peine les quittera-t-il  qu’ils redeviendront si démunis qu’ils ne posséderont plus rien. Il traversa une terre dévastée et lui dira : fais sortir tes trésors et ceux-ci le suivront tel une colonne d’abeilles. Et puis, il appellera un homme dans sa tendre jeunesse et lui assènera un coup d’épée qui le  tranchera en deux parties projetées loin des lieux. Puis il appellera l’exécuté et celui-ci avancera vers lui en riant le visage radieux ». (Rapporté par Mouslim sous le n° 5228).

Selon une version d’al-Boukhari, Abou Said al-Khoudri (P.A.a) a dit que l’homme ainsi exécuté par Dadjdjal sera l’un des meilleurs sinon le meilleur (de son temps). La victime sera sortie de la ville du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et aura dit à Dadjdjal : « J’atteste que tu es l’Antéchrist dont le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous avait parlé » Dadjdjal dira alors : « Que diriez-vous si je tuais cet homme et le ressuscitais ? Douteriez-vous de la réalité de mon acte ? » – « Non » dit l’assistance. C’est alors qu’il l’exécutera puis le ressuscitera. Et la victime dira : « Au nom d’Allah ! Ma vision de ton état n’a jamais été aussi claire. » Dadjdjal voudra alors le tuer de nouveau mais il en sera empêché. » al-Boukhari, n° 6599).

Selon un hadith d’Abou Umama al-Bahili (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit à propos de Dadjdjal : « Un aspect de ses tentations consistera à dire à un bédouin : dis !Si je ressuscitais ta mère et ton père, attesterais-tu que je suis ton Maître ? – « Oui ». Deux démons apparaîtront alors sous la forme de ses père et mère et ils lui diront : « Fiston, suis-le car il est ton Maître. » (rapporté par Ibn Madja sous le n° 4067 et vérifié par al-Albani dans Sahih al-Djami as-saghir, hadith n° 7752).

Nous demandons à Allah la sécurité et sollicitons Sa protection contre les tentations.

La protection contre les tentations de l’Antéchrist

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a orienté sa communauté à ce qui la protégera contre les tentations de l’Antéchrist. Il a en effet laissé sa communauté sur une voie claire où la nuit est aussi bien éclairée que le jour et dont ne s’écartera que celui qui est destiné à la perdition. Il n’y a pas un bien vers lequel il n’a pas orienté sa Umma ni un mal à propos duquel il ne l’a pas mise en garde.

Parmi les choses à propos desquelles il avait mis la Communauté en garde figure les tentations de l’Antéchrist puisque ces tentations seront les plus grandes auxquelles la Umma ait été confrontée jusqu’à la venue de l’Heure. Tout prophète a mis son peuple en garde contre l’Antéchrist borgne. Mais Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) se distingua par une mise en garde et un avertissement plus accentué. Allah a expliqué beaucoup des qualités de l’Antéchrist afin de mettre la Umma en garde. Car c’est au sein de la Umma que l’Antéchrist apparaîtra indubitablement parce qu’elle est la dernière communauté religieuse et Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) le sceau des prophètes.

Voici certaines orientations prophétiques données par l’Elu (bénédiction et salut soient sur lui) à sa  communauté afin de la mettre à l’abri de la grande tentation dont nous demandons à Allah l’incommensurable de nous protéger :

- s’attacher à l’Islam, se doter de l’arme de la foi et connaître les plus beaux noms et attributs d’Allah que personne ne Lui partage. L’on sait que l’Antéchrist est un être humain qui mange et boit alors qu’Allah transcende cela, que l’Antéchrist est borgne alors qu’Allah ne l’est pas, que nul ne verra son Maître avant la mort alors que l’Antéchrist sera vu par tous à son apparition : croyants et mécréants.

- demander à Allah dans la prière de nous protéger contre la tentation de l’Antéchrist. Cela est confirmé par des hadith authentiques parmi lesquels le hadith suivant rapporté par la mère des croyants, l’épouse du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) récitait pendant la prière cette invocation : « Mon Seigneur ! Je demande Ta protection contre le châtiment de la tombe, Ta protection contre la tentation de l’Antéchrist, et Ta protection contre les tentations de la vie d’ici-bas et celles liées à la mort. Mon Seigneur! Je Te demande de me protéger contre les causes de péché et de responsabilité (financière trop lourde) (rapporté par al-Boukhari sous le n° 789).

Mouslim a rapporté d’après Abou Hourayra (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand l’un de vous prononce les deux professions de foi (qui prélude à la fin de la prière), qu’il demande à Allah de le protéger contre quatre : qu’il dise : mon Seigneur ! Je Te demande de me protéger contre le châtiment de la géhenne, contre le châtiment de la tombe, contre les tentations de la vie et celles liées à la mort et contre la tentation de l’Antéchrist » (rapporté par Mouslim sous le n° 924).

- mémoriser des versets de la sourate 18 (la Caverne). Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a ordonné la lecture des premiers versets de la sourate la Caverne devant l’Antéchrist. Certaines versions parlent plutôt des derniers versets. Cela revient à lire les dix premiers versets et les dix derniers versets. Parmi les hadith allant dans ce sens, citons le long hadith de Nawwas ibn Sam’an rapporté par Mouslim et dans lequel il est dit : « Que celui d’entre vous qui le rencontrera lise les premiers versets de la sourate de la Caverne. Hadith n° 5228.

Mouslim a rapporté (n° 1342) d’après Abou Darda (P.A.a) que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui d’entre vous qui aura mémorisé les dix premiers versets de la sourate de la Caverne sera protégé contre la tentation de l’Antéchrist ». Selon Mouslim, Shuba a dit : « à la fin de la sourate de la Caverne » tandis que Hammam a dit : « au début de la sourate de la Caverne ».

An-Nawawi  dit : « Cela est dû au fait que le début de la sourate contient des choses étonnantes et des signes dont la méditation permet de se mettre à l’abri de la tentation de l’Antéchrist. Il en est aussi de même de la fin de la sourate qui contient les propos du Très Haut : « Les mécréants croient-ils pouvoir prendre,etc ? » (Commentaire de Sahih de Mouslim, 6/93).

Ceci fait partie des particularités de la sourate de la Caverne. Des hadith en recommandent la lecture, en particulier le vendredi. Al-Hakim a rapporté d’après Abou Said al-Khoudri (P.A.a) que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui lit la sourate de la Caverne le vendredi, Allah le dotera d’une lumière qui l’éclairera jusqu’au vendredi suivant. » Al-Moustadrak, 2/368 et vérifié par al-Albani dans Sahih al-Djami as-Saghir, hadith n° 6346.

Nul doute que la sourate de la Caverne revêt une grande importance. Elle comporte des versets éblouissants tel le récit des gens de la Caverne, l’histoire de Moïse avec Khedr, l’histoire de l’homme aux deux cornes notamment sa construction du grand barrage qui fait obstacle à Djodje et Madjodj, l’affirmation de la résurrection, le souffle dans la corne et l’indication de ceux dont les œuvres sont les plus caduques : c’est-à-dire ceux qui croient qu’ils sont dans la bonne voie alors qu’ils sont dans l’égarement et l’aveuglement.

– il convient que tout musulman veille à la lecture, à la mémorisation et à la répétition de cette sourate le vendredi qui est le meilleur jour qui ait vu le soleil se lever;

–     fuir devant l’Antéchrist et s’éloigner de lui. Il est préférable d’habiter Médine et La Mecque et les localités inaccessibles à l’Antéchrist. Quand celui-ci fera son apparition, le musulman devra s’éloigner de lui à cause des soupçons qu’il pourra susciter et des grands actes extraordinaires qu’Allah lui permettra d’accomplir pour éprouver les gens. En effet, un homme qui se considérera comme un croyant ferme se présentera à lui et finira par le suivre. Nous demandons à Allah de nous protéger contre sa tentation et d’en préserver tous les musulmans (rapporté par l’imam Ahmad (19118) et Abou Dawoud (3762) et al-Hakim (4/531). D’après Imran ibn Houssayn (P.A.a), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Que s’éloigne quiconque entendra parler de l’Antéchrist. En effet, un homme le rejoindra pour le suivre parce que les soupçons qu’il aura suscités l’amèneront à le croire véridique.

–                                  

La perdition de l’Antéchrist

Dadjdjal périra grâce à Jésus fils de Marie (psl) comme des hadith authentiques le confirment. L’Antéchrist aura fait son apparition et recruté beaucoup d’adeptes et généralisé sa tentation de sorte que peu de croyants lui échapperont. C’est à ce moment que Jésus fils de Marie (psl) descendra sur le phare oriental à Damas et des croyants se retrouveront autour de lui et il les dirigea à la recherche de l’Antéchrist. Celui-ci aura pris le chemin de Jérusalem lors de la descente de Jésus. Mais Jésus le rattrapera à l’entrée de Ludd, une localité palestinienne située près de Jérusalem. Quand l’Antéchrist verra Jésus, il s’effondrera comme du sel jeté dans l’eau. Jésus (psl) lui dira : « J’ai en toi un objectif que je ne peux pas rater ». Puis il le rattrapera et le tuera avec son javelot. Ses partisans prendront la fuite mais les croyants les rattraperont et les tueront au point que la pierre et l’arbre diront : ô musulman ! ô Abd Allah ! Voici un juif caché derrière moi ! Viens le tuer. Seul l’arbre dit al-Gharqad ne le fera pas puisqu’il appartient aux juifs.

Voici quelques hadith évoquant la perdition de l’Antéchrist et ses partisans.

– Mouslim a rapporté sous le n° 5223 d’après Abd Allah ibn Omar (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «l’Antéchrist fera son apparition au sein de ma communauté et y restera quarante jours » et Il a cité l’intégralité du hadith. L’on y trouve : « Allah dépêchera Jésus fils de Marie qui apparaîtra sous la forme d’Orwa ibn Massoud, et il se lancera  à la recherche de l’Antéchrist et le fera périr.

– l’imam Ahmad a rapporté sous le n° 14920 et At-Tirmidhi sous le n° 2170 d’après Madjm’a ibn Djariya al-Ansari (P.A.a) ceci : « J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Le fils de Marie tuera l’Antéchrist à l’entrée de Ludd ».

– L’imam Ahmad a rapporté d’après Djabir ibn Abd Allah (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « L’Antéchrist fera son apparition à une époque de régression de la religion et de la science (religieuse) ». Il a cité le reste du hadith dans lequel on trouve : « Puis Jésus fils de Marie descendra à l’aube et lancera un appel en ces termes : ô gens ! Qu’est-ce qui vous empêche de sortir à la rencontre de ce malin imposteur ? – Ils diront : c’est un djinn ». Puis ils partiront et découvriront subitement que Jésus fils de Marie est devant eux. L’imminence du début de la prière sera alors annoncée et l’on dira à Jésus : ô esprit d’Allah, va nous diriger la prière ! – Il dira : « que votre imam avance pour vous diriger la prière.» Quand il aura achevé la prière du matin, les gens sortiront pour le rejoindre. Quand l’imposteur verra cela, il fondra comme du sel dans de l’eau. Jésus marcha alors vers lui et le tuera (dans des circonstances telles que) la pierre et l’arbre diront : ô esprit d’Allah ! Voici un (fuyard) juif (derrière moi) et Jésus tuera tous les partisans de l’Antéchrist. » Hadith n° 14426.

Son exécution mettra fin à ses tentations. Puisse Allah le maudire ! Allah épargnera ses maux et ceux de ses adeptes aux croyants grâce à l’Esprit d’Allah et Son Mot, Jésus fils de Marie (psl) et à ses partisans croyants. Louange et gratitude reviennent à Allah.

Islam Q&A
Create Comments