Lundi 11 Rabii 1 1440 - 19 novembre 2018
Français

Accuser le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) d’avoir été victime de maladies psychologiques

question

J’ai lu un article selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) souffrait de maladies psychologiques et qu’il n’était pas psychiquement stable. Est-ce exact ? Je sais que ce n’est pas exact, mais beaucoup de gens le croient. .. Comment défendrions-nous le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ?

texte de la réponse

Louange à Allah

Premièrement, le musulman doit savoir qu’il y a une différence entre la défense de l’Islam devant des musulmans qui doit se faire à l’aide d’arguments tirés du livre (Coran), de la Sunna et des autres sources reconnues, et la défense de l’Islam devant les non-musulmans qui ne croient pas aux sources religieuses et ne les reconnaissent pas et qui ont besoin d’arguments rationnels et empiriques fournies par la nature.

Pour répondre à cette question, nous devons savoir tout d’abord qu’une telle accusation ne peut pas émaner d’un musulman qui croit en la loi musulmane et que la formulation de cette accusation est une expression de l’infidélité et de l’athéisme. Cela étant, les accusateurs ne sont pas musulmans et ne reconnaissent donc pas la loi religieuse (islamiques). Bien au contraire, ce sont des infidèles qui rejettent l’Islam. Il faut donc discuter avec eux sur la base d’arguments rationnels. C’est pourquoi nous leur répondons de la manière suivante : cette allégation ne peut émaner que d’un jaloux envieux et hostile à l’Islam. L’on ne nourrit de tels sentiments que quand on constate un bienfait manifeste et que la jalousie jaillit dans le cœur.

Les auteurs de cette allégation ont dû voir que les musulmans jouissent de bienfaits apparents, de la tranquillité d’esprit, de la quiétude et de la faiblesse des actes condamnables au sein des musulmans comme l’adultère, la consommation du vin et la faible propagation des maladies psychologiques, du SIDA et des autres maladies. Ils ont dû encore apprendre la radieuse histoire des musulmans qui avaient dominé le monde au moment où ils s’étaient attachés à l’Islam, et, comme ils ont dû voir d’autres bienfaits réservés aux musulmans et reconnus aussi bien par les lointains que par les proches. Ils ont dû enfin voir l’importance de ceux qui se convertissent à l’Islam chaque jour dans les différentes régions de la terre.

Tout cela leur déplaît et ils craignent que l’Islam ne continue à se répandre et ne peuvent l’affronter qu’en utilisant l’arme du faible qui consiste à dénigrer, à insulter et à injurier.

Tous les raisonnables admettent que celui qui formule une allégation doit apporter des preuves pour l’étayer. Autrement, son allégation doit être rejetée. Où est donc l’argument qui permet de soutenir cette audacieuse allégation .

Les auteurs d’allégations non fondées sur des preuves sont eux-mêmes des suspects.

Si on disait à un homme raisonnable qu’une personne a pu à elle seule convaincre des milliards d’êtres humains et les amener à adopter une idée précise ou qu’un homme seul a pu gagner des élections après avoir convaincu les électeurs à votre pour lui, l’homme raisonnable attesterait de l’ingéniosité de l’homme en question, de son intelligence et de la prédominance de son esprit… que dire alors quand il s’agit  de notre Prophète, Muhammad  - Puis-je le défendre au prix de sacrifier mes père et mère – à qui arabes et non arabes sont soumis et grâce à qui l’Islam s’est propagé en tout lieu et dont le message reçu d’Allah reste intact et brillant de sorte que proches et lointains, y compris les auteurs de la présente allégation, constatent son impact… Il est vrai cependant que c’est la jalousie, la haine et l’envie qui les ont rendu aveugles.

Bon nombre des ennemis de l’Islam, comme les orientalistes ayant étudié l’Islam, ont reconnu son mérite et ont confirmé le mérite et le prestige de notre prophète Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) et ont attesté sa grandeur d’esprit et sa perfection morale. Or le vrai mérite est celui reconnu par les ennemis.

Le musulman ne doit pas tenir compte des affirmations de ces fauteurs de troubles qui cherchent l’occasion de s’attaquer à l’Islam pour le dénigrer. Ils demeureront loin d’y réussir car l’Islam ne peut pas être affecté par des rumeurs. De même, les éloges qui lui sont faits n’augmentent pas son prestige.. Allah est celui qui guide…

Envoyer les observations