Vendredi 13 Djoumada 1 1440 - 18 janvier 2019
Français

Il meurt après la conclusion du contrat. Est-ce que le reste de la dot constitue une dette pour lui ?

question

Il est mort après avoir conclu un contrat de mariage et versé à titre d’avance une partie de la dot à un moment où il avait des dettes plus importantes que la dot. Qu’est-ce que les héritiers doivent faire ?

texte de la réponse

Louange à Allah

Nous avons soumis la question à son éminence cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine (Puisse Allah le préserver). Voici sa réponse : «  Le reliquat de la dot est à inclure dans les autres dettes, et la partie déjà reçue par l’épouse lui reste acquise. Allah le sait mieux.

Source: Cheikh Muhammad Ibn Outhaymine

Envoyer les observations