104710: Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) avait il eu un domestique juif?


Un domestique juif a-t-il servi chez le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)?

Louanges à Allah

Oui, il est rapporté de façon sûre dans le Sahih d'al-Bokhari et ailleurs qu'un garçon juif  a servi chez le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et que quand il tomba malade, il (le Prophète) se rendit à son chevet et lui proposa de se convertit à l'islam.

Voici l'histoire dans son intégralité telle que rapportée par Anas ibn Malick: «Un garçon juif servant de domestique chez le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) tomba malade et il (le prophète ) se rendit à son chevet, histoire de s'enquérir sur son état de santé. Il s'assit près de sa tête et lui dit:

«Convertis-toi à l'islam.» Le garçon regarda son père qui se tenait debout près de sa tête. Ce dernier lui dit:

«Obéis à Aboul Qassim.» Puisse Allah le bénir et le saluer. Le garçon se convertit à l'islam. Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) quitta les lieux en disant: «Louanges à Allah qui l'a sauvé de l'enfer.» (Rapporté par al-Bokhari,1356).

Les sources (d'information) ne nous permettent pas de connaître le nom du garçon ni la nature de ses services ni la raison de son recrutement par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui).

Al-Hafez ibn Hadjar dit dans Fateh al-Bari (3/221):«Un garçon juif servait...Aucune version rapportée grâce à une chaîne non rompue ne nous donne son nom. Mais ibn Biskouwal a mentionné que l'auteur d'al-Outaybiya a rapporté d'après Ziyad Chiton que le garçon s'appelait Abdoul Qouddos. Puis il dit : «c'est étrange et je ne l'ai pas trouvé chez un autre.»

Tout ce qu'il y a c'est que certains exégètes accusent ce garçon d'avoir participé à l'ensorcellement du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) puisque c'est lui qui piqua des cheveux de ce dernier et les  remit au magicien Labid ibn al-A'sam. Mais cette version n'est pas vérifiée.

Al-Qourtoubi a dit dans Djaam'al-Qour'an (20/232):«Al-Qouchayri mentionne dans son Tafsir qu'on trouve dans les sources authentiques qu'un garçon juif servait auprès du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et que des juifs s'approchèrent de lui et le chargèrent de leur apporter des poils qui s'accrochaient au peigne de ce dernier. Le terme mouchacha désigne les cheveux tombés pendant l'usage d'un peigne. Le garçon en détacha quelques uns des dents de son peigne (celui du Prophète) et les livra aux juifs, ce qui leur permit de l'ensorceler. Le juif, Labid ibn al-A'sam, fut celui qui se chargea de l'ensorcellement.» Voir encore Zad al-Massir par Ibn al-Djawzi (9/270).

L'histoire du domestique juif engagé par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) nous apprend la tolérance, le pardon et la douceur qui remplissaient le cœur de ce dernier. Il compatissait avec tous, espérait du bien pour tous, tout en les avertissant. Il n'hésita pas à se rendre au chevet de ce garçon chez lui. Il ne ratait aucune occasion pour appeler les gens à l'islam et pour les guider. Mais ils (les juifs) lui opposèrent la ruse, tentèrent de le tuer en distillant du poison dans sa nourriture.

Pour en savoir davantage à propos de l'enseignement du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) relatif à la manière de traiter avec les Juifs, se référer à la question n° 84308.

 

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments