Wed 16 Jm2 1435 - 16 April 2014
8291

Le jugement de la fréquentation des astrologues et de la croyance à leurs prédictions

Est-il permis de fréquenter les astrologues et de croire à ce qu’ils disent?  An-Nassaï a rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « La prière de celui qui les fréquente et croit à ce qu’ils disent ne sera pas excaucée (par Allah). » Est-ce exact? Expliquez-nous ce qui a été réellement rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et ce que les ulémas ont dit (à ce sujet).

Louange à Allah

De nombreux hadiths sûrs abondent dans le sens de l’interdiction de cela. En effet, Safiyya bint Abi Ubayd a rapporté d’après certaines épouses du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) que ce dernier a dit : «  Quiconque fréquente un devin, l’interroge et croit à ce qu’il dit, aucune prière ne sera agréée de sa part pendant 40 jours » (rapporté par Mouslim dans son Sahih). Qabissa ibn al-Makhariq a déclaré avoir entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Provoquer l’envol des oiseaux pour tirer augure de la direction qu’ils prennent est une forme d’idolâtrie ». (Rapporté par Abou Dawoud grâce à une belle chaîne). Abou Dawoud a dit : « les termes Iyafa, khatt et tarq signifient : chasser, c’est-à-dire provoquer l’envol d’un oiseau et tirer bon ou mauvais augure selon que l’oiseau se dirige vers la droite ou la gauche ; s’il se dirige vers la droite cela augure du bien ,et s’il se dirige vers la gauche cela augure du mal! » Al-Djawhari a dit : «  le terme al-djibt signifie à la fois idole, devin, magicien, astrologue et autres ».

D’après Ibn Abbas (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « quiconque apprend une part d’astrologie a acquis une part de la magie ; sa part de celle-ci augmente suivant ce qu’il acquiert de celle-là » (rapporté par Abou Dawoud grâce à une chaîne authentique).

Mu’awia ibn al-Hakam (P.A.a) a dit : « ô Messager d’Allah, je viens à peine de rompre avec le paganisme, et l’Islam est venu alors que certains d’entre nous fréquentent encore les devins? »

 - « Ne les fréquente pas » Dit-il

- « Certains restent encore prompts à tirer un mauvais présage (de leur environnement) ?

 -« Ce sont des choses qu’ils éprouvent ; ne les crois pas ».

 - conclut-il (rapporté par Mouslim).

Aïsha (P.A.a) a dit : « Des gens ont interrogé le Messager d’Allah à propos des devins. Il a dit : « Ils ne représentent rien ». Ils disent : « ô Messager d’Allah ! Leurs prédictions s’avèrent parfois vraies. »

- « Il s’agit alors d’un mot de vérité qu’un djinn intercepte et souffle à l’oreille de son allié et celui-ci y mélange cent mensonges » (rapporté par al-Boukhari et Mouslim).

D’après Abou Hourayra (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quiconque fréquente un devin et croit ce qu’il dit, ou a des rapports  sexuels avec une femme en utilisant la voie anale, a désavoué la révélation faite à Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) » (rapporté par Abou Dawoud).

Les ulémas ont dit : cela implique l’interdiction de la pratique de ces choses, la fréquentation des devins, la croyance à leurs prédictions et le versement de fonds à eux. Celui qui a cédé à la tentation doit se ressaisir sur le champs et se repentir. Allah le sait mieux.

Fatawa de l’imam an-Nawawi, 230.
Create Comments