9476: Début de l’appel à la prière


Question J’ai appris que la façon musulmane d’appeler à la prière est connue depuis le temps d’Ibrahima (PSL) car Allah dit dans Son livre : «  Annonce aux gens le pèlerinage… ». Est-ce vrai’

Réponse :

Louange à Allah

Certains l’ont effectivement affirmé. Mieux, d’autres vont même plus loin en soutenant que l’adhan était connu chez les prophètes depuis la descente d’Adam sur terre.

D’autres disent qu’il est rapporté du prophète Ibrahim à qui son Maître a dit : « Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, » (Coran,22 : 27). Cette affirmation est étrange et inexacte. Ce qui est juste c’est que l’adhan fut institué à l’époque du Messager d’Allah à Médine et non à La Mecque ni au cours de l’ascension comme l’affirment certains hadiths faibles. Ibn Hadjar dit : «  Parmi les choses les plus étranges concernant le commencement de l’appel à la prière figure ce hadith rapporté par Abou Cheikh par une voie de transmission comportant un inconnu et attribué à Abd Allah Ibn Zoubayr qui aurait dit : «  L’adhan est inspiré par l’appel d’Ibrahim évoqué dans ce verset : « Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, » (Coran, 22 : 27). Il ajoute : «  le Messager d’Allah  (bénédiction et salut soient sur lui  ) a fait appeler (à la prière) ». (Voir al-Fateh, 2/280). Quant à l’adhan attribué à Adam, il est faible. A ce propos, Ibn Hadjar dit encore (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) : «  Ce qu’Abou Nou’aym a rapporté dans al-Hilya par une voie de transmission comportant des inconnus et selon quoi Gabriel lança un adhan, histoire d’annoncer la descente d’Adam du paradis ». est aussi faible (Voir al-Fateh, 2/280).

Des hadith authentiques indiquent que l’institution de l’appel à la prière remonte à l’époque du séjour médinois du Prophète ( bénédiction et salut soient sur lui ). Cela s’atteste dans plusieurs textes dont les suivants :

- Nafi rapporte qu’Ibn Omar disait que quand les musulmans arrivèrent à Médine, ils se réunissaient et attendaient la prière sans qu’un appel fût lancé pour y inviter les gens. Un jour, ils engagèrent une discussion sur ce sujet. Les uns proposèrent l’utilisation d’une cloche comme les chrétiens et les autres optèrent pour l’usage d’une corne à l’instar des juifs. (Puis Omar dit : pourquoi n’envoyez-vous pas quelqu’un pour annoncer l’heure de la prière. Sur ce, le Messager d’Allah dit ; «  ô Bilal, lève-toi et appelle à la prière ». (rapporté  par al-Boukhari, 569).

- Abou Omyr rapporte d’Anas qui le tenait de ses oncles issus des Ansar que le Prophète se préoccupa de la recherche de la meilleure manière de rassembler les gens pour la prière. On lui suggéra l’utilisation d’un drapeau dont le déploiement indique l’arrivée de l’heure de la prière et impliquerait que ceux qui le constateraient informeraient les autres. Mais cet avis ne rencontra pas son agreement. Puis on lui mentionna l’usage d’une trompette comme les juifs, ce qui le fait dire en guise de désapprobation que c’était une affaire de juif. Puis on évoque l’usage d’une cloche à la manière des chrétiens, ce qu’il récusa en disant que c’était aussi une pratique chrétienne. Abd Allah Ibn Zayd Ibn Abd Rabbih quitta la scène très préoccupé à cause du souci du Messager d’Allah. Puis il fit un rêve au cours duquel on lui montra l’adhan. Dès le lendemain il se présenta au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et lui dit : ô Messager d’Allah : «  J’étais à moitié endormis quand quelqu’un vint me montrer la modalité de l’appel à la prière. » Auparavant, Omar Ibn al-Khattab avait fait un rêve identique et l’avait dissimulé pendant 20 jours. Ensuite, il l’en informa qui lui dit : «  Qu’est-ce qui t’avait empêché de me le dire ? - «  Abd Allah Ibn Zayd m’a précédé et j’ai eu honte… » dit Omar. Le Messager d’Allah dit : «  Bilal, lève-toi et fais ce qu’Abd Allah Ibn Zayd te dira. Ainsi  Bilal prononça l’adhan. » (rapporté par Abou Dawoud - Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde - dans ses Sunan, 420).

- Une autre version d’Abd Allah Ibn Zayd dit : «  Quand le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) ordonna l’usage d’une cloche pour réunir les gens en vue l’accomplissement de la prière, un homme m’apparut en rêve porteur d’une cloche et je lui dit ô esclave d’Allah, vends-tu la cloche ?

- Qu’en fais-tu ? Me dit-il

- Nous l’utilisons pour appeler les gens à la prière.

-         Ne veux-tu pas que je t’indique un moyen meilleur ?

- Si.

- Tu dis : Allahou akbar, Allahou Akbar, Allahou Akbar Allahou Akbar

              Ashehadou an laa ilaha illa Allah

              Ashehadou an laa ilaha illa Allah

              Ashehadou anna Muhammadan Rassoulou Allah

              Ashehadou anna Muhammadan Rassoulou Allah

              Hayya ala as-Salat

              Hayya ala as-salat

              Hayya ala as-salat

              Allahou akbar, Allahou akbar

              Laa ilaha illa Allah

Ensuite, il recula un peu avant d’ajouter : pour annoncer l’imminence de l’entrée en prière tu dis :

“Allahou akbar

Allahou akbar

Ashehadou an laa ilaha illa Allah

Ashehadou anna Muhammadan Rassoulou Allah

Hayya ala as-salat, hayya al al-falah

Qad qamat as-salat, qad qamat as-Salat

Allahou akbar, Allahou akbar

Laa ilaha illa Allah »  

A mon réveil, j’alla en informer le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) . Il dit : «  Ce rêve exprime la vérité, s’il plaît à Allah. Va avec Bilal et apprends lui ce que tu as vu et qu’il l’utilise dans l’adhan car sa voix est plus belle que la tienne. » Je partis avec Bilal et je lui appris et il se mit à l’utiliser. Quand Omar Ibn al-Khattab qui se trouvait chez lui entendait l’appel, il sortit traînant son vêtement en disant : au non de Celui qui vous a envoyé ce message porteur de vérité, ô Messager d’Allah, j’avais vu ce qu’il a vu. » le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) : «  Allah soit loué. » (rapporté par Abou Dawoud, 499).

Ces hadith indiquent que le commencement de l’institution de l’adhan eut lieu à Médine à l’époque du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) et que l’adhan est une des caractéristiques de cette Umma qu’Allah a placée au-dessus de toutes les autres communautés. Allah le Très Haut le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments