Lundi 11 Rabii 1 1440 - 19 novembre 2018
Français

La femme porte –elle le voile au paradis?

114050

date de publication : 15-07-2008

vues : 24793

question

J'ai entendu que la femme musulmane devra aussi porter le voile islamique au paradis et qu'elle ne pourra pas non plus voir les hommes qui ne sont pas ses proches parents. Je savais que les femmes doivent porter un niquab (voile ne laissant apparaître que les yeux) ou le voile islamique.
J'espère recevoir de votre éminence un éclairage car une autre personne m'a tenu un discours sur cette question.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Le paradis est un lieu de récompense où il n'y aura plus de charge. Allah y a placé des délices qu'aucun œil n'a jamais vus et qu'aucune oreille n'a jamais entendus et qui n'ont jamais traversé l'esprit de personne. Allah Très haut dit : Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient! (Coran, 32:17).

Il ne convient pas au musulman de formuler des questions superflues sur les détails des choses paradisiaques en partant de ce qu'il constate ici-bas en fait d'entraves ou de difficultés. Le paradis est un autre monde qui n'a en commun avec ici-bas que des noms puisque les réalités (des deux mondes) sont complètement différentes. Aussi est il superflu de chercher à connaître la réalité de tout ce qui est dit à propos du paradis en partant de ce qui existe ici-bas.

Parmi les aspects particuliers cités à propos des relations entre les hommes et les femmes qui leur sont étrangères le fait de baisser le regard et de ne pas le fixer sur ce qui est réservé aux autres en fait de délices paradisiaques. A ce propos, le Très Haut dit: Ils y trouveront (les houris) aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées. (Coran, 55: 56). Mais il s'agit alors d'une description des houris. Peut on en déduire que les autres femmes leur seront assimilées? Là, il y a lieu d'hésiter. Al-Hafiz ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit: aux regards chastes signifie qu'elles ne regardent que leurs maris et ne verront au paradis rien de plus beau que leurs maris.

Ibn Abbas,Quatada,Ataa al-Khourassani et Ibn Zayd l'ont tous dit. Il a été rapporté que l'une de ces houris dira à son mari: Au nom d'Allah! Je ne vois au paradis rien de plus beau ni de plus aimable que toi. Allah soit loué puisqu'Il nous a crées l'un pour l'autre. Voir Tafsir al-Quraan al-adzim,7/504.

S'agissant du port du voile ou du mouchoir de tête, nous n'avons vu rien de détaillé le concernant. Mais on trouve une allusion à ce sujet dans un hadith d'Anas ibn Malick selon lequel il a entendu le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire: Une matinée ou une soirée passée au service d'Allah vaut plus que toute la vie d'ici-bas et ce qu'elle contient. Un espace du paradis équivalent à la longueur d'un arc ou d'une cravache vaut plus que la vie d'ici-bas et ce qu'elle contient. Si une femme du paradis apparaissait aux habitants de la terre, elle éclairerait et parfumerait l'espace séparant le paradis de la terre. Le mouchoir dont elle couvre sa tête vaut plus que la vie d'ici-bas et ce qu'elle contient. (Rapporté par al-Boukhari, n° 2796. Abou Ubayd al-Quassim ibn Sallam (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde° dit : « Le terme nassif' signifie mouchoir de tête». Voir Gharib al-Hadith,2/166.

Cependant, cela ne suffit pas pour affirmer résolument que les femmes du paradis couvrent leurs têtes. Et ce pour trois raisons:

1. Certains ulémas ont donné au mot nassif une explication selon laquelle il signifie un morceau de tissu dont une femme entoure sa tête. Ce qui n'est pas fait pour couvrir la tête mais pour paraître belle.

2. Le contexte du hadith ne vas las dans le sens d'une couverture totale de a tête. Car le hadith ne fait que souligner la grande beauté des femmes du paradis et montrer que le moindre de leurs habits vaut plus que le clinquant d'ici-bas. Ce qui est désigné par nassif n'est pas visé en soi puisque d'autres versions disent: La couronne de sa tête.

3. Cette évocation accidentelle du nassif ne signifie pas que toutes les femmes du paradis le porteront toujours et partout devant tous les hommes. Généraliser une telle affirmation doit reposer sur un argument spécial que nous ne possédons pas.

Selon Ibn Hadjar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) les propos et son mouchoir de tête (nassif) sont interprétés par Qoutayba comme désignant un foulard. Al-Ismaili a rapporté cette tradition par une autre voie passant par Ismail ibn Djaafar (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde). La version d'at-Tabarani dit : La couronne qui la coiffe.

Abou Ubayda al-Harawi a raconté que nassif signifie mi'djar.C'est-à-dire un tissue dont les femmes s'entourent la tête. Selon al-Azhar, il s'agit d'une bande de tissue dont on s'entoure la tête. Du mot «mi'djar dérive le verbe i'tadjara ar-radjoul: l'homme s'est enturbanné de manière à laisse un pan de son turban pendre sur son visage et un autre ceinturer sa barbe. Extrait de Fateh al-Bari,11/442.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations