Vendredi 8 Rabii 1 1440 - 16 novembre 2018
Français

Si l'éclipse solaire survient à l'heure de la prière du vendredi, quelle est la prière qui doit être faite la première?

121250

date de publication : 23-08-2017

vues : 438

question

Comment faire quand le temps de l'éclipse solaire coïncide avec celui de la prière du vendredi?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, si le soleil s'éclipse un vendrediet s'il y a assez de temps pour faire la prière prévu en cas d'éclipse comme si l'éclipse apparaissait en milieu de journée ou peu après, on commence par faire la prière consacrée à l'éclipse pour procéder à la prière du vendredi ensuite. Si l'éclipse survient au temps de la prière du vendredi et qu'on craigne de ratercette prière, on l'accomplit avant de passer à l'autre prière de l'avis de tous. Si on n'est sûr de ne pas rater la prière du vendredi, la majorité (des ulémas) soutient qu'on doit commencer par la prière prévue en temps d'éclipse. Quant aux Hanbalites, leur avis choisi par Ibn Qoudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde), est qu'on commence par la prière du vendredi car faire l'inverse entraîne des difficultés, notamment l'immobilisation des gens pour leur imposer l'accomplissement d'une prière qui, en principe, n'est pas obligatoire.

Ibn Qoudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans al-Moughni (2/146): «Quand deux prières comme celle prévue en cas d'éclipse avec celle du vendredi ou celle de la fête ou une prière prescrite ou une prière impaire coïncident, on comme par celle qu'on risque de rater. Si on risque de rater toutes les deux, on commence par la prière obligatoire. Si aucun desdeux prières n'est obligatoirecomme c'est le cas de prière pour l'éclipse et la prière impaire ou les prières nocturnes surérogatoires, on commence par la plus importante comme la prière pour l'éclipse comparée à celle impaire. C'est à cause de son importance que la première se fait en groupe. Sa priorité par rapport à la dernière prière s'explique par le fait que celle-ci se rattrape alors que celle de l'éclipse solaire ne se rattrape pas.

Si les prières surérogatoires nocturnes coïncident avec la prière pour l'éclipse solaire, par laquelle faut-il commencer? La question est l'objet de deux avis. Pour nos condisciples, ce qui est juste c'est que les prières obligatoires à faire en groupe l'emportent sur la prière pour l'éclipse solaire dans tous les cas car faire l'inverse entraîne des difficultés, notamment l'immobilisation des gens pour son accomplissement alors qu'elle n'est pas obligatoire pour eux. Il en découle encore leur attente de l'heure de la prière obligatoire, en dépit de la présence en leur sein de faibles, de vieux et de gens occupés ailleurs, cas pour lesquels le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) avait donné l'ordre d'allégerla prière obligatoire pour éviter qu'elle soit pénible aux fidèles. Créer de la peine à travers l'accomplissement de cette longue et pénible prière qui n'est que surérogatoire mérite plus d'être évité.

Il faut en faire de même quand la prière pour l'éclipse solaire coïncident avec les prières nocturnes surérogatoires, priorité doit être donnée à celles-ci. Si elle coïncide avecle début de la prière impaire , priorité doit être donnée à cette dernière qui ne risque pas d'être ratée. Si on craignait de la rater, on lui accorderait la priorité car elle est courte et facile à faire pour passer à la prière pour l'éclipse.

S'il ne reste que le temps suffisant pour faire la prière impaire, nul besoin de s'engager dans la prière pour l'éclipse car on peut l'accomplir même pendant les heures d'interdiction de la prière. Si la prière pour l'éclipse coïncide avec celle à faire pour un mort, on donne la priorité à cette dernière à l'avis unanime par crainte pour le mort. Allah le sait mieux.»

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans al-Madjmou' (5/61):« Chafii et les condisciples (Puisse Allah leur accorder Sa miséricorde) disent :Quand deux prières coïncident, on commence par celle qui risque d'être ratée puis on procède à la plus importante. Si la prière de la fête coïncide avec celle à faire en cas d'éclipse ou celle du vendredi avec la prière pour l'éclipse et si on craint de rater celle qui marque la fête ou celle du vendredi en raison du manque de temps, on commence par celle de la fête ou du vendredi car elles sont plus importantes que celle de l'éclipse. Si on ne craint pas de les rater, l'avis juste, résolument retenu par l'auteur (Abou Isaac Chirazi) et le plus grand nombre (d'ulémas) est qu'on commence par la prière pour l'éclipse parce qu'on craint de la rater. Extrait réaménagé. Voir l'encyclopédie juridique (27/258).

Il semble que l'avis d'Ibn Qoudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)soit le mieux argumenté compte tenu de la peine qu'il a évoquée et parce que la prière du vendredi est bien plus importante.

On a interrogé Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) en ces termes: Quand la prière prévue en cas d'éclipse solaire coïncide avec une autre comme une prière obligatoire ou la prière du vendredi ou la prière impaire ou les prières nocturnes surérogatoire, quelle prière faut il accomplir d'abord?

Voici sa réponse:«La prière obligatoire l'emporte sur celle faite à cause d'une éclipse solaire ou lunaire parce qu'elle est plus importante et qu'Allah Très-haut dit dans un hadith divin (qudsi):Mon fidèle serviteur ne se rapproche pas de moi par un acte qui me soit plus aimé que l'accomplissement de ce que je lui ai prescrit. Extrait de Madjmou fatawa Ibn Outhaymine (16/307).

Deuxièmement, si l'imam commence par la prière du vendredi, il prononce le serment prévu avant de procéder à la prière puis il passe à celle prévue pour l'éclipseavant de faire le sermon qui l'accompagne. S'il commence par la prière pour l'éclipse et la termine, il fait la sermon du vendredi et y évoque l'éclipse puis accomplit la prière du vendredi et substitue le sermon du vendredi à celui qui suit la prière pour l'éclipse.

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit à propos du cas précédent: Si la prière du vendredi coïncidait avec celle à faire pour l'éclipse solaire et que la situation exigeait que priorité soit donnée à la prière du vendredi, on prononce son sermon puis on fait la prière du vendredi suivie de celle de l'éclipse puis on prononce le sermon à faire après la dernière prière. Si la situation exige que priorité soit donnée à la prière à faire pour l'éclipse, on commence par elle puis on prononce le sermon du vendredi et y évoque l'éclipse et ce qu'il y a à dire dans les deux parties de sa prêche et l'on n'a pas besoin de faire quatre sermon. Nos condisciples disent: par les deux parties de sa prêche on entend celle du sermon du vendredi en particulier. C'est ce que précise ach-Chafii dans al-Oum.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations