Wed 16 Jm2 1435 - 16 April 2014
2988

La faiblesse de la version qui veut qu’on dise « et moi je suis de ceux qui en témoignent » à la suite de la récitation de la sourate « at-tine ».

Existe-t-il un hadith à réciter après la lecture de la sourate at-tine (n° ?) et selon lequel on doit dire « j’en atteste ». Quel est son degré d’authenticité et où pourrais-je le trouver ?

Louange à Allah

At Tarmidhi (puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a dit dans ses Sounan : » Ibn Omar nous a rapporté d’après Soufyan qu’Ismail Ibn Oumayya a dit qu’il avait entendu un bédouin dire qu’il avait entendu Abou Hourayra rapporter que celui qui récite la sourate at-Tine jusqu’à « Allah n’est-Il pas le plus sage des gouvernants » qu’il dise : « Si, et je suis de ceux qui en témoignent » Abou Issa dit : «  C’est un hadith que l’on n’a rapporté que par cette chaîne qui passe par ce bédouin ». Ceci est de sa part (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) une explication de la cause de la faiblesse du hadith lui-même apocryphe.

Abou Dawoud (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) l’a rapporté sous le numéro 753 par la voie du précité bédouin. L’érudit al-Albani a jugé le hadith faible dans son ouvrage intitulé Dhaïf al-djami, n° 5784. Le hadith n’étant pas vérifié, nous ne l’appliquons pas. Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid
Create Comments