Vendredi 13 Muharram 1446 - 19 juillet 2024
Français

Comment juger le fait de se déclarer ou déclarer un autre apte ou compétent par rapport à une chose?

Question

Comment juger le fait de dire : je mérite ceci ou cela? Nous entendons souvent les gens le dire dans certains contextes.Par exemple, je mérite d’être admis à une telle école ou d’obtenir une telle fonction ou unTel mérite un meilleur traitement en parlant d’une personne jugée lésée.On dit encore une telle femme est correcte et mérite un homme à son image. Comment juger de telles paroles?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Se déclarer compétent ou déclarer la compétence d’autrui par rapport à une chose pourrait avoir deux significations. La première est une objection à ce qu’Allah a décrété pour le concerné en termes de fonctions ou dans le cadre du mariage,etc. Le fait de s’exprimer dans ce sens est une grave aberration puisqu’on entend traiter Allah le Très -haut d’injuste  et dépourvu de sagesse.Qu’Allah transcende cela! Car Allah dit: «En vérité, Allah n'est point injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort à eux-mêmes.» (Coran,10:44)

Le musulman doit faire son auto critique pour s’éloigner de toute opposition au jugement d’Allah le Très-haut et de la croyance qu’il mérite tout mais Allah en a décidé autrement. Car c’est ainsi qu’on nourrit une mauvaise opinion envers Allah le Très-haut.

Ibn al-Qayyim (puisse Allah le Très-haut lui accorder Sa miséricorde) a dit: « la plupart voire toutes les créatures - à l’exception de celles qu’Allah veut en préserver - nourrit une fausse option à l’égard d’Allah. La majorité des humains se croit lésée, privée de sa chance et qu’elle mérite bien plus que ce qu’Allah lui a donné. Elle se dit: mon Maître m’a traité injustement et ma privé de mon droit. Son âme l’atteste même si sa langue le conteste et ne l’exprime pas clairement. Celui qui fait son examen de conscience et son introspection découvre cette réalité cachée en lui comme le feu dans l’inflamable.

Que l’homme intelligent et lucide prète attention à ce point. Qu’il se repentisse devant Allah le Très-haut et qu’il sollicite Son pardon à chaque instant pour la mauvaise opinion qu’il entretient envers son Maître. Qu’il applique cette opinion à sa propre personne. Car elle est le refuge du mal et sa source parce qu’impregnée d’ignorance et d’injustice. Ce qui la rend plus apte à être l’objet d’une mauvaise opinion que le Plus Sage des sages, le Plus Juste des justes, le Plus miséricordieux des miséricordieux, le Riche, le Louable parce que Disposant de la richesse parfaite, Objet de la louange parfaite, de la sagesse parfaite, Celui qui transcende tout mal aussi bien dans Son essence que dans Ses attributs, Ses actes et Ses noms.Son essence, Ses attributs et ses actes  sont absolument parfaits. Ses actes véhiculent sagesse, avantages, miséricorde et  justice. Ses noms sont les meilleurs. » Extrait de Zaad al-Maad, (3/211)

La seconde signification possible est que le musulman qui prononce de tels propos n’entend pas s’opposer au jugement d’Allah le Très-haut, mais il constate une réalité. Il entend assumer qu’il mérite une fonction donnée parce qu’il possède les qualificatins requises et l’expérience nécessaire.Ceci ne représente aucun inconvénient, si son affirmation est exacte et n’est pas une simple manière de se flatter. On sait que le mensonge est interdit comme le témoignage dont l’objet n’est pas bien cerné par le témoin. C’est pourquoi Allah le Très-haut dit: « Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé » (Coran,17:36)

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A