Mercredi 6 Rabii 1 1440 - 14 novembre 2018
Français

Comment rendre les gens conscients des réalités de leur vie à travers les sermons (du vendredi).

9403

date de publication : 16-06-2001

vues : 3639

question

Chargés de prononcer le sermon du vendredi, nous sommes confrontés à des critiques aussi bien de la part de certains amis que de la part du public. Cela nous arrive quand nous abordons divers sujets religieux et des aspects des réalités de la vie de la Communauté. Les uns apprécient le thème, les autres ne l’apprécient pas. Ainsi, les gens se divisent en opposants et partisans... Comment doit être le bon orateur ? Quelle est selon vous la meilleure méthode à utiliser pour sensibiliser les gens sur les réalités de leur vie du haut de la chaire afin de les lier à leur religion ? Puisse Allah vous bénir.

texte de la réponse

Louange à Allah

Le bon orateur est celui qui dit ce qui profite à son auditoire ! Celle-ci qui peut comporter des gens de niveaux différents : des gens du commun, des personnes instruites, des gens cultivés, des jeunes et des vieux. Cela peut être difficile à réaliser car il implique le choix d’expressions et des thèmes utiles à tous. À force d’apprendre par la pratique, on finit par en avoir une bonne maîtrise.

Le bon orateur est celui qui s’intéresse à apprendre aux gens les affaires de leur religion, l’explication des bases de la loi, la clarification des affaires générales et la mention des détails portant sur le dogme, le droit et d’autres sujets qui intéressent les gens.

Le bon orateur est celui qui saisit l’occasion des événements décrétés par Allah le Très Haut, les mentionne et les traite de façon à les situer dans leur contexte et à expliquer leur réalité et leur statut à la lumière du livre et de la Sunna. Il emploie tout cela dans le sens de la promotion de ce type d’éducation qu’on appelle l’éducation à l’aide de leçons tirées des événements ! C’est comme ce que nous apprenons dans des versets de la sourate de la famille Imran, versets qui concernent la bataille d’Ouhoud mais qui sont mentionnés en raison des grandes leçons qu’ils permettent de tirer de cette bataille.

Le bon orateur est celui qui sait réconcilier les propos des anciens et des contemporains et explique clairement les dangers et les événements que traverse la Communauté.

Le bon orateur est celui qui sait diversifier son sermon. Parfois, il aborde des aspects de la foi en l’unicité divine. Parfois il met en garde contre différentes formes de polythéisme. Parfois il prône la pratique de la Sunna. Parfois il met en garde contre les innovations et leurs dangers. Parfois il explique certaines questions juridiques dont la clarification intéresse les gens parce qu’ils les vivent souvent. Parfois il commente les événements que traverse la communauté à la lumière du Livre, de la Sunna et des propos des ulémas, etc. Ce faisait, son sermon comporte toujours des leçons et le rappel d’Allah et du jour dernier car ce rappel constitue un objectif fondamental du sermon.

En somme, si l’orateur procède de façon équilibrée et sage, personne n’a le droit de s’opposer à lui. C’est Allah qui assiste.

Source: Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Envoyer les observations