78459: Les médicaments de l'asthme et le jugement de leur prise pendant les journées du Ramadan


Il y a beaucoup de médicaments pour l'asthme dont la pompe bien connue. Il y a en a d'autres sous forme de capsules spécialement enveloppées à sucer après être écrasées dans leurs enveloppes. Il y a aussi un appareil qu'on remplit d'un liquide et munis d'un tube et d'un cache nez. Quand l'appareil est actionné, il dégage un liquide gazeux..Est-ce de nature à mettre fin au jeûne?

Date de Publication: 2011-08-10

Louanges à Allah

Les médicaments destinés à soigner l'asthme sont nombreux. L'usage de certains entraîne la rupture du jeûne tandis que l'usage d'autres n'a pas cet effet. Les plus connus en sont la pompe, l'oxygène, l'encensement et les capsules . La pompe contient du gaz compressé que le malade fait parvenir à ses poumons à travers les voies aériennes afin de dilater les poumons. Ce n'est ni un aliment à manger ni une boisson à absorber ni quelque chose d'assimilable. C'est pourquoi les ulémas ont émis un avis selon lequel l'usage de ce remède n'entraîne pas la rupture du jeûne. C'est l'avis de Cheikh Ibn Outhaymine et le reste de nos ulémas. Voir la réponse donnée à la question n° 37650 pour voir leurs fatwas.

S'agissant de l'oxygène, lui non plus n'est ni à manger ni à boire. Par conséquent, on peut l'utiliser pendant le jeûne sans inconvénient. Quant à l'encensement, on y a recours  à l'aide d'un appareil qui transforme le médicament, souvent composé d'une solutions de sodium, en une vapeur fine. Le tout est disposé dans un emplacement réservé à cet effet dans l'appareil. De sorte que dès que  celui-ci est déclenché, de l'air se propulse à une haute vitesse et entraîne  l'évaporation du médicament. Le malade l'aspire soit à travers un raccord posé sur sa bouche ou un petit tube pouvant être installé à l'intérieur de la bouche. Le passage de goutes d'eau et de sel dans le ventre  à travers cet appareil est quasiment inévitable. Le malade ne peut pas l'éviter. Par conséquent, l'emploi de cette méthode l'amène à rompre son jeûne, ce qui l'oblige à effectuer un jeûne de rattrapage.

En ce qui concerne les capsules, elles contiennent un médicament sous la forme d'un poudre sec. Les capsules remplies sont placées dans un appareil spécial muni d'un dispositif qui y pratique un trou pour libérer la dose à sucer à partir de l'appareil vers la bouche. L'usage des capsules entraîne la rupture du jeûne car des particules de la poudre se mélangent avec la salive et passent dans l'estomac.

Cheikh Muhammad Salih al-Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes: « Certains asthmatiques ont besoin d'utiliser leur pompe pendant le jeûne , comment juger cela?»

Voici sa réponse: «L'étouffement consécutif à l'asthme arrive à certaines personnes. Nous demandons à Allah pour elles et pour nous-mêmes le bien-être. Ces personnes utilisent deux remèdes:

L'un consiste dans  des capsules qui entraînent la rupture du jeûne parce qu'elles font entrer une substance dans l'estomac . Elles  ne doivent  être utilisées par celui qui observe le jeûne du Ramadan qu'en cas de nécessité. Son usage dans ce cas entraîne la rupture du jeûne. L'intéressé peut alors manger et boire pendant le reste de la journée. Il devra jeûner un jour de rattrapage. Si sa maladie se pérennise, il devient assimilable au vieillard et sera tenu de nourrir un pauvre chaque jour et n'aura pas à rattraper le jeûne.

L'autre remède de l'asthme est un gaz dissout dans l'air qui dilate les artères de manière à faciliter la respiration. Ce remède peut être utilisé par un jeûner car il ne remet pas en cause son jeûne. Celui-ci restera valide.» 19/ question n° 159.

Le même cheikh ( Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes: «Voici un asthmatique qui ne peut réciter le Coran qu'après avoir utilisé de l'oxygène..Peut il l'utiliser au cours d'une journée du Ramadan?»

Voici sa réponse: «Si l'usage de l'oxygène n'est pas nécessaire, il vaut mieux s'en abstenir. Le jeûneur n'est pas tenu de lire le Coran. Aussi ne pouvons nous pas lui dire d'utiliser de l'oxygène pour pouvoir le faire. Il est vrai par ailleurs que certains asthmatiques disent qu'ils ne peuvent pas ne pas se passer de cet usage car autrement ils peuvent étouffer. Nous leur disons qu'il n'y pas de mal à l'utiliser car , d'après ce qui nous est parvenu, l'oxygène ne parvient pas à l'estomac mais il ouvre les artères et facilite la respiration. S'il en est ainsi, il n y a aucun inconvénient à l'utiliser. »

Cependant il y a une espèce de comprimés administrés aux asthmatiques sous la forme de capsules contenant de la poudre. Il n'est pas permis d'utiliser ce remède quand on observe un jeûne obligatoire car la substance se mélange avec de la salive et parvient à l'estomac. Dans ce cas, elle rompt le jeûne. Si toutefois on est contraint de l'utiliser , on rompt le jeûne, quitte à procéder à un rattrapage. Si on est obligé de l'utiliser tout le temps , on cesse d'observer le jeûne et nourrit un pauvre pour chaque jour non jeûné. Allah le sait mieux.» Extrait résumé. (19/ question n° 163).

Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Create Comments