Vendredi 6 Rabii 2 1440 - 14 décembre 2018
Français

Le danger de l’admiration éprouvée envers une personne du même sexe , son traitement et le comportement à adopter par les concernés?

question

Quand quelqu’un vous admire et vous trouve attractif et dépasse le raisonnable (comme cela se passe au sein des filles).Que faire dans ce cas? Comment traiter  avec l’admiratrice sans lui porter préjudice et sans le subir de sa part? On sait toutefois que l’on n’est jamais à l’abri de la tentation? Quel conseil donnez vous à une personne qui force l’admiration (pour une raison profane ou religieuse?)Puisse Allah vous récompenser.L’affaire est très sérieuse.Puisse Allah vous accueillir dans le  paradis supérieur.

texte de la réponse

Louanges à Allah

Premièrement, le penchant naturel est celui que l’homme et la femme éprouve l’un envers l’autre.Quant au fait de désirer une personne du même sexe, il est contraire à la nature dont Allah a doté l’humain.La soi-disante admiration qui s’inscrit dans ce cadre est une maladie dangereuse qui se propage dans les sociétés à cause d’un double vide spirituel et scientifique et en raison de l’imitation d’une pratique en vogue au sein des sociétés mécréantes confrontées à un déclin moral.Cette admiration peut se développer pour se transformer en désir. Dès lors , la fille ne pourrait plus éviter de voir sa bien aimée ou d’entendre sa voix ou de regarder sa photo. Cette relation pécheresse peut faire glisser dans le lesbianisme 

On a interrogé les ulémas de la Commission Permanente en ces termes:  Comment juger lesbianisme et la masturbation? 

Voici leur réponse: « l’homosexualité féminine est interdit.Pire, il fait partie des péchés majeurs parce que  contraire à la parole du Très-haut:  et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs.. (Coran,23:5-7).La même disposition  s’applique à la masturbation à cause de l’important dégât qu’elle provoque. »

Signé:

Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz, Cheikh Abdourrazzaq Afifi, cheikh Abdoullah al-Ghoudayyan et Cheikh Abdoullah al-Quaoud.

Fatwa de la Commission permanente (22/68)

Deuxièmement, quand on sait qu’on est l’objet d’une admiration exagérée, on doit s’empresser à y trouver un sage remède qui peut consister :

-à aider à renforcer la foi de l’admirateur/admiratrice en l’exhortant à se livrer à des actes de dévotion et à éviter les actes condamnables;

-à approfondir l’amour d’Allah et de Son messager dans son coeur;

-à lui apprendre le sens de l’amour que l’on éprouve pour quelqu’un eu égard à Allah , sentiment qui doit s’adapter à la foi de celui qu’on anime et se mesurer à   ses actes pieux et ne doit pas dépendre de son physique ou son image;

-ne pas lui donner la possibilité d’établir de fréquents contacts ni des visites régulières;

-s’abstenir de  lui donner la possibilité de procéder à des accolades ou des baisers ou des regards durables;

- le charger de taches scientifiques et de prédication comme la collecte d’arguments ou faire le résumé d’un livre ou écouter des cassettes ou se livrer à des actes de prédication pour appeler les gens (à l’islam), distribuer  des brochures et des cassettes enregistrées entre autres activités pieuses susceptibles de l’occuper utilement.

Troisièmement, quand un musulman éprouve de l’admiration pour quelqu’un et craint que cela résulte d’une instigation diabolique, qu’il s’empresse à s’en débarrasser et à se soigner avant que le sentiment ne s’enracine et aboutisse au désir prohibé.Quand il se résout à s’en débarrasser , voici ce qu’il doit faire:

1.Brancher son coeur à son Maître Très-haut qui est le seul bienfaiteur et source des énormes bienfaits.Qu’il oriente l’amour qui habite son coeur vers le Créateur Puissant et Majestueux.

2.Mettre fin à ses contacts avec toute personne qu’il estime objet d’un attachement (excessif) de sa part. Qu’il cesse d’écouter sa voix et de regarder sa photo. Qu’il veille à ne plus la rencontrer , même si la bien-aimée était une maîtresse, une éducatrice ou une proche. Voilà le meilleur remède à utiliser pour se soigner.

3.S’habituer à lire les biographies des pieux, des ulémas et des combattants de la foi pour mieux se rendre compte de sa position par rapport à ceux-là qui ont sacrifié leur temps et leurs vies pour la gloire de l’islam et des musulmans.Qu’on agisse de la sorte chaque fois qu’on est tenté de regarder la photo de sa bien-aimée ou de s’amuser à écouter sa voix ou s’émouvoir pour la lecture de ses mots.

4.Il convient encore qu’on soit conscient des effets dangereux et graves  de ses deux maladies que sont l’admiration prohibée et le désir dévorant. Parmi ses effets, figurent:

1.Se détourer de son Maître et Créateur en faveur d’une créature faible qui lui nuit et ne lui profite pas.

2.S’attirer  des soucis, du chagrin, de l’attrition, de la perte de contrôle sur soi, du désespoir ici-bas et du châtiment dans l’au-delà .

3.Les effets pervers peuvent prendre la forme de contacts imaginaires ponctuées par des regards, des caresses, des baisers pouvant passer de l’imaginaire au réel et se traduire par  le lesbianisme pour la femme et par la sodomie pour l’homme.

4. Fait partie encore des effets nocifs une pollution naturelle se traduisant par la baisse du désir sexuel normal qui provoque chez la femme comme chez l’homme l’échec dans ses rapports intimes avec son époux ou épouse à cause d’habitudes illicites.

Quatrièmement, les musulmans doivent fonder leurs relations internes sur la loi religieuses donc sur la piété. Car toute entente d’ici-bas fondée sur la désobéissance envers Allah, se transformera en inimitié au jour de la Résurrection.Sous ce rapport, Allah le Puissant et Majestueux  dit:  Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres; excepté les pieux.   (Coran,43:67).

L’imam Ibn Djarir at-Tabari (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:  Le Très-haut dit: ceux qui auront noué ici-bas des amitiés sur la base de la désobéissance envers Allah deviendront des ennemis les uns pour les autres et se désavoueront réciproquement. Ce qui est différent du sort de ceux qui auront bâti leur amitié sur la crainte d’Allah.  Tafsir de Tabari (21/637).

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:  Cela signifie que toute amitié et tout compagnonnage qui ne tiennent pas compte d’Allah se transformeront au jour de la Résurrection  en une inimitié. Seule l’amitié dictée par Allah le Puissant et Majestueux durera aussi long temps que Lui durera.  Tafsir d’Ibn Kathir (7/237).

Pour Cheikh al-islam (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde):  L’établissement d’un lien d’amitié qui ne tienne pas compte des intérêts des deux parties peut entrainer l’inimitié.Un tel lien ne réalise les intérêts des concernés que quand il prend Allah en considération.Autrement, quel que soit l’effort pour l’aider l’autre ami à obtenir ce qu’il cherche et peu importe l’assistance que l’un sollicite auprès de l’autre, leur entente ne compte pas.Pire, elle finit par leur inspirer  la haine et l’hostilité et la malédiction. Chacun dira à l’autre: sans toi, je n’aurais pas fait ceci.C’est toi seul qui m’as entraîné dans la perdition . Le Maître ne les empêche pas de se haïr mutuellement ni de nourrir de l’inimitié l’un envers l’autre ni de jeter l’anathème l’un sur l’autre.Si l’un des deux était injuste, on  le lui interdirait.Chacun dirait à l’autre : tu m’as fait tomber dans cette situation pour ton seul intérêt.C’est comme  deux personnes engagée dans une fornication , qui se disent après coup: c’est à cause de toi que j’en suis arrivé là car si tu avais refusé , je ne l’aurais pas fait.Pourtant tous les deux sont également responsables de l’acte. » Madjmou al-fatawa (15/129)

La porte du repentir est ouverte pour celui qui veut entrer . Le bien-être que procure la croyance (en Allah) est à la disposition de celui qui voudrait en jouir.Allah Très-haut pardonne le péché et agrée le repentir et substitue les bonnes actions aux mauvaises.C’est à ce propos qu’Il dit:  sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux…   (Coran,25:70) et dit:  Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin.  » (Coran,20:82)

Pour en savoir davantage, voir la réponse donnée à la question n° 10050 qui contient une explication de la raison pour laquelle l’islam a interdit l’homosexualité notamment la pratique lesbianisme et la réponse donnée à la question n° 21058 qui explique la peine du lesbianisme et la réponse donnée à la question n°60351 et la réponse donnée à la question n° 36837 qui comprend un commentaire sur l’échange quotidien de baisers sur la bouche entre écolières et la réponse donnée à la question n°591 qui explique la disposition qui régit l’amour liant deux femmes au point de les rendre incapables de se séparer.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations