Mardi 12 Rabii 1 1440 - 20 novembre 2018
Français

Si l'imam prononce un seul salut de fin de prière, permet on à celui qui prie derrière lui de prononcer le salut deux fois?

question

Si l'imam prononce un seul salut de fin de prière, m'est il permis de prononcer le salut deux fois, étant donné que le conseil scientifique du Maroc a retenu le salut unique pour toutes les mosquées?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Il convient que l'imam ne se contente pas d'un seul salut à la fin de la prière car le second salut est institué. Aussi est il préférable de le faire. Mieux, l'imam Ahmad et une partie des malikites soutiennent que deuxième salut est une obligation et qu'à défaut la prière ne serait pas valide. Il est vrai toutefois que la majorité des ulémas font de la prononciation du second salut est une simple recommandation. Si on retient l'avis de la majorité, le fait de se contenter d'un seul salut n'invalide pas la prière. Si l'imam se limite à un seul salut, celui qui prie derrière lui peut bien prononcer un second salut car c'est plus parfait, plus prudent et plus à même de ne pas vous heurter à l'avis de celui qui le rend obligatoire. L'avis prédominant dans la doctrine de Malick est que le salut se fait trois fois, comme on le verra.

An-Nawawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dans al-Madjmou (3/462) dit:« Ce qui est juste dans notre doctrine c'est qu'il est recommandé de prononcer deux saluts. C'est l'avis de la majorité des ulémas issus des compagnons et leurs successeurs et de ceux venus après eux. At-Tirmidhi, al-Qadi,Abou Tayyib et d'autres ont attribué cet avis à la majorité des ulémas. Ibn al-Moundhir l'a attribué à Abou Baker as-Siddiq, à Ali Ibn Abi Talib, Ibn Massoud,à Ammar ibn Yassar, à Nafi ibn Abdoul Harith (P.A.a). Il l'a attribué encore à Ataa ibn Abi Rabah, à Alqama, à Chaabi, à Abou Abdourrahman As-Sulami, ces deux derniers étant de la génération suivant celle des compagnons, à Thawri, à Ahmad, à Isaac à Abou Thawr et aux partisans de l'opinion (personnelle).

Un groupe dit qu'il faut se limiter à un seul salut. Le groupe comprend Ibn Omar, Anas, Salamata ibn al-Akwaa, Aicha (P.A.a), al-Hassan, Ibn Sirine, Omar ibn Abdoul Aziz, Malick et al-Awzai. Selon Ibn al-Moundhir Ammar ibn Abi Ammar disait que dans les mosquées des Ansar, on prononçait le salut deux fois alors dans les mosquées des Immigrés on le prononçait une seule fois. Ibn al-Moundhir optait pour la première façon de faire.

Plus loin, an-Nawawi dit :Selon notre doctrine un seul salut est obligatoire. Le second ne l'est pas. C'est l'avis de la majorité sinon de tous les ulémas. Ibn al-Moundhir dit : Les ulémas sont tous d'avis qu'il est permis de se contenter d'un seul salut. At-Tahawi , al-Qadi Abou tayyib et d'autres ont rapporté qu'al-Hassan ibn Salih rendait les deux saluts obligatoires. Cet avis est rapporté d'après Ahmad. Les deux avis sont rapportés d'après certains compagnons de Malick. Allah le sait mieux.Extrait succinct.

Ibn Qudama (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : Il est institué de prononcer deux saluts en se tournant alternativement à droite et à gauche. A ce propos, il est rapporté qu'Ibn Massoud (P.A.a) a dit: J'ai vu le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) prononçait le saluten se tournant tantôt à droite tantôt à gauche, de manière à laisser voir la blancheur de sa joue. Selon Djaber ibn Samourah (P.A.a) le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Il suffit à l'un d'entre vous de poser sa main sur sa cuisse et de saluer son frère qui à sa droite et son frère qui est à sa gauche. (deux hadiths rapportés par Mouslim). Le hadith d'Ibn Massoud est conçu en ces termes: Certes, le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) saluait à droite en disant as-salamou alaykooum wa rahmatoullah et à gauche en disant : as-salamou alaykooum wa rahmatoullah. Selon at-Tirmidhi, le hadith d'Ibn Massoud est bon et authentique. Extrait succinct d'al-Moughni (1/323).

Selon Mawahib al-Djalil (1/526), la doctrine de l'imam Malick enseigne que celui qui prie derrière l'imam prononce le salut trois fois: la première fois à sa droite pour mettre fin à sa prière, la deuxième est adressé à l'imam et la troisième fois à celui qui se trouve à sa gauche. Cet avis est contesté par al-Qadi,Abou Baker ibn al-Arabi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) et il a choisi que le deuxième salut est adressé à la fois à l'imam et à l'ensemble des prieurs et que le troisième salut relève de l'innovation. Il poursuit (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde):Il salue deux fois, une fois à droite pour mettre fin à sa prièreet une deuxième foispour répondre au salut de l'imam et à celui des autres prieurs. Méfiez-vous du troisième salut car il relève de l'innovation et n'a été reçu ni du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) ni de ses compagnons. Extrait de Mawahib al-djalil.

En somme, il est recommandé au prieur, qu'il soit imam ou prieur derrière un imam, de prononcer deux saluts. Si l'imam se contente d'un seul salut, il n'en serait pas moins recommandé à celui qui prie derrière lui de prononcer le salut deux fois: une fois à sa droite et une fois à sa gauche.

Allah le sait mieux.

Envoyer les observations