Mardi 12 Rabii 1 1440 - 20 novembre 2018
Français

Pourquoi les califes bien guidés ont-ils abandonné le tamatou' au profit de l'ifrad?

question

Pourquoi les califes bien guidés ont-ils abandonné le tamatou' au profit de l'ifrad alors qu'ils étaient ceux qui se souciaient mieux que tous les autres de bien faire?

texte de la réponse

Louanges à Allah

Les califes bien guidés (P.A.a) avaient fini par donner l'ordre d'opter pour un pèlerinage isolé (ifrad) sur la base d'une interprétation. Ils avaient constaté quequand les pèlerins profitaient d'un seul et unique déplacement pour faire les pèlerinages mineur et majeur, il y aurait des périodes creuses pendant lesquelles personne ne ferait les tours de la Kaaba et la marche entre Safa et Marwa. Il est vrai que le voyage était pénible à l'époque, d'où la difficulté de fréquenter la Maison. Ils préféraient profiter d'un seul déplacement pour faire les deux pèlerinages , ce qui faisait que La Maison n'était pas fréquentée pour le reste de l'année.

Les califes pensèrent que la préférence du pèlerinage isolé (ifrad) était àmême de favoriser la fréquentation de la Maison tout au long de l'année. Ils interprétèrent l'ordre du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) en le situant dans le contexte d'un combat pour l'éradication d'une croyance antéislamique selon laquelle il n'était pas possible de faire le pèlerinage mineur au cours des mois du pèlerinage. Ils disaient à ce propos: quand Safar s'écoule et dabar disparaît et sa trace s'estompe, le pèlerinage mineur est permis à celui qui veut l'accomplir.Ce qui veut dire qu'il ne faut faire le pèlerinage mineur que bien après la fin du pèlerinage majeur. On entendait par là maintenir la fréquentation de la maison.

Voilà pourquoi Cheikh al-islam Ibn Taymiyya (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans son traité sur le pèlerinage: si le pèlerin accomplit chacun des deux pèlerinage au cours d'un voyage séparé, l'ifrad est alors préférable sans aucune contestation.Voilà ce qu'il a dit (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde). Peut être a -t-il déduit cet avis de la pratique des califes bien guidés (P.A.a). Pourtant ce n'est pas rassurant. Car on pourrait dire que le tamatou' (faire les deux pèlerinages au cours du même voyage en les séparant par une pause) est meilleur puisque le Messager d'Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) en a donné l'ordre et y a exhorté les gens sans dire que cela ne concernait que ceux qui avaient fait le pèlerinage auparavant. Le fait de déclarer la préférence du tamatou sans formuler aucune exception indiqueque cette forme de pèlerinage est la meilleure et que l'idée des califes bien guidés (P.A.a) repose sur une interprétation. Toujours est il qu'il vaut mieuxappliquerla parole du Messager (Bénédiction et salut soient sur lui) dans sa portée générale.»

Envoyer les observations